mardi 16 octobre 2018 10:07:50

Kung fu Wushu : La razzia des athlètes Algériens

Les athlètes algériens de Kung fu Wushu (Sanda et Taolou) ont décroché neuf médailles (4 or, 4 argent et 1 bronze) lors de la deuxième et dernière journée des épreuves des 3es Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018), disputées mardi à la salle El-Biar (Alger).

PUBLIE LE : 26-07-2018 | 0:00
D.R

Les athlètes algériens de Kung fu Wushu (Sanda et Taolou) ont décroché neuf médailles (4 or, 4 argent et 1 bronze) lors de  la deuxième et dernière journée des épreuves des 3es Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018), disputées mardi à la salle El-Biar (Alger). En Sanda, les Algériens ont obtenu six médailles (2 or, 3 argent et 1 bronze). Les médailles d’or sont revenues à Birem Mohamed Lamine (-56kg) qui a battu en finale l’Egyptien Youssef Chady, alors que son compatriote Beldi Atmane Aymen (-65 kg) a été sacré après son succès face au Tunisien Othmani Mohamed Dhia. Les médailles d’argent ont été obtenues par Moziane Mohamed Elamin (-48kg), Hamrit Fathi (-60 kg) et Beladi Othmane Hadjer Dounia (-56 kg) qui ont perdu lors des finales respectivement contre, l’Egyptien Ahmed Kareem, le Tunisien Ben Ammar Wissem et la Tunisienne Ben Hfaidh Amira. 
L’unique médaille de bronze était l’œuvre d’Amrouche Abdelhadi. «Je suis très heureux de cette distinction et je suis très fier de mes athlètes. Plusieurs champions du monde ont pris part à ce rendez-vous  notamment les égyptiens et les tunisiens mais nos athlètes ont bien géré leurs combats. Nos jeunes étaient un peu fatigués car ça fait à peine quatre jour depuis qu'ils sont rentrés en Algérie après leur participation au championnat du monde au Brésil. Je pense que c’est un résultat très positif. Je remercie les athlètes pour leurs efforts», a déclaré l’entraîneur national de Sanda, Benkharchi Smail.
Dans les épreuves du Taolou, les participants algériens ont clôturé la journée avec trois médailles au compteur (2 or et 1 argent). Le jeune Metrouh Mouadh a remporté la médaille d’or du Jianshu et la médaille d’argent du Qiangshu. L’autre médaille d’or a été obtenue par Zerrouki Hanafi en Nangun. «Dieu merci, nous avons obtenu deux médailles d’or. Il faut savoir que le niveau technique était très élevé en présence des champions égyptiens qui s’entraînent aux côtés des Chinois. Maintenant, il faut continuer à travailler pour préparer les prochaines échéances continentales et mondiales, a indiqué l’entraîneur national du Taolou, Bouloudenine Bilal.    

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions