Mascara : 6 femmes et 3 mineurs versent dans le crime

3 individus arrêtés…
PUBLIE LE : 11-09-2018 | 0:00


Le service de wilaya de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Mascara a traité durant le mois d'août dernier 283 affaires liées aux différents aspects de criminalité, impliquant 318 individus dont 6 femmes et 3 mineurs. Parmi ces personnes, 58 ont été placés en détention, contre 266 affaires traitées en juillet dernier impliquant 324 personnes. Le service a traité durant ce même mois d'août 166 affaires relatives à des atteintes aux personnes, impliquant 175 individus. Pour revenir à la nature des actes de criminalité portant atteinte aux personnes, ils sont en majorité relatifs à des violences contre les personnes. On comptabilise à ce sujet 61 affaires dont un homicide, 6 affaires de violences sur ascendants, ainsi que 20 affaires de menaces et 47 affaires d'insultes et injures. Enfin, le service a traité 6 affaires relatives à des atteintes à la famille et aux bonnes mœurs. Pour ce qui est des atteintes aux biens, le service a traité 57 affaires, impliquant 65 personnes. Le bilan fait état de 34 affaires de vols simples et 4 affaires de vols qualifiés. D'autres types d'affaires ont aussi été traités par le service, à savoir dégradations de biens d'autrui avec 13 affaires. En matière de lutte contre les stupéfiants, la brigade anti-stupéfiants a réussi à mettre hors d'état de nuire 29 personnes impliquées dans 23 affaires de trafic et consommation de drogues, aux termes desquelles ont été saisis 291 comprimés psychotropes et 193 grammes de kif traité. À l'issue de leurs présentations devant les autorités judiciaires, 13 suspects ont été placés en détention provisoire, et les autres ont bénéficié de différentes formules de libération.

3 individus arrêtés…

Les éléments de la Brigade de police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra de Ghriss à Mascara ont arrêté en fin de semaine dernière quatre individus âgés entre 29 et 32 ans impliqués dans une rixe sur la voie publique avec usage d'armes blanches prohibées ayant causé un tapage nocturne. Les faits remontent à la fin de la semaine dernière lorsque trois des suspects se sont présentés devant les services de police, tous en état d'ébriété et présentant des blessures. Deux d'entre eux étaient en possession de deux armes blanches qui ont été saisies. Les services de la Sûreté de daïra ont reçu, au même moment, un appel provenant de citoyens indiquant qu'un autre individu se trouvait en état d'agitation portant une arme blanche à la main. Les éléments de la police sont alors intervenus sur les lieux où ils ont procédé à son arrestation et à la saisie de l'arme blanche en question. Les suspects ont été transférés vers les services hospitaliers pour recevoir les premiers soins. Une enquête a ensuite été ouverte après que les suspects se soient remis de l'état d'ébriété. Il s'est avéré alors que les mis en cause sont entrés dans une rixe avec usage d'armes blanches après une beuverie, provoquant ainsi un tapage nocturne. Une procédure judiciaire a alors été instruite à leur encontre, en vertu de laquelle ils ont été présentés devant la justice qui a ordonné leur placement en détention.

 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com