samedi 18 aot 2018 21:36:12

Numéro vert du Ministère de l’intérieur : Plus de 150.000 requêtes

Le centre d’appel mis en place à l’initiative du ministère de l’intérieur et des collectivités locales a enregistré durant le premier semestre de l’année, plus de 150.000 appels, en majorité des réclamations et des requêtes de la part des citoyens se disant victimes de marginalisation et de dédain de la part des responsables locaux.

PUBLIE LE : 09-08-2018 | 0:00
D.R


Le centre d’appel mis en place à l’initiative du ministère de l’intérieur et des collectivités locales a enregistré durant le premier semestre de l’année, plus de 150.000 appels, en majorité des réclamations et des requêtes de la part des citoyens se disant victimes de marginalisation et de dédain de la part des responsables locaux. À ce titre, le représentant du centre d’appel relevant de la direction général des télécommunications au ministère de l’intérieur a indiqué à la presse que la plupart des doléances reçues par le centre mis en service depuis le mois de décembre 2014 —un centre dont la création entre dans le cadre du programme du secteur visant à mettre à terme à la bureaucratie et améliorer le service public— s’articulent autour de la question du
logement, avec près de 80.000 réclamations, suivi par les demandes d’emploi dont les appels avoisinent les 30.000 requêtes.
Bien d’autres réclamations des citoyens,  concernent surtout l’absence de prise en charge et même de «mépris» de la part de responsables locaux,  alors que des citoyens viennent exposer leurs préoccupations quotidiennes, telles que celles liées au gaz et à l’électricité, à l’éclairage public et à l’aménagement du territoire.
Selon les mêmes chiffres enregistrés durant la période allant du 1er janvier au 30 juin 2018, le numéro vert a enregistré 6.000 appels relatifs aux demandes d’informations concernant la constitution de dossiers administratifs pour la délivrance des documents biométriques, tels que la carte d’identité nationale et le passeport, les procédures de création d’associations, d’organisations ou de partis politiques, etc...
Un fait cependant est à signaler, est que l’ensemble des doléances soumises au centre sont préalablement vérifiées, et cela grâce à la base de données mise en place par le ministère de l’intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.
En effet, les préoccupations des citoyens sont prises en charge par l’administration la plus proche de leur domicile, une fois transmises par l’administration centrale. Aussi, cette démarche permet d’autre part, le suivi et le contrôle de l’action des autorités locales dans l’exercice de leurs missions. Une cellule est mise en place au niveau central sous l’autorité des walis, et celle-ci a pour mission d’instruire les communes concernées de prendre en charge les problèmes formulés par les citoyens via le numéro vert et dont les doléances ont enregistrées au niveau du département de l’intérieur à Alger.
Il est utile de rappeler que le centre d’appels joignable sur le numéro vert 1100, via le téléphone fixe ou mobile,  fonctionne sept jours sur sept et 24 heures sur 24, sachant qu’un serveur enregistre les appels automatiquement même en l’absence du télé-conseiller.  Cette opération, encadrée par deux vacations de six techniciens de 8 à 12 h et de 12 à 19 heures, permet d’enregistrer tous les appels des citoyens qui atterrissent directement au ministère de l’Intérieur avant d’être transférés au centre d’appel de la wilaya. Toutes les préoccupations «sont traitées en 72 heures», ce qui épargne notamment aux citoyens des zones éloignées de la wilaya les longs déplacements. Doté du matériel technique nécessaire, ce centre qui compte 200 agents, reçoit environ 18.000
appels/jour.
Il convient aussi de rappeler que le service public joue un rôle essentiel dans l’accomplissement des missions généralement dévolues à l’Etat. Il est l’outil fondamental qui permet la concrétisation des objectifs relevant des attributions principales de l’administration, notamment de répondre efficacement aux besoins du citoyen et d’améliorer de manière continue son bien-être.
Salima Ettouahria

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions