samedi 22 septembre 2018 07:10:03

Une équipe de vétérinaires sillonnera les quartiers populaires

Une équipe mobile de vétérinaires sera mobilisée le premier jour de l'Aid el Adha à la wilaya d'Alger et sillonnera les différents quartiers de la capitale afin de procéder au «contrôle sanitaire» des bêtes destinées au sacrifice, a-t-on appris hier auprès des services de l'inspection vétérinaire de la wilaya d'Alger.

PUBLIE LE : 15-08-2018 | 0:00
D.R

Une équipe mobile de vétérinaires sera mobilisée le premier jour de l'Aid el Adha à la wilaya d'Alger et sillonnera les différents quartiers de la capitale afin de procéder au «contrôle sanitaire» des bêtes destinées au sacrifice, a-t-on appris hier auprès des services de l'inspection vétérinaire de la wilaya d'Alger. Composée de 4 médecins vétérinaires, l'équipe aura pour mission de contrôler les bêtes qui seront sacrifiées au niveau de la voie publique dans les différents quartiers de la capitale, a indiqué à l'APS l'inspecteur vétérinaire de la wilaya d'Alger par intérim, Mustapha Mebarki, relevant que cette équipe de vétérinaires sillonnera le premier jour de l'Aid les grands quartiers populaires, notamment Bab El Oued, Bach Djerah et Rouiba. Les services de l'Inspection vétérinaire de la wilaya d'Alger ont mobilisé 132 médecins vétérinaires pour assurer le contrôle des opérations d'abattage le jour de l'Aïd el Adha au niveau des abattoirs d'Alger (Hussein Dey, les Eucalyptus, El Harrach et Zéralda), a rappelé M. Mebarki.  S'agissant des points de vente de moutons, le même intervenant a fait état de «105 points de vente répartis à travers les différentes communes de la capitale, supervisés par des équipes de vétérinaires affectées en fonction des têtes ovines que comptent ces points». Evoquant les mesures initiées en matière de préservation de l'environnement au premier jour de l'Aid, M. Mebarki a fait savoir que les peaux de moutons jetées par les citoyens seront collectées et envoyées à une tannerie sise à Rouiba, ajoutant que «les fonds obtenus seront affectés à une association relevant du ministère des Affaires religieuses qui les utilisera dans des projets caritatifs au profit des nécessiteux».  Par ailleurs, M. Mebarki a constaté une affluence de plus en plus importante des citoyens au niveau des abattoirs, une action qu'il a saluée au regard de son impact positif sur l'environnement.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions