vendredi 21 septembre 2018 21:42:32

CRB : Aït Djoudi, nouvel entraîneur

Le changement n’a pas eu lieu au CRB, alors que des actionnaires ont multiplié ces derniers temps les actions pour destituer Mohamed Bouhafs et placer un nouveau directeur à la tête de la SSPA. «Je suis toujours le président du CRB. Je reste en poste. J’ai entamé la préparation de la nouvelle saison», a-t-il dit.

PUBLIE LE : 13-06-2018 | 0:00
D.R

Le changement n’a pas eu lieu au CRB, alors que des actionnaires ont multiplié ces derniers temps les actions pour destituer Mohamed Bouhafs et placer un nouveau directeur à la tête de la SSPA. «Je suis toujours le président du CRB. Je reste en poste. J’ai entamé la préparation de la nouvelle saison», a-t-il dit.
Dans la foulée, Bouhafs a nommé Azzedine Ait Djoudi à la tête de la barre technique du Chabab. Le technicien, parti de son poste au MOB après avoir pourtant réussi l’accession en Ligue-1, s’est engagé pour deux saisons. Il a paraphé son contrat dimanche et animé sa première conférence de presse dans la soirée.
Azzedine Ait Djoudi a opté pour un discours rassembleur lors de sa première devant la presse en tant qu’entraîneur du CRB. «Je sais que la situation est difficile. Je ne nie pas cette réalité. Néanmoins, je viens plein d’ambition et l’envie de bien faire. Je viens aujourd’hui avec un discours rassembleur. Je m’adresse d’abord aux supporters qui doivent rester mobilisés derrière leur club. Je sais qu’ils sont inquiets et c’est légitime, mais on doit tous s’unir pour sauver ce grand symbole qu’est le CRB», a déclaré Ait Djoudi qui a reconnu ne pas «avoir de baguette magique». Mais avec le soutien et la mobilisation de tous, je sais qu’on pourra dépasser cette crise». Par ailleurs, Ait Djoudi a dit vouloir servir «de lien entre l’actuelle direction et les autres membres du CA et de la SSPA, dont M. Chetouf qui est un ami. Je leur lance un appel rassembleur. On a déjà parlé au téléphone et je leur ai dit que l’intérêt du Chabab doit passer avec une toute autre considération», a-t-il précisé. Ait Djoudi devra faire face à une situation aussi compliquée que celle dont il avait hérité à la JSK à l’automne dernier. La plupart des cadres ont quitté le club cet été et à l’opposé, aucun nouveau joueur n’a été recruté. «Dans un premier temps, nous devons nous entretenir avec les joueurs. Nous allons essayer de les sensibiliser et les motiver pour la saison prochaine tout en faisant en sorte de les régulariser progressivement. Ce n’est qu’après qu’on pourra se pencher sur le recrutement. On ciblera des joueurs en fonction de nos besoins», a déclaré Ait Djoudi. La prochaine saison s’annonce d’ores et déjà difficile, mais Ait Djoudi se dit paré en perspective…
 Amar B.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions