mercredi 19 septembre 2018 14:52:28

Conservation et restauration des biens culturels : ouverture d’un master

L’Algérie ne cesse d’émerveiller les passionnés de découverte, d’aventure et d’archéologie en exhumant ses trésors cachés des siècles précédents.

PUBLIE LE : 12-07-2018 | 0:00
D.R

L’Algérie ne cesse d’émerveiller les passionnés de découverte, d’aventure et d’archéologie en exhumant  ses trésors cachés des siècles précédents.

Face à l’urgence de conserver, de restaurer et de réhabiliter le patrimoine archéologique algérien,  l’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels (ENCRBC), créée en 2008 et placée sous la tutelle du ministère de la Culture, a annoncé de prendre en charge la formation des cadres dans le domaine de la conservation-restauration des biens culturels. Quelques semaines après la signature d’une convention avec le ministère de la Culture et une dizaine d’architectes spécialistes dans la restauration du vieux bâti, la tutelle compte professionnaliser ses compétences et de leur offrir une formation académique qui suivra l’aspect pratique qui demande un travail méticuleux.
L’ENCRBC lancera, à la rentrée prochaine, un master dans cette spécialité. Cette formation, d’une durée de deux années, est gratuite pour toute personne ayant un diplôme de premier cycle confirmé ou une licence.
Située à La Casbah, dans la mythique  maison traditionnelle «Dar El Souf», l’école nationale de conservation et de restauration des biens culturels est placée sous la double tutelle du ministère de la Culture (tutelle administrative) et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (tutelle pédagogique). Elle a pour mission principale la formation supérieure, la recherche et le développement technologique dans le domaine de la conservation et de la restauration des biens culturels mobiliers ou immobiliers.
Ce master prépare au métier de conservateur-restaurateur d’objets d’art dans les spécialités de la peinture sur chevalet, du papier (dessins, lithographies, estampes, gravures, livres, manuscrits…) et de la céramique (faïences, porcelaine, terre cuite…) et objets de fouilles.
Les modalités d’inscription et autres informations utiles seront dévoilées incessamment sur le site de l’ENCRBC qui ouvre la formation en master d’architecte restaurateur au profit des licenciés en architecture auprès des départements d’architecture ou aux étudiants ayant accompli avec succès l’année du tronc commun au niveau de l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme (Epau).
Concernant le master de restaurateur, il est réservé aux candidats ayant obtenu la licence en biens culturels et ayant une bonne aptitude pratique et technique en matière de restauration des biens culturels. Quant à l’accès à la formation en master de conservateur, il sera ouvert aux licenciés en biens culturels.
Les diplômés de l’école pourront travailler comme attachés de conservation dans des musées, sur les sites archéologiques et dans toutes les structures rattachées au ministère de la Culture.
Mieux encore, les diplômés qui optent pour le master auront l’aptitude et la capacité de gérer les biens culturels en s’initiant à la procédure d’élaboration du projet de restauration et de conservation ou toute autre démarche ou instrument nécessaire pour toute forme d’intervention en matière de mise en valeur des biens culturels.
Pour rappel, l’EncrBC a été créée en 2008. C’est une institution à caractère scientifique, culturel et professionnel. Opérationnelle depuis l’année universitaire 2012-2013 avec une promotion de cinq étudiants, l’école peut accueillir une trentaine d’étudiants.
La formation a adopté le système du LMD en deux cycles de formation exigeant un bac+3, pour la licence académique ou professionnelle en biens culturels, et un bac +5 pour le master de recherche ou professionnel en restauration ou en conservation.
L’accès à la formation en licence en biens culturels est ouvert aux bacheliers relevant des séries techniques et scientifiques.
Kader Bentounès

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions