vendredi 17 aot 2018 18:14:13

Plus de 50.000 logements de différentes formules attribuées hier dans les 48 wilayas : Historique !

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé, samedi soir à Alger, l’entame de la plus grande opération de distribution de logements de l’histoire de l’Algérie indépendante.

PUBLIE LE : 11-06-2018 | 0:00
Ph. Archives

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé, samedi soir à Alger, l’entame de la plus grande opération de distribution de logements de l’histoire de l’Algérie indépendante.

S’exprimant, en marge d'un iftar qu'il a partagé en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, et du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, avec les pensionnaires du Centre d'accueil des personnes âgées de Bab Ezzouar, M. Temmar a spécifié que cette opération concerne la distribution de 50.000 logements dans différentes formules, notamment le Logement social participatif (LSP), le Logement public locatif (LPL) et le rural.
Pas moins de dix ministres de la République supervisent le lancement de cette opération, qui devrait concerner, selon le ministre, toutes les régions du pays. Aussi, comme la tâche est importante, Abdelwahid Temmar a tenu à préciser que son département travaille en coordination avec le ministère de l’Intérieur, et les autorités locales, pour veiller au bon déroulement de cette opération.
L’organisation de l’opération de  distribution des logements, indique le ministre, «va se poursuivre, pendant toute l’année, à l’occasion des fêtes nationales et religieuses, et ce en coordination avec toutes les parties concernées».
M. Temmar a signalé que «le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a donné une forte impulsion à cette opération, en consacrant une enveloppe de 33 milliards de dinars, pour l’aménagement des logements qui devront être distribués prochainement». Une enveloppe qui, poursuit-il, «vient s’ajouter aux 55 milliards de DA injectés récemment pour la réhabilitation des logements dans les grandes villes».
Le ministre de l’Fabitat a loué les efforts fournis dans ce cadre, en rappelant que «plus 700.000 unités sont en cours de construction». Ce qui confirme, selon lui, que «le secteur de l’Habitat reste l’une des priorités des programmes du Président de la République», et ce malgré, poursuit-il, «les problèmes que connaît le secteur, comme le manque des moyens financiers et les problèmes liés à la gestion immobilière». Des problèmes qui ne constitueront pas, selon M. Temmar, «un obstacle dans la poursuite et la finalisation de tous les projets concernant l’AADL et les logements de la formule LPA, notamment».
Apparemment fort satisfait des résultats enregistrés par son secteur et de la cadence des chantiers en cours, le ministre de l’Habitat a déclaré que «pour le bon déroulement de toutes ces opérations, nous devons avoir de la rigueur et de la franchise avec les citoyens».
Tahar Kaidi

----------------/////////////////////

Pari gagné

Facteur de stabilité et d’épanouissement de l’individu par excellence, le logement se révèle, en mieux, une prouesse de l’État et un motif de joie collective à l’échelle nationale. Le fait majeur de l’actualité, celui se rapportant à la distribution de 50.000 unités toutes formules confondues à travers le pays, consacre une promesse de plus faite par le Président de la République à l’endroit du peuple. Une des priorités placées au cœur des  préoccupations de  hautes autorités, le domaine du logement a bénéficié, faut-il le rappeler, d’une attention particulière dans  le cadre de la mise en œuvre des programmes de développement successifs initiés par le Président M. Abdelaziz Bouteflika depuis son accession en 1999 à la magistrature suprême.
Colossaux, les efforts menés dans ce domaine où la crise faisait rage dans  un passé pas très lointain ont été au centre d’une dynamique que l’on pourrait qualifier d’historique dans les annales du pays, tant celle-ci n’a pas connu d’égale depuis l’indépendance. Des centaines, voire des milliers des chantiers de construction de logements ont été engagés partout à travers le pays. Ils constituaient la preuve incontestable d’une Algérie en passe de se rebâtir dans la sérénité et la stabilité après une décennie de folie meurtrière qu’avait  imposée la barbarie terroriste. Comme c’était le cas dans le domaine des ressources hydriques où la «bataille de l’eau» a été remportée haut la main sous la gouvernance du Président M. Bouteflika, le secteur du logement a lui aussi prospéré, au grand bonheur d’une large catégorie de citoyens dont l’attente de se voir attribuer un toit a duré des années. L’attente et la patience des concernés a  tout de même fini par payer. Les programmes successifs de  construction  de logements, lancés par l’État depuis le début des années 2000 se traduisant par la réception de quelque 3,7 millions de logements en 2016, ont permis de répondre à une majeure partie de demandeurs de logement.
Dans ce sillage, des lotissements complets de bidonvilles, où le quotidien des occupants rimait avec violence, misère et promiscuité, ont disparu, pour céder place à de nouvelles cités si bien intégrées dans leur environnement et où les habitations sont équipées en toutes commodités nécessaires pour une vie décente. Dans cette optique, la wilaya d’Alger a réussi l’exploit d’éradication de la quasi-totalité des bidonvilles qui longeaient sa périphérie. Elle est d’ailleurs la première capitale à réussir ce défi à l’échelle arabe et africaine. Sur un autre volet, on assiste, depuis plusieurs semaines déjà, à des  opérations d’attribution  de logements qui se succèdent les unes aux autres. Cela est digne d’un véritable «feuilleton» caractérisant l’actualité nationale. C’est dans ce cadre qu’intervient d’ailleurs la plus grande opération d’envergure  portant sur la distribution de 50.000 unités de logements toutes formules confondues. Celle-ci est engagée depuis hier soir sous l’égide du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, et la mobilisation d’une douzaine de  ministres du gouvernement. Autant de logements livrés d’un seul coup à leurs bénéficiaires constitue indéniablement la preuve par le terrain selon laquelle le pari est en passe d’être   gagné dans ce secteur d’une importante capitale. D’autres opérations de distribution  plus ou moins importantes sont aussi programmées dans un proche avenir, selon les déclarations du ministère du secteur, M. Abdelwahid Temmar. Dans la foulée, il a révélé qu’une quantité  de 700. 000 nouvelles unités de logement sont  en cours de construction.
Il ressort par ailleurs, dans la dynamique engagée par le ministre de l’Habitat, cet intérêt particulier pour consolider davantage la formule  du logement  rural,  d’une  nécessité absolue à la stabilisation des populations. À ce  propos, le ministre informe que pas moins de 80.000 aides à la réalisation des logements ruraux sont  prévues dans la loi de finances complémentaire pour 2018.
 Karim Aoudia 
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions