mercredi 17 octobre 2018 13:49:07

Le RND et TAJ : renouvellent leur appel au Président Bouteflika à « poursuivre sa mission à la tête du pays »

TAJ annonce des rencontres élargies entre les partisans de Bouteflika

PUBLIE LE : 07-08-2018 | 0:00
Ph. : Nacéra

Les appels lancés en direction du Président de la République à poursuivre sa mission à la tête du pays constituent-ils une forme de pression pour le pousser à annoncer sa candidature ? Absolument pas, rétorque  le secrétaire général du RND qui n’a jamais fait mystère de son souhait de voir le Chef de l’Etat continuer  son œuvre.

Un souhait partagé avec TAJ, allié déclaré du RND et du FLN, sur la question du candidat des prochaines présidentielles. Cela a été confirmé encore une fois, hier, lors du tête-à-tête qui a réuni les chefs des deux formations dans le cadre des rencontres de consultation politiques. MM. Ahmed Ouyahia et Amar Ghoul ont profité de cette occasion pour «réitérer» leur soutien «constant» au Président de la République et «renouveler» leur appel à poursuivre sa mission à la tête du pays pour la «continuité» du développement et pour la «stabilité» de l’Algérie dans un environnement régional «perturbé». 
Les deux hommes se sont félicités également des relations «étroites» qui existent entre les deux partis. Pour le SG du Rassemblement national démocratique, les rangs des partisans du 5e mandat «grossissent» de jour en jour et la position du parti sur la question des présidentielles de 2019 est «connue» depuis belle lurette. «On ne peut donc parler de pression. Au RND, nous sommes tranquilles et sereins. Et surtout, nous sommes convaincus de la justesse de notre soutien indéfectible et inconditionnel au Président de la République. D’ailleurs, nous avons toujours été du côté de Bouteflika. Cela fait bientôt 20 ans que nous le soutenons. Pourquoi voulez-vous qu’on change de position ? », a-t-il expliqué. Interrogé sur l’activité des formations de la majorité, M. Ouyahia assure que la multiplication de ces rencontres de consultation entre «partenaires» politiques ne constitue nullement une «réponse» au MSP et son initiative du consensus national. «Certes, nous concédons que l’initiative de nos frères du MSP a eu le mérite de créer une certaine dynamique sur l’échiquier politique, mais sachez que les partis qui soutiennent Bouteflika activaient bien avant. Rappelez-vous l’appel lancé il y a de cela cinq mois par le FLN au Président de la République pour qu’il brigue un nouveau mandat. Le RND également n’était pas en reste et n’avait jamais caché son soutien au Chef de l’Etat», a-t-il souligné, assurant que le RND a «toujours» adhéré au «dialogue» et à la «concertation» entre les partis politiques.      
                                                        
TAJ annonce des rencontres élargies  entre les partisans de Bouteflika

Même son de cloche du côté du TAJ, dont le président a confirmé ce qu’avait avancé il y a quelques jours le SG du FLN à propos d’une conférence nationale regroupant l’ensemble des partisans d’un nouveau mandat pour le Chef de l’Etat. «Nous avons convenu d’élargir les consultations pour passer du stade des rencontres bilatérales à des rencontres élargies avec l’ensemble des formations qui se reconnaissent dans notre ligne de conduite», a affirmé Amar Ghoul, assurant à cette occasion que le RND et TAJ accordent leur violon sur tous les sujets. «Nos vues convergent sur tous les dossiers», se réjouit-il.
Le chef de Tajamou’e Amal Jazair appelle par ailleurs l’ensemble de la classe politique à une «cohabitation» politique et estime que les divergences qui peuvent en résulter ne doivent en aucun cas constituer des «luttes». «On peut être différent l’un de l’autre mais ceci n’est pas un prétexte pour aller sur un champ de bataille aux conséquences incertaines», a-t-il expliqué.
S. A. M.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions