mercredi 17 octobre 2018 13:49:34
D.R

La mort de Zoubir Aissa, agressé par un groupe de malfaiteurs parkingueurs des plages dans la commune de Souk El Tenine, a jeté l’émoi parmi la population de la wilaya de Bejaia qui tire la sonnette d’alarme et interpelle les responsables de la wilaya afin de mettre un terme à l’insécurité et au diktat de ces voyous qui agissent dans l’impunité totale. En effet, cet estivant venu de Oued Souf pour quelques jours de vacances sur la côte ne se doutait pas que la mort l’attendait à Bejaia. Après avoir garé son véhicule sur un espace libre au bord de la plage, un groupe de jeunes lui réclame 200 DA, qu’il a refusé de s’acquitter, le prix ne devant pas dépasser les 50 DA. Les membres du groupe l’ont alors roué de coups avec une rare sauvagerie, le laissant dans un état critique. Evacué par des estivants vers Souk El Tenine, la victime est transférée en urgence au CHU Khellil Amrane mais son état de santé s’est détérioré et il tombe dans un coma profond durant cinq jours et décède mardi matin.
Cet acte criminel doit être sévèrement puni car il y va de la sécurité des citoyens. En effet, malgré les instructions du ministre de l’Intérieur sur la gratuité des plages et le plafonnement des tarifs de parkings, sur les plages de Bejaia, la loi des squatteurs et des parkingueurs est tout autre. Des autorisations abusives sont délivrées par les mairies. Les plages sont squattées par des individus imposant la location de parasols et tentes en obstruant la façade maritime. Au deuxième mois de la saison estivale, les choses se sont nettement dégradées. Les estivants venus des quatre coins du pays continuent de dénoncer ces agissements qui portent atteinte à leur personne, telle que la prolifération des parkings sauvages, au centre-ville de Bejaia. La mort de Zoubir ne devrait pas être classée comme un fait divers ; elle devrait être un déclic pour que les responsables de la wilaya prennent des mesures urgentes et appliquent la loi dans toute sa rigueur.  Selon les dernières informations recueillies auprès de la Gendarmerie nationale, trois individus suspectés ont été arrêtés par la brigade territoriale de Souk el Tenine
M. Laouer

--------------////////////////////

M. Bedoui : «la loi sera appliquée»

En marge de sa visite à Relizane, M. Bedoui a assuré que «la justice se charge de l’affaire».  Il a aussi ajouté que les services de la Sûreté ont pris en charge le phénomène de pillage dans les plages et l’exploitation illicite des parkings», affirmant que «les mesures nécessaires ont été prises».  M. Bedoui a indiqué, dans ce cadre, que plus de 100 cas d’exploitation de parkings de manière illégale ont été présentés devant la justice. Il a également révélé que plus de 1.000 descentes dans différentes plages du pays ont été effectuées dans le cadre des dispositions de lutte contre l’exploitation illégale des plages et des contrevenants ont été présentés devant la justice.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions