dimanche 24 juin 2018 19:52:44

Bordj Bou-Arréridj : Quand les familles se mobilisent

L’animation, qui a été très importante depuis le début du mois béni dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a gagné en intensité à l’approche de l’Aïd

PUBLIE LE : 14-06-2018 | 0:00
D.R

L’animation, qui a été très importante depuis le début du mois béni dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a gagné en intensité à l’approche de l’Aïd. La préparation de cette circonstance religieuse, qui nécessite pour sa célébration des habits neufs et des gâteaux, selon les coutumes de la population, a transformé les villes et villages de la wilaya en véritables souks.

C’est le cas surtout du chef-lieu de wilaya dont les trottoirs des rues ont été exploités pour faciliter la vente de ces deux produits en plus des jouets qui sont utilisés également pour faire la fête.
Le passant par le boulevard Houari-Boumediene, qui est la principale artère de la ville, puisqu’elle la traverse de bout en bout, aura remarqué les stands qui ont été installés le long du boulevard pour proposer
différents articles aux consommateurs.
Ces derniers n’ont pas manqué d’apprécier l’initiative qui leur permet de sillonner la ville pour digérer ce qu’ils ont pris durant le futur tout en examinant les possibilités d’achats de vêtements dont ils ont besoin. Comme la plupart d’entre eux sont accompagnés par leurs enfants, ceux-ci profitent de l’occasion pour satisfaire leurs caprices.
Avec leurs rires et leurs espiègleries ils anticipent la fête en transformant les rues en espaces de joie et de jeu.
Ce qui ne veut pas dire que les commerces sont délaissés. Bien au contraire, ces locaux sont pris d’assaut par les citoyens qui élargissent leur éventail de choix.
Mais il n’y a que la qualité et les couleurs qui commandent l’acte d’achat. Le prix explique pourquoi les familles préfèrent faire le tour de tous les commerces qu’ils soient saisonniers ou situés dans des locaux avant de prendre leurs décisions.
A ce propos, les familles que nous avons interrogées ont remarqué une hausse des tarifs rendant certains articles inaccessibles pour des bourses moyennes.
La baisse de la cotation du dinar, qui est avancée par les vendeurs pour expliquer les prix élevés des produits importés, a obligé beaucoup de clients à se tourner vers le local même si la qualité et la quantité ne suivent pas toujours.
Les opérateurs nationaux qui ont longtemps souffert de la concurrence étrangère ont une chance inouïe pour écouler leur production à condition de l’améliorer.
Les vendeurs de gâteaux et surtout ceux des ingrédients nécessaires pour la fabrication de ces derniers sont assaillis eux aussi par les familles qui se préparent à orner leurs tables de magnifiques produits pour charmer leurs invités.
La commercialisation de ces produits qui a augmenté considérablement ces derniers jours a participé, elle aussi, à l’animation des villes, à l’instar du chef-lieu avec la présentation de produits succulents et agréables à voir tout, comme leurs emballages.
Les femmes qui ne sont pas prêtes de quitter leurs fours seront obligées de passer des journées entières à préparer ces produits essentiels pour l’aïd.
L’effervescence ne s’estompera pas durant cette circonstance même si le programme sera d’un autre genre.
Les visites qui remplaceront les achats feront des localités de la wilaya un espace de fête, de rencontre et même de réconciliation selon les principes rappelés par les imams à chaque occasion.
Justement, les préparatifs actuels servent à concrétiser ces objectifs aussi nobles que loués par Dieu le tout-puissant.
Fouad Daoud

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions