dimanche 23 septembre 2018 12:24:21

1.000 nouveaux architectes prêtent serment : Une carrière à construire

Assises nationales fin 2018.

PUBLIE LE : 09-07-2018 | 0:00
Ph. Nacéra I.

  Mille nouveaux architectes ont prêté serment, hier, lors d'une cérémonie organisée au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal, sous l'égide du Conseil national de l'Ordre des architectes. Le président de cette instance, M. Mustapha Tibourtine, a évoqué les grands projets lancés par le Conseil de l’ordre en vue d’améliorer l’exercice de la profession de l’architecture.
M. Tibourtine a, dans ce contexte, relevé la nécessité de revoir les cahiers de charges concernant l’accès à la commande publique pour permettre aux jeunes architectes d’accéder à des projets et d’acquérir de l’expérience.
«Les cahiers de charges actuels ne donnent même pas la possibilité aux architectes qui ont une expérience de 20 ans d’accéder à ces projets», a-t-il indiqué, précisant que le CNOA est en pleine négociation avec la direction générale d’urbanisme et d’architecture relevant du secteur de l’habitat pour l’élaboration d’un «cahier des charges type», selon la nature du projet, l’intégration des jeunes architectes, notamment. Poursuivant ses propos, le président du CNOA a révélé que ce nouveau cahier des charges, en cours d’élaboration, sera opérationnel pendant le dernier trimestre de 2018.
M. Tibourtine a, dans son intervention, souligné l’existence de compétences avérées dans le domaine de l’architecture, les appelant à relever le défi en matière de créativité pour atteindre le niveau d’excellence, «faut-il encore, leur donner cette opportunité», a-t-il tenu à préciser. L’expert a également mis en évidence le fait que le secteur de l’habitat contraint, dorénavant, l'architecte à présenter un CV ainsi que les informations relatives à son bureau d'études comme condition pour obtenir son agrément. Il a, par ailleurs, annoncé le tenue vers la fin de l’année en cours, des assises nationales de l’architecture. Une rencontre qui s’articulera notamment sur l’identité architecturale algérienne. «Ces assises seront mises à profit pour l’élaboration d’une série de recommandations visant l’intégration de la touche identitaire dans les futures projets», a expliqué le président du CNOA, ajoutant «il faut sensibiliser davantage l’administration et les architectes sur la nécessité de mettre en valeur cette identité algérienne dans les différentes conceptions architecturales.
Pour ce faire, dira M. Tibourtine, «on doit conjuguer les efforts pour promouvoir et préserver cette identité», faisant savoir que «ce travail doit faire l’objet d’un plan de charges à respecter par l’ensemble des intervenants concernés».
 Néanmoins, au-delà de l'importance de préserver l'identité architecturale, l’expert a également évoqué la nécessité de s'ouvrir sur les idées innovantes et les modes d'exécution modernes à travers la réhabilitation de la mission initiale de l'architecte. Pour sa part, M. Mohamed Kaouadji Ighmouracène, membre fondateur et doyen du CNOA, a indiqué que cette nouvelle promotion du mois de juillet 2018, composée de plus de 1.000 architectes vient renforcer les 7.000 architectes, déjà inscrits au Tableau national de l’Ordre. Il a indiqué que la profession de l’architecture évolue, d’où la nécessite d’améliorer l’exercice du métier et de la production architecturale pour un seul objectif, améliorer le cadre bâti.
S’adressant aux nouveaux architectes, M. Kaouadji les a appelés à «accomplir leur mission dans le respect de la déontologie de la profession», précisant que les architectes qui ont prêté serment doivent impérativement s'installer dans les 90 jours qui suivent la prestation.
     Kamélia Hadjib
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions