samedi 17 novembre 2018 12:48:03

Premières élections locales depuis 2011 en Syrie : L’ordre institutionnel reprend ses droits

Près de 35.000 candidats en lice

PUBLIE LE : 09-08-2018 | 0:00
D.R

Les autorités syriennes ont validé la candidature de près de 35.000 prétendants aux premières élections locales en Syrie depuis 2011, prévues le mois prochain, a rapporté hier un journal local. «Les comités chargés des candidats ont validé 34.553 candidatures parmi 55.164 postulants, qui se disputeront 18.478 sièges» contre 17.000 sièges lors des dernières élections, a indiqué le président de la Haute commission pour les élections, Sleiman al-Qaëd au quotidien Al-Watan. «Un grand nombre des villages se sont transformés en municipalités, d'où l'augmentation du nombre de sièges (au sein des conseils locaux)» et par conséquent du nombre de candidats, a-t-il expliqué. Aucune candidature n'a, en revanche, été soumise dans certaines provinces comme Deir Ezzor (est), Hassaké (nord-est) et Deraa (sud). Les forces gouvernementales syriennes contrôlent la moitié ouest de la province de Deir Ezzor et sa capitale, mais dans la province de Hassaké, elles ne détiennent que quelques positions dans les villes de Qamichli et de Hassaké. Elles ont, en outre, repris le mois dernier la totalité de la province de Deraa. Les forces syriennes contrôlent désormais près de deux tiers du pays, tandis que les terroristes, les rebelles et les milices kurdes se partagent le reste du territoire. Selon l'agence officielle syrienne Sana, le gouvernement pourrait mettre en place des centres électoraux spécifiques dans la ville de Hama afin de permettre aux candidats potentiels des zones qui échappent au contrôle de Damas —notamment dans les provinces d'Idleb (nord-ouest) et de Raqa (nord) —de s'enregistrer. Le pays a organisé des élections législatives en 2016, tandis que le dernier scrutin présidentiel remonte à 2014, à l'issue duquel le président Bachar al-Assad a été reconduit pour un nouveau mandat de sept ans. Les prochains conseils locaux qui seront élus le 16 septembre auront des responsabilités accrues, selon le secrétaire général du conseil provincial de Damas, Bachar al-Haffar. «Ils devront établir des plans de développement, suggérer des projets d'investissements et prendre des décisions concrètes concernant la phase de reconstruction», a-t-il ajouté. Le président al-Assad, a déclaré le mois dernier que la «reconstruction» de la Syrie constituait désormais sa principale priorité.

L'armée progresse dans la région de Soueïda

Les forces gouvernementales syriennes ont continué à progresser face au groupe terroriste Daesh dans le gouvernorat méridional de Soueïda, où se trouvent les derniers bastions terroristes dans le sud de la Syrie, ont rapporté des médias syriens. Les combats font rage dans les régions désertiques de l'est et du nord-est de Soueïda, où les forces syriennes tentent d'éliminer les derniers éléments de Daech, a indiqué l'agence Sana, citant une source militaire. Les forces gouvernementales ont également arrêté mardi un terroriste au cours d'une attaque lancée par le groupe terroriste sur une position tenue par le Parti social-nationaliste syrien (PSNS), un groupe d'autodéfense qui soutient l'armée syrienne, selon la même source. La situation dans la région de Soueïda s'est aggravée le 25 juillet dernier, lorsque des terroristes avaient lancé des attaques surprises et des attentats contre plusieurs villes de l'est de la province. Ils ont commis plusieurs attentats-suicide à l'intérieur de la ville de Soueïda qui avaient fait 225 morts, le bilan le plus lourd à Soueïda depuis le début du conflit syrien en 2011. Avec l'aide de l'armée, les habitants de Soueïda ont réussi à repousser les terroristes, mais ces derniers ont kidnappé une trentaine de personnes durant les combats, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées.
M. T. et agences

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions