mardi 11 dcembre 2018 13:24:13

Yasmine Ammari à l’Opéra d’Alger : fascinante !

Yasmine Ammari qui a donné un concert, à l’Opéra d’Alger dans la nuit de dimanche à lundi, a noué une belle complicité avec ses fans venus nombreux assister à son spectacle.

PUBLIE LE : 12-06-2018 | 0:00
Ph :Nacera

Yasmine Ammari qui a donné un concert, à l’Opéra d’Alger dans la nuit de dimanche à lundi, a noué une belle complicité avec ses fans venus nombreux assister à son spectacle. Sur scène, la Diva chantera pour tous les goûts. Elle a réussi en une seule interprétation à enflammer la salle Boualem Bessaïeh.

Dotée d’une beauté naturelle, élancée, instruite, talentueuse et ayant du charisme, ainsi qu’une présence sur scène de grand artiste, la surnommée «Céline Dion algérienne» a fasciné son public lors de ce concert baptisé «promesse».
Chaleureusement accueilli par ses fans, Yasmine qui était habillée en noir avec ses cheveux dorés ondulés, fait son entrée dans un décor nuance émeraude et rubis. Pour le plaisir des hôtes de la prestigieuse salle Boualem Bessaïeh, la ravissante oranaise a interprété une dizaine de titres dont 9 de sa composition et 1 reprise. «Je suis ravie d’être parmi vous ce soir…Merci d’être venus », a déclaré Yasmine à son public, et d’ajouter : «J’entame ce spectacle avec ma chanson «Bent wahran» que je dédie à toutes les femmes algériennes».
Accompagnée de ses sept musiciens dont Tarek Kadem le chef d’orchestre, la ravissante Yasmine était très dynamique sur scène et très proche de ses fans… Allant tantôt à droite, tantôt à gauche, elle tendait le micro à ces derniers en les sollicitant pour fredonner avec elle quelques refrains. Rendant un vibrant hommage à son papa Bouzid Ammari, l’un des premiers a découvert ses talents, et avec qui elle fit sa première apparition à la télévision à l'âge de 6 ans, elle a enchainé avec une chanson intitulée «La dame au beau regard», un texte écrit par son père. Par sa voix à la fois magique et captivante, elle a réussi à charmer le public algérois qui, pour mémoriser le passage de leur star, enregistrait des vidéos à l’aide de leurs téléphones. Cette belle et élégante jeune femme est l’exception qui confirme la règle, car elle n’entre dans aucun moule de la chanson algérienne qui, comme tout le reste, connait le summum de la médiocrité. La surface de sa voix est impressionnante, ses capacités vocales sont illimitées. Elle passe d’une note à  une autre, de l’aigu au grave, en transitant par la mezzo-soprano et elle le démontre à chaque interprétation. «Denya éli nekratou», «La poussière du temps», «Historia de un amor», «Danser le raï», «Soltane el hadarine», «El amor», «Aäla djalak», tels sont, entres autres, les titres que Yasmine a interprété lors de ce spectacle qui a duré plus d’une heure trente minutes.
A peine 34 ans, cette artiste compte déjà plusieurs années de carrière dans la chanson. Fille du célèbre auteur-compositeur, Bouzid Ammari, Yasmine baigne dans le monde de la musique, dès son jeune âge et dans ses veines coulent des notes musicales !
Sihem Oubraham
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions