jeudi 12 dcembre 2019 01:02:59

Tabagisme en milieu scolaire : 3 à 27 % des élèves des trois cycles concernés

Trois pour cent (3 %) des élèves du cycle primaire, 12 % du cycle moyen et 27 % du secondaire, sont concernés par la cigarette

PUBLIE LE : 30-05-2011 | 17:47
D.R

Trois pour cent (3 %) des élèves du cycle primaire,  12 % du cycle moyen et 27 % du secondaire, sont concernés par la cigarette,  selon une enquête réalisée par le service des maladies respiratoires au CHU  Mustapha Pacha dans des établissements scolaires de la daïra d’Hussein-Dey  (Alger).         
Réalisée en 2005 et 2006, l'enquête a touché un échantillon représentatif  de 3690 élèves des trois cycles, relevant de 20 établissements scolaires, soit  42 % du nombre global des élèves de la daïra de Hussein Dey (8837 élèves).          
Des questions ont été posées spontanément à un échantillon d'élèves  des deux sexes, scolarisés dans les trois cycles. L'enquête a révélé que parmi  les 198 fumeurs dont l'âge est compris entre 9 à 17 ans, la consommation de  cigarettes augmentait avec l'âge. Les élèves âgés de 15 à 17 ans disent fumer  plus de 6 cigarettes par jour. Ceux dont la tranche d'âge varie entre 12 et  14 ans, affirment fumer plus de 4 cigarettes par jour, tandis les 9-11 ans consomment plus de 3 cigarettes par jour.          Répondant à une question sur la composition de la cigarette, les élèves  des trois cycles ont déclaré avoir connaissance de certains composants comme  la nicotine, le goudron et le monoxyde de carbone.          
S'agissant des effets du tabagisme sur la santé, plus de 34 % des élèves  concernés par l'enquête ont déclaré que le tabac causait les cancers du poumon  et de la bouche, l'asthme et la tuberculose. 8 % ont dit savoir que le tabac  était à l'origine des maladies cardiovasculaires, 0,87 % des cancers du fois,  de la vessie, des yeux et de la peau et 0,28 % ont évoqué ses effets néfastes  sur la grossesse et le fœtus. Il favorise la ménopause précoce, ont indiqué  d'autres alors que 49 % des élèves interrogés disent ignorer les danger du  tabagisme.           
Pour ce qui est du sevrage tabagique, la moitié des élèves touchés  par l'enquête ont exprimé le "souhait" d'arrêter de fumer.         
L'enquête a révélé que 83 % des élèves questionnés ignorent les dangers  du tabagisme passif sur la santé des non-fumeurs.         
Une ordonnance avait été signée en 2002 par les ministères de la Santé  et de l'Education sur la lutte contre le tabagisme en milieu scolaire.          
Elle porte essentiellement sur la mise en place de commissions de lutte  contre le tabagisme en milieu scolaire au niveau des unités de dépistage scolaire.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions