samedi 22 septembre 2018 22:52:56
D.R

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a présenté  hier à Annaba les condoléances du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la famille du wali de Mila, Ahmed Zineddine Ahmouda, décédé dimanche soir au centre hospitalo-universitaire, CHU Benbadis de Constantine. M. Bedoui s'était rendu au domicile mortuaire en compagnie des autorités civiles et militaires de la wilaya d’Annaba et de plusieurs personnalités et nombre de walis de l’est du pays. Le ministre a présenté les condoléances du Chef de l'Etat à la famille du défunt avant de se rendre à la mosquée Zighoud-Youcef de la ville d’Annaba pour prendre part à la prière funéraire puis à la cérémonie d’enterrement au cimetière Zeghouane de la même ville.

Condoléances du Premier ministre

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a aussi adressé ses «sincères condoléances» à la suite du décès du wali, a indiqué hier un communiqué des services du Premier ministre. «A la suite du décès du regretté Zineddine Ahmouda Ahmed, wali de Mila, M. Ahmed Ouyahia, Premier ministre, a adressé ses sincères condoléances à la famille du défunt», lit-on dans le communiqué. Le Premier ministre a également partagé ses condoléances avec les cadres du ministère de l'Intérieur et, notamment, le corps des walis de la République, ajoute la même source.

------------------/////////////////////

Une foule immense accompagne  le défunt à sa dernière demeure

Le wali de Mila, Hamouda Ahmed Zine Eddine, a été inhumé hier après la prière du Dhor au cimetière Zeghouane d’Annaba.
L’enterrement du défunt a eu lieu en présence du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, de plusieurs walis ainsi que des autorités civiles et militaires et de représentants de la société civile et de zaouïa El Hidjazia d’El Rosfa de la wilaya de Sétif ainsi que des citoyens.
Devant une foule nombreuse qui a accompagné le défunt wali de Mila, natif de Annaba, l’imam a prononcé l’oraison funèbre dans laquelle il a évoqué les valeurs humaines et la compétence du défunt.
Agé de 60 ans, le wali de Mila est décédé dimanche soir au centre hospitalo-universitaire de Constantine après avoir été admis d’urgence en fin d’après-midi pour un malaise cardiaque. Originaire de la wilaya d’Annaba, le défunt qui était diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA) avait occupé plusieurs postes de responsabilité, dont celui de secrétaire général au niveau de la wilaya de Sétif avant d’être désigné, en juillet 2017, à la tête de l’exécutif dans la wilaya de Mila. Son enterrement a eu lieu hier à Annaba.
B. G.    
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions