mardi 16 octobre 2018 18:37:05

Nouvelles d'Oran, Recyclage et tri sélectif : Une opération-pilote pour récupérer les papiers utilisés dans les écoles

Les opérations de contrôle pendant le ramadhan : 180 millions de cts de marchandise saisie

PUBLIE LE : 05-06-2018 | 0:00
D.R

Page animée par Amel Saher

L’Epic du Centre d'enfouissement technique d'Oran (EPIC CET ORAN) s’apprête à lancer un projet ambitieux, qui va, à la fois, contribuer à la réduction des déchets dans la wilaya, et créer  de nouvelles ressources financières.

Il s’agit de la première unité de transformation et d’enfouissement des déchets récupérés recyclés d’une capacité de 100 tonnes/jour, principalement le papier et le carton. Selon une responsable locale, c’est un terrain à Oued Tlélat qui devra accueillir ce projet. Un choix qui  n’est pas fortuit, étant donné que cette commune a vu le nombre de sa population doubler en moins de 10 ans, en accueillant des milliers de familles relogées des différents quartiers d’Oran, dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, vétuste et illicite. Aussi, cette commune est sise à proximité de deux zones d’activités industrielles et le marché de gros des fruits et légumes. Dans le même registre, la directrice du CET d’Oran a révélé, en marge de la récente visite de la ministre de l’éducation, Mme Nouria Benghabrit, que ses services, et en collaboration avec leurs homologues des directions de l’environnement et l’éducation nationale, vont lancer prochainement une grande opération portant récupération des différents papiers utilisés dans les écoles durant l’année scolaire. La responsable du centre a fait savoir que des affiches et des brochures vont être distribuées dans les écoles afin de sensibiliser les élèves et les parents sur l’importance et l’utilité de cette action merci. «Nous espérons que expérience soit reproduite dans d’autres wilayas. Cela représente d’importantes sommes en devis, si tous les papiers utilisés pendant l’année au niveau des écoles venaient à â être récupérés, recyclés et transformés», a affirmé la responsable. Il faut savoir qu’Oran est l’une des wilayas pilotes dans le domaine du traitement des déchets, le  recyclage et le tri sélectif grâce aux nombreuses actions initiées entre autres par le bureau de l’ONG R20. En effet, plus de 200 éducateurs socioculturels, entre animateurs de quartiers et enseignants, ont été formés à Oran. Concernant le recyclage et la transformation, une opération pilote portant sur le compostage des déchets organiques a été lancée à Oran. Cette activité, qui s’inscrit dans le cadre du plan d’action de cette ONG sur la valorisation et la gestion des déchets et le développement des énergies renouvelables  s’appuie sur deux grands projets, à savoir le tri sélectif des déchets ménagers à la source, lancé dans 5 quartiers d’Oran déjà, et la mise en place d’une unité de compostage de déchets organiques à Hassi Bounif. Cette dernière  a pour mission de valoriser les déchets organiques et les déchets verts de la wilaya d’Oran, afin qu’ils ne soient pas  enfouis dans les centres  d’enfouissement technique. Selon les responsables de R20Med, la gestion des déchets constitue un indicateur important de l'efficacité des politiques de gestion urbaine visant au bon fonctionnement de la ville dans toutes ses composantes. Sa prise en charge efficace est l'un des critères d'amélioration de la vie quotidienne des habitants. «La production sans cesse croissante des déchets de toute nature dans nos agglomérations rend aujourd'hui nécessaire le recours à des techniques de plus en plus sophistiquées pour leur collecte, leur traitement, leur recyclage et leur élimination», avait indiqué Mme Briksi une responsable au sein de cet organisme. Au volet économique, le  Pr Chems Eddine Chitour estime que le développement de l’industrie du recyclage des déchets peut générer un gain pouvant atteindre 800 millions d’euros, si toutes les décharges étaient exploitées rationnellement. Le recyclage des déchets ménagers permettrait, selon lui, une récupération d’un million de tonnes de plastiques, 1 million de tonnes de papier et plusieurs milliers de tonnes de verre et de métaux. A cela s’ajoute, les milliers d’emplois qui seront créés par la chaîne de processus du recyclage, a-t-il assuré.

-----------------///////////////////////

Accidents domestiques
64 enfants victimes  de brûlures

Depuis le début du ramadan, les services d’urgences de l’hôpital pédiatrique à Canastel Boulokhoufa-Abdelkader ont enregistré l’admission de  64 cas d’enfants brûlés dont 35 de sexe masculin. Selon la cellule de communication de la direction de la santé, les victimes de ces brûlures domestiques sont âgées de 15 ans et moins. Il a, aussi, été relevé une hausse de 7% dans le nombre des victimes de brûlures, comparé au chiffre enregistré l’année dernière dans la même période du mois de ramadan. L’on saura, par ailleurs, que la plupart des cas de victimes de ce type d’accidents domestiques sont pris en charge dans les établissements sanitaires de proximité répartis à travers les quartiers d’Oran.

-----------------///////////////////////

Les opérations de contrôle pendant  le ramadhan
180 millions de cts de marchandise saisie

Pas moins de 1.796 commerçants, répartis sur 5 wilayas de l’ouest (Oran, Tlemcen, Mostaganem, Sidi Belabbès, Aïn Témouchent et Tlemcen) ont été introduits en justice par la direction régionale du commerce à Oran, suite à de nombreuses infractions enregistrées durant les 10 premiers jours du ramadan. Selon une source autorisée, 16.760 sorties d’inspection et de contrôle ont été effectuées durant cette période, suite à quoi de nombreux avertissements ont été adressés et 1.796 ont été traduis en justice. La plupart des infractions sont liées au non-affichage des prix, défaut de facturation et vente de produits périmés ou impropres à la consommation. Sur le total des infractions, 640 concernent la qualité des produits destinés à la vente  et 1.156 ont un rapport avec les pratiques frauduleuses. L’on saura ainsi que les infractions relatives à l’absence des factures s’élèvent à 2,2 milliards de Cts. Les services de contrôle ont, par ailleurs, procédé à la saisie d’une quantité de marchandise d’une valeur de 180 millions de Cts dont une grande partie sont des viandes.

-----------------///////////////////////

Les arènes d’Oran
Ouverture et exploitation partielle après le ramadhan

Après des années de souffrance, le projet de remise en exploitation des arènes d’Oran sera concrétisé après le Ramadhan, annonce un responsable local. Suite à de nombreuses visites effectuées sur le site par le wali d’Oran et les services techniques compétents ainsi que le bureau d’études, le diagnostic de l’état physique actuel de la structure a jugé l’exploitation de cette infrastructure possible, à condition qu’elle soit précédée par des travaux de réhabilitation, étant donné que les travaux de confortement ont déjà été réalisés. C’est ainsi que le wali d’Oran, Mouloud Chérifi, a confié la gestion de l’exploitation de cette structure à l’Entreprise publique de wilaya d’Oran de Parc d’attraction (EPWOPA), a indiqué à notre journal Mme Hadri Yamina, chef de service des marchés auprès de la direction de l’administration locale (DAL ). Cette dernière a fait savoir que ladite entreprise a été officiellement installée par M. le wali et que les services de la DAL vont l’accompagner dans l’opération des travaux de réhabilitation. La même responsable a, toutefois, précisé que dans un premier temps, l’exploitation des arènes sera partielle. «L’objectif est de redonner vie à cette infrastructure», a-t-elle déclaré. De son côté, le directeur général de l’EPWOPA, M. Abderrahmane Belabbès, a fait savoir que le bureau d’études spécialisé dans les sites historiques a fait des propositions au service CTC (contrôle technique) lequel devra donner son avis afin de permettre à l’instance compétente de définir l’apport financier principal et secondaire et de procéder en premier lieu à la sécurisation de l’accès principal de l’infrastructure, pour lancer ensuite les animations après le mois de ramadhan. «Monsieur le wali a décidé de l’ouverture de cette infrastructure à la population, alors allons le faire progressivement !», a-t-il affirmé. Il n’est pas inutile de rappeler que le maître d’ouvrage de ce projet, à savoir la direction de l’administration locale (DAL), avait résilié un contrat avec la première entreprise chargée de la réalisation des travaux de confortement des gradins. Et pour cause, explique un responsable du secteur de la culture, cette même entreprise a refusé de réaliser l’étanchéité des gradins. Ainsi, et outre la nécessité de l’engagement d’une autre entreprise pour cette opération, l’on croit savoir que le bureau d’études BARCO (spécialisé dans la restauration des monuments historiques agréé par le ministère de la culture) qui gère le projet a relevé un nombre de remarques devant être prises en charge dans l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour l’achèvement des travaux restants. «une bonne partie de ces gradins avait été construite de pierres sans fondation», a-t-on expliqué. «Les gradins ont connu un rajout sur une partie pendant la période coloniale française, ce qui a alourdi et fragilisé la structure. De ce fait, trois solutions ont été proposées à savoir : procéder à un confortement total des gradins supérieurs et inférieurs à la fois. Cela risque bien entendu de déboucher sur une rallonge budgétaire, sinon démonter les gradins rajoutés pendant la période coloniale française ou bien utiliser uniquement les gradins inférieurs», explique notre source. Les arènes d’Oran, qui sont un bien communal, constituent une magnifique bâtisse de forme circulaire de plus de 200 m de diamètre, haute d’une douzaine de mètres environ, tout en pierres, construite au début du XXe siècle et rehaussée par des gradins en béton, et ce, vers les années 50. Les arènes sont un joyau unique en son genre sur tout le continent, portées sur la liste du patrimoine de la nation dans le cadre du Schéma directeur des zones archéologiques et historiques, mais elles ne sont pas pour autant classées.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions