dimanche 16 dcembre 2018 10:33:01

Note de lecture , recueil de poèmes de Katia Hacène : Un regard lucide sur la tragédie humaine

Plus un poème nous est familier, moins il est conventionnel — paradoxalement — et plus son origine est secrète. C’est ce que, dès les premières pages, nous donne à penser le recueil de poésie de Katia Hacène, intitulé la Vie comme elle vient.

PUBLIE LE : 03-09-2018 | 0:00
D.R

En partie du moins. Si le principe «du mot à l’image et de l’image au mot» a été jusque-là galvaudé ça et là, il recouvre, ici, une tout autre réalité : celle de la vie de tous les jours, un peu comme la décrivait, en son temps mais à sa manière, et toutes proportions gardées, l’écrivain russe Mikhaiel Chokholov dans «Le Don paisible».
Un saut dans l’espace et le temps et nous voici donc  avec «La vie comme elle vient», dans le monde d’une Katia Hacène qui «d’un regard lucide, dans une expression libre et une observation acérée, (…) constate  les multiples disfonctionnements, aberrations de notre époque —les injustices—  qu’elle déplore, mais auxquelles elle compatit avec son cœur d’être sensible» (Coryne Hautemaison, Sociétaire et Déléguée Val d’Oise de la Société des Poètes Français à Paris). Ce quotidien, l’auteure l’a pris à  bras-le-corps, elle en a fait son partenaire de lutte, sa passion, son royaume. Elle en a extirpé tous les éclats de voix, des images à foison, les a transmués en tragédie humaine qui se «joue» au quotidien, dont les héros sont des gens marginaux, dézingués, des parias doux ou volcaniques, mégalomanes ou solitaires. Bref, dans ce recueil plutôt étonnant, Katia Hacène a employé son talent à prouver malgré tout que «dans le minimum il y a le maximum».

… Comme avec un scalpel,  de façon lucide et acérée

Alors, tout devrait-il changer dans un monde qui, selon notre poétesse, serait en train de mourir d’indifférence, d’individualisme et même de tous les «ismes» possibles qui agressent sans façon une société pourtant façonnée par les siècles ? Hélas, rien ne meurt, mais tout passe. L’amour échangé comme un ordre chuchoté, l’amour déclamé comme d’une «bouche à oreille», d’un(e) aïeul(e) à l’enfant, d’un enfant à sa mère, d’un amant à la maîtresse, d’un époux à sa femme, cet amour-là, fragile comme une flammèche au vent, embrase sûrement la poésie qu’il inspire.
Katia Hacène le suggère certes dans son étonnant recueil —en trois parties— de 90 poèmes dédiés, pour la plupart, à l’enfance, la condition féminine et autres franges de la société qui aujourd’hui souffrent de mal-vie, de précarité, d’indigence et de tout autre mal qui, conjugués à une résignation sensée être révolue, ronge perceptiblement, de nos jours, les franges les plus vulnérables de cette société.
Mais qu’à cela ne tienne, si le cœur est gros, car gonflé d’on ne sait quelle mélancolie, l’auteure a quelque part choisi de marcher dans les rues en cherchant le silence. Or elle ne craint pas ce silence car elle sait qu’au tombeau quelque chose demeure. Son recueil restera, s’il s’empare de l’immensité du monde pour la célébrer. Ce qu’attendent les âmes sensibles comme elle... L’œil de l’âme, en ce sens, est plus profond qu’un regard. Il s’appelle lecture et sonde l’infini pour y puiser l’amour. Ce que Katia Hacène vient de faire avec brio en disséquant la société algérienne comme avec un scalpel : de façon lucide et acérée certes, mais avec une profonde sensibilité.

«La vie comme elle vient», recueil de poésie de Katia Hacène, Edition DHAKIRET  
EL OUMA, Alger 2016, 94 pages.


Kamel Bouslama

------------------------------------------

Bio Express
Née à Alger le 28 juin 1961, Katia Hacène est issue d’une famille lettrée originaire de Kabylie. En 1986, elle entreprend une carrière de journaliste au journal «Horizons» puis devient, en 1990, membre fondateur honoraire du journal «Le Soir d’Algérie». Depuis plusieurs années, elle se consacre essentiellement à l'écriture... Dans ce recueil de textes en rimes pour tout public, elle aborde des sujets divers inspirés de la vie quotidienne.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions