dimanche 22 juillet 2018 17:30:19

Ecole supérieure algérienne des affaires : Grandiose cérémonie pour honorer les diplômés

L’École supérieure algérienne des affaires (ESAA) a organisé, hier, à l’Opéra d’Alger, Boualem-Bessaïeh, une cérémonie de remise des diplômes à 176 de ses étudiants.

PUBLIE LE : 09-07-2018 | 0:00
Ph. : A. Asselah

L’École supérieure algérienne des affaires (ESAA) a organisé, hier, à l’Opéra d’Alger, Boualem-Bessaïeh, une cérémonie de remise des diplômes à 176 de ses étudiants. Plusieurs personnalités issues du monde de la politique et de l’entrepreneuriat, à l’instar du ministre du Commerce, Saïd Djellab, de l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie, Mohamed Laïd Benamor, ont rehaussé de leur présence cette cérémonie.
Premier à prendre la parole, le présidant de la Chambre algérienne du commerce et d’industrie (CACI), Mohamed Laïd Benamor, a félicité les diplômés de la promotion 2018 baptisée du nom de l’homme d’affaires algérien, Zineddine Chaïr, en mettant en valeur les efforts qu’ils ont entrepris durant leur cursus pédagogique.«Nous vivons dans un monde en mutation, et l’Algérie mute elle aussi», c’est par ces mots que le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), M. Laïd Benamor, a voulu évoquer, en s’adressant aux étudiants, les enjeux et défis que représentent les nouvelles technologies pour le nouvel ordre économique mondial, et l’économie algérienne en particulier. M. Benamor n’a pas manqué d’encourager les diplômés de l’école, à exploiter leurs acquis pour contribuer à l’amélioration du climat des affaires et au développement de l’économie algérienne. Sur les différentes formations dispensées par l’ESAA, Benamor estime «qu’il faut mettre en place de nouvelles formations», pour s’adapter au nouvel environnement d’une économie marquée par des changements de plus en plus rapides, induits par l’impact des nouvelles technologies de l’information et de l’intelligence artificielle.» Le président de la Chambre de commerce a parlé, dans le même contexte, de la mission de la CACI qui est «d’encourager ces étudiants à s’améliorer et à créer des entreprises. La CACI a également la possibilité de pouvoir mettre au service des entreprises, des formés et des diplômés les moyens dont elle dispose pour leur permettre de lancer leurs propres projets. Des projets qui apporteront une valeur ajoutée aux entreprises et à l’économie».
Pour leur part, leur diplôme à la main et fiers d’arborer leur uniforme de lauréat, les étudiants des différentes filières de la promotion de 2018 de l’ESAA ont savouré les honneurs à cette occasion. Ces derniers ont studieusement écouté le ministre du Commerce, Saïd Djellab, qui les a félicités, pour les efforts fournis durant leur cursus, en les incitant à contribuer, grâce à leurs acquis académiques, au développement du pays, en leur rappelant le message du Président de la République : «Notre bataille est de réussir la diversification de l’économie algérienne pour nous émanciper de la dépendance aux hydrocarbures», a-t-il rappelé, et d’ajouter «il y a un savoir-faire qu’il faut investir au bénéfice de l’économie algérienne».
    Tahar Kaïdi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions