dimanche 23 septembre 2018 12:21:35

M. Guitouni installe le commissaire à l’énergie atomique : Relever le défi du nucléaire

Le ministre de l’Energie, M. Mustapha Guitouni, a procédé hier à l’installation de M. Merzak Remki en tant que commissaire à l’Energie atomique en remplacement de M. Djeghri Nasredine, qui en assure l’intérim depuis juin 2016, appelé à d’autres fonctions.

PUBLIE LE : 10-07-2018 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Energie, M. Mustapha Guitouni, a procédé hier à l’installation de M. Merzak Remki en tant que commissaire à l’Energie atomique en remplacement de M. Djeghri Nasredine, qui en assure l’intérim depuis juin 2016, appelé à d’autres fonctions.
M. Remki est titulaire d’un Magister en génie nucléaire / Option Instrumentation et Contrôle - Haut Commissariat à la Recherche et Laboratoire d'Automatique et d'Informatique Appliquée de Toulon. Il est également Ingénieur d'Etat en Electronique / Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediène et de l’Ecole Nationale Polytechnique.
Le nouveau commissaire a exercé en tant que chercheur au Centre de Développement des Systèmes Energétiques d’ Alger et d’ Ain Oussera de 1987 à 1991. Il a été ensuite chef de division Electronique de process au CDSE de Ain Oussera de 1991 à 1995. De 1995 à 1998, il a pris les fonctions de secrétaire général de ce même centre pour ensuite être nommé directeur de la Coopération par décret présidentiel en 1999 ; fonction qu’il a occupée à ce jour.
Le ministre a rappelé que le Commissariat Atomique - établissement public national à caractère spécifique créé en 1996 et placé auprès du ministre de l’Energie en 2006 - est l’instrument de conception et de mise en œuvre de la politique nationale de promotion et de développement de l’énergie et des techniques nucléaires à des fins pacifiques.
Il a pour missions de développer les compétences, les connaissances et les infrastructures spécialisées requises à l’effet de réaliser des applications des sciences et techniques nucléaires à des fins pacifiques dans les domaines de l’énergie, la santé, l’industrie, l’agriculture, l’hydraulique et l’environnement. Le Comena est aussi chargé des autorisations, du contrôle et des inspections des activités nucléaires et de la mise en œuvre des instruments internationaux (traités et conventions). Le commissariat dispose de quatre centres de recherche nucléaire chargés de la formation en génie et sécurité nucléaire à des fins pacifiques en vue de développer les compétences et les ressources humaines dans le domaine du nucléaire civil, de produire les radio-isotopes et les radio-pharmaceutiques et d’améliorer l’exploitation et la sûreté des installations nucléaires à des fins pacifiques.
Le Comena prépare également à l’introduction de l’électronucléaire (production d’électricité d’origine nucléaire) comme source d’énergie dans le mix énergétique national.
Il y a lieu de noter que l’Algérie a signé des accords de coopération dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire avec plusieurs pays. Une coopération multilatérale étroite est également à signaler avec l’Agence Internationale à l’Energie Atomique (AIEA) et l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE).
M. Guitouni a par ailleurs évoqué le nouveau projet de loi sur le nucléaire à des fins pacifiques élaboré par le ministère et actuellement en cours d’examen par le gouvernement. En tant que président du Conseil d’administration du Comena, il a tenu enfin à manifester son soutien au nouveau commissaire et a notamment insisté sur la formation des ressources humaines, sur l’impératif de réunir toutes les conditions pour favoriser la recherche et sur le rôle déterminant que doit jouer le Comena dans le développement de solutions en faveur de l’énergie nucléaire civile, la santé, l’agriculture, les ressources en eau, l’industrie et l’environnement.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions