mardi 18 septembre 2018 19:27:30

Les nouvelles de tizi ouzou

Les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou passeront, cette année, une saison estivale sans stress, eu égard à la forte pluviosité enregistrée, durant l’hiver dernier.

PUBLIE LE : 01-07-2018 | 0:00
D.R

Le barrage de Taksebt atteint 75% de remplissage
Vers un été sans stress hydrique

 

Les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou passeront, cette année, une saison estivale sans stress, eu égard
à la forte pluviosité enregistrée, durant l’hiver dernier.

Cette forte pluviométrie a été salvatrice pour la ressource hydrique qui commençait d’ailleurs à enregistrer une baisse considérable. Le barrage de Takseb qui était à 35%, l’année dernière, vient d’atteindre un niveau de remplissage de 75% de la capacité de stockage de cette infrastructure hydraulique à la faveur des ces fortes pluies et neiges qui se sont abattues sur la wilaya, a affirmé récemment, M. Amar Berzouk, directeur de l’Algérienne des eaux (ADE) lors d’une conférence de presse animée, jeudi dernier, au siège de la Radio de Tizi-Ouzou. «Nous pourrons dire qu’il n y aura pas de pression durant la saison estivale, comme l’année dernière. L’ADE est mobilisée pour faire face à toute éventualité. Le barrage de Takseb est rempli à 75% de sa capacité globale et c’est un volume très appréciable», a-t-il fait savoir en précisant la réhabilitation de la station de dessalement de Tigzirt dont les travaux sont entamés permettra aux estivants de passer un été sans pénuries d’eau dès lors que la même station produira 2.000 m3/jour». Le directeur de l’ADE a néanmoins insisté sur la nécessité de la rationalisation dans l’utilisation de ce liquide précieux par les citoyens qui, eux aussi, se doivent de participer aux efforts déployés par l’ADE afin de lutter efficacement contre la prolifération des fuites qui sont en partie la cause de déficit en alimentation en eau potable qu’enregistrent parfois certaines localités et quartiers. «Nous produisons 300.000 m3/ jour alors que le besoin des foyers est de 200 000 m3/ jour et nous enregistrons beaucoup de déperditions causées par la vétusté du réseau AEP», a-t-il indiqué, en avouant qu’il n’est pas du tout facile de maîtriser un réseau long de quelques 8.000 km. Des mesures ont été prises pour réduire au maximum ces déperditions et assurer une alimentation régulière en eau potable de tous les foyers de la wilaya et ce suite aux fermes instructions données par le ministre des ressources en eau, Hocine Necib, lors de sa dernière visite dans la wilaya, a également rassuré le responsable de l’ADE. «Nous avons entrepris des mesures pour  résorber les points noirs du réseau AEP, notamment avec la réparation de la chaîne de Tichetiouine (Draa El Mizan) et celle de Tassadourt. Le ministre, lors de sa venue à Tizi-Ouzou, a été très sensible à la situation d’où d’ailleurs ses réponses favorables à toutes nos doléances», a-t-il encore précisé, en rappelant au passage que le ministre des ressources en eau a décidé d’attribuer une enveloppe complémentaire de 200 milliards de centimes pour améliorer entre autres le réseau de distribution. Cette enveloppe financière s’inscrit, a-t-il en outre affirmé « dans le cadre d’un programme national initié par son département et celui de l’intérieur et des collectivités locales, pour aider les 24 wilayas qui ont connu un manque d’eau potable l’été dernier ». M. Berzouk, a par ailleurs, rappelé que les travaux de la réalisation du projet d’alimentation en eau potable de la localité de Bouzeguen et des localités voisines à partir du barrage de Tichi Haf (Bejaia) seront achevés avant l’été prochain. La daïra d’Azeffoun sera, quant à elle, raccordée  à la station de dessalement de Cap Djinet dans la wilaya de Boumerdes, a-t-il enfin enchaîné en ajourant que le défi de l’entreprise qu’il dirige est celui de la maitrise du terrain afin de pouvoir récupérer toute eau non encore canalisée et emmagasinée.


Préservation de l’environnement
hommage aux villages pionniers

La célébration de la journée mondiale de l’Environnement, hier à Tizi-Ouzou, a été marquée par un hommage mérité aux villages qui se sont activement et effectivement impliqués dans la préservation de l’environnement de la wilaya à travers la mise en place d’un système de gestion des déchets basé sur le tri à la source et le compostage.
La cérémonie d’hommage à ces villages pionniers dans la préservation de l’environnement s’est déroulée au niveau de la maison de l’Environnement de la ville des Genêts en présence du wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, les représentants des villages honorés et des entreprises activant dans le secteur de l’environnement.
Les villages honorés à l’occasion de la célébration de cette journée placée cette année sous le thème de "la lutte contre la pollution plastique" sont ceux de Tiferdoud, Iguersafen, Boumessaoud, lauréats du premier prix Rabah-Aissat du village le plus propre décerné par l’Assemblée populaire de wilaya, et Aourir, Ahrik et Sahel (Bouzguene).
La wilaya de Tizi-Ouzou compte une vingtaine de villages impliqués dans un processus de gestion des déchets et ces six villages se sont distingués par une gestion organisée et encadrée par les comités de villages, les APC et l’université Mouloud-Mammeri, a-t-on expliqué lors de cette cérémonie à laquelle ont été également conviés des dizaines d’enfants afin de les sensibiliser sur la nécessité de la préservation de notre environnement. Une quantité de 516 tonnes de déchets plastiques a été récupérée par le Centre d’enfouissement technique (CET) de Tizi-Ouzou, entre 2017 et 2018, apprend-on marge de la célébration de cette journée internationale de l’environnement dédié cette année à la lutte contre la pollution provoquée par les différents types de plastiques jetés dans la nature. 356,72 tonnes ont été collectées en 2017 dont 221,5 tonnes de PET utilisé notamment pour la fabrication de bouteilles de boissons et les emballages jetables de produits alimentaires, 86,78 tonnes de PEHD, notamment des emballages de produits détergents et cosmétiques, caisses, et 46,14 tonnes de films plastiques, selon les chiffres communiqués par la direction locale de l’environnement. Pour les cinq premiers mois de l’année en cours, une quantité de 159,74 tonnes de déchets plastiques a été récupérée, dont 116 tonnes de PET, 25,72 tonnes de PEHD et 17,52 tonnes de films plastiques, indique t- on de même source.
La wilaya de Tizi-Ouzou génère quotidiennement une quantité de 902 tonnes de déchets soit une moyenne de 0.8 kilos d’ordures par habitant. Prés de 50% de cette quantité énorme d’ordures générées sont jetées dans des décharges non contrôlées ainsi qu’aux abords des routes. Lors de cette journée, les intervenants ont tous insisté sur la nécessité voire même l’urgence de la création des entreprises spécialisées dans le recyclage de différents déchets récupérés pour préserver l’environnement et créer de la richesse.
L’activité recyclage doit être encouragée par les dispositifs d’aide à la création d’emploi afin de permettra de réduire la facture d’importation des matières plastiques par la réinjection du produit issu du recyclage dans le circuit économique, ont-ils également indiqué. Pour les spécialistes, la dynamique entreprenariale dans le domaine de l’environnement doit être accompagnée par l’ensemble des acteurs en vue de booster les projets innovants dans tout ce qui a trait au traitement des ordures de différents types.
La célébration de la journée internationale de l’environnement s’est achevée par une visite au centre de tri des déchets ménagers de Oued Falli où des explications sur le fonctionnement et missions de ce centre ont été fournies aux visiteurs.


aires de jeux
48 milliards pour la réalisation  


Une cagnotte de l’ordre de 48 milliards de centimes est mobilisée par les services de la commune du chef lieu de wilaya de Tizi-Ouzou pour la réalisation de plusieurs aires de jeux à travers les quartiers et villages de la commune, apprend-on d’un élu de cette municipalité. La réalisation de ces aires de jeux, notamment des manèges, des stades matico et des placettes avec bancs, se fera à la demande et en concertation avec les comités de villages et quartiers de la commune qui sont conviés à choisir les lieux où seront implantés ces espaces destinés aussi bien aux enfants qu’aux personnes âgées, a indiqué notre source. Plusieurs autres espaces similaires sont réalisés dans plusieurs quartiers et villages de cette commune, vitrine de toute la capitale du Djurdjura, par l’actuelle Assemblée populaire communale que préside M. Ouahab Ait Menguellet. Les autorités de la commune de Tizi-Ouzou ne ratent aucune occasion pour appeler les habitants de la commune afin de préserver ces aires de jeux visant l’amélioration de leur cadre de vie au niveau de leurs  quartiers et villages. Pour que ces espaces soient maintenus en l’état aussi longtemps que possible,les résidents des quartiers et habitants des villages où sont implantées se doivent de sensibiliser les usagers afin de ne pas les dégrader et aussi à les entretenir.


Commerce
les brigades de contrôle sur le terrain


Les services du contrôle des pratiques commerciales, de la qualité et de la répression de la fraude de la direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou ont effectué, durant la deuxième décade du Ramadhan prés de 3.000 interventions de contrôle de commerces et dressé 186 procès verbaux à l'encontre des commerçants contrevenants, selon un bilan rendu public. Ces interventions de contrôles qui ont ciblé l’ensemble des commerces de divers produits alimentaires se sont soldées, selon le même bilan, par la fermeture de sept commerces pour divers infractions à la réglementation et pratiques commerciales pour notamment défaut de registre de commerce, vente de produits non conforme aux règles d’hygiène et activités étrangères.
Les brigades de contrôles des pratiques commerciales, de la qualité et de la répression de la fraude qui ont été renforcées en moyens humains et matériels sont mobilisées depuis le premier jour du ramadhan pour veiller sur l’application de la loi régissant les pratiques commerciales et préserver la santé de consommateur. Ces brigades interviennent sur le terrain aussi bien en diurne qu’en nocturne pour mettre fin aux pratiques commerciales illégales à travers l’ensemble du territoire de la wilaya.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions