mardi 11 dcembre 2018 13:13:49

Pratiques commerciales durant ramadhan : Le défaut d’hygiène en tête des infractions

 Les services du ministère du Commerce ont procédé, durant les vingt premiers jours de ramadhan, à la proposition de fermeture de 1.556 locaux commerciaux et à la saisie de marchandises d’un montant global de 1,56521 milliard de DA. 

PUBLIE LE : 14-06-2018 | 0:00
D.R

Les services du ministère du Commerce ont procédé, durant les vingt premiers jours de ramadhan,  à la proposition de fermeture de 1.556 locaux commerciaux et à la saisie de marchandises d’un montant  global de 1,56521 milliard de DA.

Pas moins de 32.289 infractions commerciales ont été enregistrées par les services du ministère du Commerce durant les vingt premiers jours du ramadhan à travers l’ensemble du territoire national.
Durant cette période, le bilan du ministère du Commerce, a indiqué que plusieurs quantités de marchandises avariées et non facturées ont été saisies en sus d’une multitude de propositions de fermeture de locaux qui ont été établies. Ce bilan d’activités s’est étalé  du  17  mai au 5 juin, et a fait ressortir un nombre de 167.632 interventions effectuées par les mêmes  services, avec le prélèvement de 1.331 échantillons. Ces interventions ont permis de relever 32.289 infractions commerciales, ce qui a conduit à l’établissement de 30.209 procès-verbaux, la fermeture de 1.556 locaux commerciaux et à la saisie de marchandises d’un montant global de plus d’un milliard de dinars. Pour faire face aux pratiques commerciales illicites constatées durant le mois sacré, les services de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes  ont redoublé d’efforts et se sont déployés nuit et jour sur le terrain. Le ministre du Commerce, Said Djellab a auparavant, instruit l’ensemble des services relevant de son département, à l’effet de prendre les mesures nécessaires pour faire face aux dépassements et aux pratiques illicites et anarchiques commises par certains commerçants dans la vente de la viande rouge, des fruits et légumes et les produits alimentaires en particuliers qui peuvent nuire à la santé du consommateur.
 
Pas moins de 9.000 agents  de contrôle mobilisés  pour Ramadhan

Dans le cadre de leurs missions  portant sur Le contrôle de la qualité et la répression des fraudes, les services de contrôle ont effectué 76.732 interventions, ce qui a permis l’enregistrement de 12.636 infractions aux règles de la qualité. Ces opérations ont aboutis à l’établissement de 12.092 procès-verbaux et la proposition de fermeture de 363 locaux commerciaux.  Pour ce qui est des produits non conformes ou impropres à la consommation, les services concernés ont saisi durant cette même période plus de 161.579 tonnes de produits, représentant une valeur de 61,45 millions de DA, dont une quantité de 37,14 tonnes estimée à 9,805 millions de DA a été orientée vers les centres d’intérêt collectif. Parmi les principales infractions constatées par ses services, le défaut d’hygiène figure largement en tête des infractions commerciales, avec 5.367 infractions (42,47% du total), suivi de la détention et mise en vente de produits impropres à la consommation avec 1.635 infractions (12,94%). Le non respect des conditions de conservation de produits alimentaires vient en troisième position, enregistrant 1.484 infractions soit 11,74%. Outre le problème d’hygiène, les commerçants rechignent à afficher les prix de leurs produits, malgré les menaces du ministère du Commerce. Le défaut d’étiquetage était à l’origine de 740 infractions soit 5,86%. Selon le même bilan, 90.900 interventions ont été effectuées par les services du ministère, en matière de contrôle des pratiques commerciales. Ces interventions, faisant état, de 19.653 infractions enregistrées durant les vingt premier jours du Ramadhan. Ce qui a conduit à l’établissement de 18.117 procès-verbaux ainsi que la proposition de fermeture de 1.193 locaux commerciaux. Ces interventions ont, en outre, permis de déceler un nombre de transactions commerciales sans factures d’un montant de 4,734 milliards de DA et la saisie de marchandises pour une valeur de 1,503 mds de DA. Ces chiffres traduisent parfaitement les efforts consentis par les brigades chargées du contrôle des prix et de qualité qui effectuent quotidiennement des opérations de contrôle dans toutes les activités commerciales. Notons qu’a l’occasion du mois de Ramadhan, pas moins de 9.000 agents ont été mobilisés pour l’opération de contrôle des activités commerciales de près de deux millions de commerçants à travers le pays. Près de 4.866 agents chargés du contrôle des conditions de compétitivité et de 4.065 autres de la répression de la fraude et du contrôle de la qualité.
  Kamélia Hadjib
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions