Ligue 1 (5e journée) : Le CSC et le MCO frappent fort

La 5e journée de Ligue 1, qui s’est joué amoindrie de la rencontre USMA-MOB remis au 7 octobre prochain, a été très disputée après les trois matches disputés lundi, puisqu’elle a été scindée en deux.
PUBLIE LE : 12-09-2018 | 0:00

La 5e journée de Ligue 1, qui s’est joué amoindrie de la rencontre USMA-MOB remis au 7 octobre prochain, a été très disputée après les trois matches disputés lundi, puisqu’elle a été scindée en deux.
Il faut dire que la palme est revenue au champion d’Algérie en titre le CS Constantine qui a étrillé une équipe de l’USMBA qui ne négocie pas très bien ses sorties. Elle est à sa troisième défaite hors de ses bases. Cette fois-ci, les Abassis ont bu «le calice jusqu’à la lie».
Il faut dire que Lamri a été le «bourreau» de cette formation de l’USMBA qui n’a rien pu faire pour stopper la furia local. Puis, le buteur de cette équipe la saison écoulée, Abid, vient de renouer avec l’efficacité, puisqu’il vient de marquer son premier but.
Cette victoire va galvaniser les gars du  «Vieux rocher» qui est déjà à leur deuxième succès. Ils ne comptent qu’un seul revers concédé devant le MOB, au stade de l’Unité Maghrébine de Bejaia. Le CSC compte ainsi huit points.
Les Abassis ne gagnent jusqu’ici qu’à domicile en empochant six points. Au stade du 20-Août, le NAHD, tarif syndical, est venu à bout d’une équipe de la Saoura qui n’a rien fait pour riposter et répondre à la réalisation husseindéenne.
Il faut dire que le but de Gasmi dès la 13e minute a été suffisant aux locaux pour prendre trois précieux points. Les observateurs ont été, par contre, déçus par le comportement de la formation de Neghiz qui avait eu à entraîner le NAHD avant de partir en Arabie saoudite. 
Au stade du 8-Mai-1945, les Sétifiens ont failli se faire surprendre par une très bonne équipe belouizdadie. Toutefois, les locaux ont ouvert le score par Lakroum sur un penalty contesté par les joueurs du CRB. Puis, les visiteurs se sont rebiffés et ont égalisé par Bournane, avant que Bakir, contre son camp, n’ajoute le deuxième but pour les Rouge et Blanc.
En fin de partie, l’arbitre, Bouerar, accorde un penalty généreux et empêche les Belouizdadis de remporter un succès qui leur tendait les bras. Malheureusement pour eux, l’arbitre de la rencontre accorda un deuxième penalty, suite à un «plongeon» flagrant de Bouguelmouna.
                     H. G.


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com