lundi 15 octobre 2018 19:15:52

Syrie : Création d'un comité gouvernemental pour le retour des réfugiés

Bombardements et combats intensifs à Soueida

PUBLIE LE : 08-08-2018 | 0:00
D.R

Les autorités syriennes ont approuvé la  création d'un comité chargé d'organiser le retour de plus de cinq millions de   réfugiés établis hors du pays en guerre, une décision qui fait suite à une   initiative russe.  Selon un communiqué publié hier par l'agence de presse officielle syrienne Sana, le gouvernement de Bachar al-Assad a approuvé lors de sa dernière réunion "la création d'un comité de coordination pour le retour des déplacés (établis) à l'étranger".  Il sera chargé, entre autres, "d'intensifier les contacts avec les pays   amis dans le but de faciliter le retour" des réfugiés syriens qui sont environ 5,6 millions selon l'ONU. La Russie avait appelé le mois dernier la   communauté internationale à aider au retour en Syrie des réfugiés chassés par le conflit, même si ce dernier se poursuit. Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Donald Trump avaient   récemment évoqué ce sujet lors d'un sommet à Helsinki, mais l'ONU a indiqué ne pas être impliquée dans ces discussions.    
Le comité, présidé par le ministre de l'Administration locale et de   l'Environnement, Hussein Makhlouf, sera formé de représentants de plusieurs   ministères et d'autres organes étatiques, a rapporté Sana.     Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 350.000 morts et contraint des millions de personnes à l'exode. La Turquie accueille le plus grand nombre de Syriens enregistrés par le Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), soit plus de 3,3 millions. Viennent ensuite le Liban (moins d'un million) et la Jordanie   (650.000).  Selon le HCR, seuls 13.000 réfugiés sont retournés en Syrie au cours des   six premiers mois de l'année 2018. Selon Sana, la création d'un comité officiel syrien pour le retour des   réfugiés confirme le "retour de la sécurité" dans le pays. Damas, soutenue par Moscou, a enchaîné, à un rythme particulièrement   accéléré depuis le début de l'année, les victoires face aux rebelles et aux terroristes, les chassant de l'ensemble de la capitale et de ses environs ainsi   que du Sud du pays.  

Bombardements et combats  intensifs à Soueida

Les forces gouvernementales syriennes ont par ailleurs bombardé intensivement dimanche soir une zone désertique sous le contrôle du groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech) près de la province de Soueida, dans le Sud de la Syrie. Les bombardements et les combats entre les forces syriennes et l'EI se sont intensifiées au cours de la soirée et se poursuivent à l'heure actuelle. Les forces syriennes avancent aux abords nord et nord-est de Soueida adjacents à la partie désertique de la province méridionale, a-t-il ajouté. Cette opération militaire serait le début d'une offensive pour déloger l'EI de cette poche dans la Badiya (désert) de Soueida, d'importants renforts militaires ont été amassés par les forces loyalistes. Ces combats et bombardements interviennent alors que la Russie a échoué dans ses négociations pour faire libérer une trentaine d'otages civils enlevés par l'EI le mois dernier, au terme d'une série d'attaques coordonnées contre la province de Soueida, ayant fait plus de 250 morts.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions