dimanche 22 juillet 2018 17:18:34

Éclairage : Partenariat pour la civilisation

Pour la première puissance commerciale au monde, avec 4.000 milliards de dollars, la Chine ne compte pas moins de 400 milliards de dollars d’excédent commercial.

PUBLIE LE : 12-07-2018 | 0:00
D.R

Pour la première puissance commerciale au monde, avec 4.000 milliards de dollars, la Chine ne compte pas moins de 400 milliards de dollars d’excédent commercial. Des chiffres qui donnent le vertige et qui placent l’empire du Milieu dans le rôle de régulateur économique mondial. Cette offensive marquée par une présence massive dans tous les secteurs est visible dans tous les pays de la planète. En Afrique, Pékin a même réussi à damer le pion aux anciennes colonies qui considéraient, jusqu’alors, le continent noir comme leur chasse gardée. Pour le monde arabe, le même scénario s’applique aussi, avec cependant une réussite fulgurante inattendue. En à peine quelques années, la Chine a réussi à devenir un acteur incontournable. L’histoire aidant, Pékin rappelle volontiers qu’elles étaient «liées par les routes de la soie terrestre et maritime depuis 2000 ans». La fondation de la Chine nouvelle et l’accession successive des pays arabes à l’indépendance ont ouvert une nouvelle ère d’échanges sino-arabes plutôt amicaux, la Chine ayant soutenu les pays arabes dans leur lutte pour la libération, y compris la défense des droits palestiniens. Créé en 2004, le Forum sur la coopération sino-arabe (FCSA) est une plateforme de coopération collective, couvrant un large éventail de domaines et dotée d’une dizaine de mécanismes de coopération. Optant pour la coopération globale et le développement partagé, en 2010, la Chine mit à l’ordre du jour le développement de ses relations avec l’aire arabe. Cette volonté fut confirmée par le discours du Président Xi Jinping, lors de l’ouverture du Forum sur la coopération sino-arabe (FCSA), en janvier 2014. Le monde arabe représente le premier fournisseur de pétrole brut et le 7e partenaire commercial de la Chine, loin derrière l’UE avec 600 milliards de dollars et les États-Unis avec 580 milliards de dollars, et même derrière la Corée du Sud qui se situe en 5e position. Les échanges commerciaux bilatéraux entre la Chine et les pays arabes ne dépassent pas les 160 milliards de dollars. Le monde arabe est le premier fournisseur de pétrole brut et son 7e partenaire commercial, et un grand marché pour les travaux publics et l'investissement chinois à l'étranger. La coopération sino-arabe dans les domaines émergents, que ce soit la finance, l'aérospatiale ou les nouvelles énergies, connaît un développement vigoureux. Pour dire que malgré le potentiel existant, il reste beaucoup à faire dans la promotion des partenariats dans différents secteurs. Le programme chinois de coopération stratégique avec le monde arabe passe inévitablement par la construction commune de la «ceinture économique de la route de la soie» et de «la route de la soie maritime du XXIe siècle ». Deux chantiers gigantesques pour la grandeur de l’empire du Milieu, et, qui sans l’apport du monde arabe, plus particulièrement avec l’Algérie, n’auront aucun sens. En effet, entre Alger et Pékin c’est avant tout le témoignage d’une confiance mutuelle et un partenariat pour la paix. C’est aussi des partenaires pour le développement, avec option gagnant-gagnant, et des partenaires pour la civilisation. Grâce à une inspiration réciproque, l’Algérie et la Chine sont parvenues à réaliser une avancée historique dans leur coopération sur tous les plans. Un seul bémol subsiste cependant au tableau : l’absence des investisseurs directs chinois dans la production nationale.
Réaliser cette étape pour en faire une rampe de lancement de nos exportations hors hydrocarbures serait un exemple supplémentaire d'une coopération Sud-Sud bien entamée et sacrément bien réussie.
M. T.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions