mardi 18 septembre 2018 17:37:02

Ouverture aujourd’hui à Pékin du 3e Forum Chine - Afrique : Acquis et perspectives du partenariat sud-sud

Une opportunité de consolider la coopération bilatérale traditionnelle hissée au niveau d’un partenariat stratégique suite à la décision conjointe prise en 2014 par les Présidents Bouteflika et Xi Jinping.

PUBLIE LE : 03-09-2018 | 0:00
D.R

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, représentant du Président de la République, est arrivé hier à Pékin pour prendre part aux travaux du 3e Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC). Outre les chefs d'État et de gouvernement africains, le président de la Commission de l'Union africaine, le secrétaire général des Nations unies et 27 organisations internationales et africaines prendront part également à cet évènement. Les travaux de ce sommet ont été précédés par la tenue de la 7e Conférence ministérielle du FOCAC, à laquelle a pris part le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

La Conférence a été présidée par la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Mme Lindiwe Sisulu, et le ministre chinois des Affaires étrangères, M. Wang Yi. Cette Conférence, qui a enregistré la participation de délégations ministérielles, a été l’occasion, pour les pays africains et la Chine, de procéder à une évaluation d’ensemble de la mise en œuvre des programmes de coopération convenus lors des précédentes échéances de la coopération sino-africaine, notamment le 2e Sommet de Johannesburg, tenu en décembre 2015.
Les ministres africains se sont félicités de l’état de mise en œuvre des actions de coopération convenues entre l’Afrique et la Chine, en renouvelant leur engagement à poursuivre cette coopération et la renforcer davantage au bénéfice des deux parties. Ils ont également mis un accent particulier sur l’importance pour cette coopération de répondre aux attentes des États africains, notamment à la lumière de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, lequel constitue le réceptacle de l’ensemble de l’œuvre de développement de l’Afrique.
La Conférence ministérielle a adopté les projets de la déclaration de Beijing et du plan d’action 2019-2021 qui seront soumis au Sommet des Chefs d’État et de gouvernement, dont les travaux commenceront demain et s’étaleront sur deux jours.

Évaluer les acquis du partenariat et définir ses priorités

Le 3e Forum sur la coopération sino-africaine, qui se tiendra à partir d’aujourd’hui en présence du président chinois Xi Jinping, ainsi que des chefs d'État des pays africains, constitue un rendez-vous important pour, d'une part, évaluer les acquis de cette forme de partenariat sud-sud, et, d'autre part, accorder au partenariat une perspective prometteuse, notamment pour le continent africain. Cette troisième édition du FOCAC, qui se déroule après celle de Pékin en 2006 et celle de Johannesburg (Afrique du Sud) en 2015, se tiendra sur le thème : «Chine - Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via la coopération gagnant-gagnant».
Elle sera marquée par la participation, en plus des chefs d'État et de gouvernement chinois et africains, du président de la Commission de l'Union africaine, du Secrétaire général des Nations unies et plus d'une vingtaine d'organisations internationales et africaines. Le rendez-vous sera mis à profit par la Chine qui mise assez sur ce Forum, ainsi que par les dirigeants africains qui attendent les répercussions positives de ce partenariat, particulièrement dans les secteurs où les pays du continent africain recèlent des potentialités énormes et dont l'exploitation demeure insatisfaisante, notamment dans les domaines de l'Agriculture et de l'Industrie. Il s'agit ainsi de mettre en synergie l'initiative «La Ceinture et la Route», proposée par la Chine, de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, du programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies et des plans de développement des pays africains. Sur le plan bilatéral, la rencontre de Pékin offre aux dirigeants algériens et chinois l'opportunité de consolider leur coopération traditionnelle qui avait été hissée au niveau d'un partenariat stratégique global suite à la décision conjointe prise en 2014 par les Présidents Bouteflika et Xi Jinping. Les deux pays, qui fêtent cette année le 60e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques, projettent un nouveau plan quinquennal 2019-2023, synonyme de la «confiance mutuelle» qui structure le partenariat stratégique liant les deux pays.

Élaborer des projets concrets

 Par ailleurs, il est escompté que le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), aujourd’hui et demain, ouvrira une nouvelle voie pour les relations entre la Chine et l'Afrique, a estimé un ministre chinois. «Nous sommes persuadés qu'avec les efforts conjoints de la Chine et de l'Afrique, le sommet de Pékin sera un grand succès et constituera un nouveau jalon historique de la coopération amicale entre la Chine et l'Afrique», a indiqué le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une conférence de presse en amont du sommet.
Le FCSA a pour objectif de bâtir une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l'Afrique, de mettre davantage en synergie l'initiative chinoise «la Ceinture et la Route» et le développement africain, d'élaborer une nouvelle voie pour une coopération sino-africaine d'un plus haut niveau et d'approfondir les échanges entre peuples, souligne-t-on.
«On peut s'attendre à un taux de croissance à deux chiffres d'ici cinq à dix ans», a estimé Wei Jianguo, ancien vice-ministre du Commerce, lors d'un récent séminaire Chine-Afrique organisé à Pékin par l'université Renmin de Chine. «Est-ce possible d'atteindre 300 milliards de dollars en 2020 ? Certains disent que c'est improbable, mais je crois que c'est totalement possible.»  
«Le sommet du FCSA est désormais devenu un événement régulier entre l'Afrique et la Chine, et il y a de gros projets attendus dans le cadre de ce partenariat, lors du sommet», a noté la commissaire aux Affaires sociales de l'Union africaine (UA), Amira Elfadil, en ajoutant que la Commission de l'UA allait jouer un grand rôle en participant au sommet. «Les résultats attendus du sommet traduiront la forte volonté des deux parties d'approfondir leur coopération pratique par des actes concrets et d'élaborer des projets complets dans les domaines prioritaires et les orientations clés de la coopération Chine-Afrique, ces trois prochaines années», a dit M. Wang, citant notamment les moyens de subsistance et l'emploi des Africains. Pour lui, cela répondra «aux besoins de transformation et de modernisation de l'économie africaine».
Cela accélérera aussi l'industrialisation et la modernisation du continent, et poussera la coopération sino-africaine à un niveau plus élevé, a poursuivi le chef de la diplomatie chinoise.

Dialogue entre représentants du monde industriel et commercial

La capitale chinoise abritera aujourd’hui la 6e Conférence des entrepreneurs chinois et africains, qui constitue un cadre de dialogue de haut niveau entre les dirigeants chinois et africains, et les représentants du monde industriel et commercial.
 Cette rencontre, qui aura lieu avant l'ouverture officielle des travaux du 3e Forum sur la coopération sino-africaine, sera marquée par l'allocution du président chinois, XI Jinping, suivie de celle du président sud-africain, Cyril Ramaphosa.
Les interventions des deux présidents seront suivies de celles des représentants des cinq sous-régions africaines, auxquelles succéderont également celles du représentant des entrepreneurs chinois et du représentant des entrepreneurs africains. Le Forum, qui se déroulera cette année sur le thème : «Chine- Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via la coopération gagnant-gagnant», sera marqué également par la participation du président de Commission de l'Union africaine, du Secrétaire général de l'ONU et plus d'une vingtaine d’organisations internationales et africaines.


 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions