lundi 15 octobre 2018 19:13:39

Permanences durant l’Aïd El Adha : Près de 51.000 commerçants réquisitionnés au niveau national

Une augmentation de 47% de commerçants concernés par la permanence par rapport à 2017, où le nombre était de 34.500 commerçants dans différentes activités.

PUBLIE LE : 09-08-2018 | 0:00
D.R

Il est fini le temps où le citoyen se retrouvait démuni, sans trouver un produit pour se sustenter durant les fêtes et les jours fériés. Finie aussi la fâcheuse habitude de baisser rideau une semaine durant, sans avoir aucun compte à rendre, ni aux clients ni à personne.
En effet, depuis que les pouvoirs publics ont décidé de prendre les choses en main et de raffermir leur action par des sanctions sans appel, allant d’amendes pécuniaires conséquentes, à la fermeture pure et simple du commerce, la situation est tout autre. Aussi, pour l’Aïd El Adha 2018,  le nombre de commerçants devant assurer la permanence  sera de 50.800 au niveau national. Ce qui permettra aux citoyens de ne pas se ruer sur les achats et le stockage des aliments, et d’avoir à leur disposition un approvisionnement régulier en produits de large consommation durant cette fête religieuse. C’est ce qu’a indiqué  à El Moudjahid le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA),  M. Hadj Tahar Boulenouar.
Le président de l’ANCA a précisé que le ministère du Commerce a établi une liste des commerçants réquisitionnés pour les deux jours fériés de l’Aïd El Adha,  faisant savoir que parmi les commerçants mobilisés figurent 5.506 boulangeries qui devront assurer la permanence à l’occasion des deux jours et même de la semaine des fêtes de l’Aïd.
M. Boulenouar a, dans ce sens, fait part d’une augmentation de 47% de commerçants réquisitionnés par rapport à 2017 où le nombre était de 34.500 commerçants dans différentes activités.
Selon le président de l’ANCA, les activités commerciales concernées par la permanence sont les boulangeries, les commerces de fruits et légumes et alimentation générale, les boucheries, les cafeterias, les restaurants et les unités de production d’eaux minérales, de lait et les minoteries. Dans ce  sillage, il a fait savoir que le ministère a mobilisé 20.219 agents de contrôle qui veilleront à l’application de l’instruction faisant appel aux commerçants concernés  d’assurer ce service public, pour éviter toute sanction.

Le ministère a mobilisé 20.219 agents de contrôle qui veilleront à l’application  de l’instruction faisant appel aux commerçants d’assurer la permanence

Le président de l’ANCA a précisé qu’il s’agit d’une amende allant de 20.000 à 30.000 dinars ou la fermeture du commerce pendant un mois (30 jours), tout en soulignant la nécessité pour les APC d’afficher la liste des permanenciers pour informer les citoyens.
Pour sa part, le directeur du commerce de la wilaya d’Alger, M. Karim Kech, a révélé que pas moins de 4,500 commerçants seront mobilisés dans la capitale pour assurer les permanences durant les deux jours de l’Aïd.
M. Kech a fait savoir que 4.522 commerçants sur les 8.674 enregistrés au niveau d’Alger seront réquisitionnés durant les deux jours de l’Aid El Adha et la semaine qui suit, en vue de garantir un approvisionnement de la population en matière de produits de large consommation.
Le même responsable a rappelé que cette mesure s’inscrit dans le cadre   de la nouvelle loi qui exige des commerçants la reprise de leurs   activités durant les week-ends, les congés annuels et les fêtes officielles, et prévoit des peines à l’encontre des commerçants défaillants.  Ainsi, le nombre des opérateurs concernés, dans la wilaya d’Alger, par la permanence lors de cette fête religieuse est de 483 boulangeries,  2.240 commerçants de fruits et légumes, en plus de 9 minoteries et 8 laiteries. Pour assurer un contrôle rigoureux de l’activité commerciale, la direction du commerce d’Alger a mobilisé 93 brigades composées de 187 agents des services de la répression des fraudes et des investigations  économiques qui veilleront au bon déroulement de l’opération de permanence.
Par ailleurs, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a mis en place un dispositif pour la préparation de la fête de l’Aïd El Adha.
Ce dispositif qui veille au bon déroulement de cette fête prévoit, entre autres, la mobilisation d’un certain nombre de vétérinaires au niveau des directions de la santé animale (DSA) et des abattoirs, la mise en place de lieux de vente de cheptel par arrêté de wilaya, ainsi que la mise en place de la certification sanitaire animale accompagnant le déplacement d’animaux vers les lieux de vente aux fins de contrôle vétérinaire. Notons que les éleveurs ont mis sur le marché une quantité de plus de 4 millions de têtes de moutons pour satisfaire les besoins  et répondre à la demande exprimée par les familles algériennes à l’échelle nationale.
Kamélia Hadjib

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions