samedi 23 juin 2018 01:35:41

Libye : Double attentat suicide à Derna

Un double attentat suicide a visé hier; des forces de l'Armée nationale libyenne (ANL) à Derna, dans l'est de la Libye, faisant des victimes, selon un porte-parole de ces forces.

PUBLIE LE : 13-06-2018 | 0:00
D.R

Un double attentat suicide a visé hier; des forces de l'Armée nationale libyenne (ANL) à Derna, dans l'est de la Libye, faisant des victimes, selon un porte-parole de ces forces. Les attaques ont été menées mardi à l'aube dans la région de Chiha, dans le sud de Derna, des explosions ayant été entendues dans toute la ville, a précisé ce porte-parole, Khalifa al-Abidi. M. Abidi n'a pas donné un bilan précis des attaques, indiquant que des civils figurent parmi les victimes, citant seulement le cas d'une famille dont le toit de la maison s'est effondré à cause des explosions. M. al-Abidi a accusé les «terroristes d'avoir recours à des attentats suicides après leur incapacité à affronter» l'ANL.
La veille, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité une résolution prorogeant, pour une nouvelle période de 12 mois, les mesures d'embargo sur les armes en Libye. La résolution, présentée par le Royaume-Uni, renouvelle l’autorisation accordée aux Etats membres d’inspecter, en haute mer aux larges des côtes libyennes, les navires à destination ou en provenance de la Libye soupçonnés de transporter des armes. Les troupes de l'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, ont assuré progresser rapidement dans Derna, seule ville de la région à échapper à leur contrôle, où elles disent toutefois faire face à des «poches de résistance» et des attaques suicides.
L'ANL mène depuis le mois dernier une offensive militaire pour «libérer» Les affrontements se poursuivent hier par intermittence dans cette ville côtière située à plus de 1.000 km à l'est de Tripoli, sous le contrôle d'une coalition hétéroclite de milices depuis la chute de Mouammar el Guedaffi en 2011. Ces combats opposent les forces pro-Haftar et «ce qui reste des bandes terroristes dans certaines ruelles et avenues du centre-ville», a dit à l'AFP le général Ahmed al-Mesmari, porte-parole de l'ANL.
Il a ajouté que l'ANL «continuait à avancer» malgré des «poches de résistances» et «le recours des terroristes aux attentats suicide».

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions