samedi 23 juin 2018 01:32:41
D.R

Un total de 1.240 dossiers pour investissement dans différents domaines d’activité a été enregistré par la wilaya de Tizi Ouzou, a annoncé hier le directeur local de l’industrie, Hamitouche Moula.

S’exprimant sur les ondes de la radio locale, le directeur de l’Industrie a indiqué que ces 1.240 projets représentent un montant d’investissement global de l’ordre de 432 milliards de dinars. Le nombre d’emplois directs générés par la concrétisation de ces projets d’investissement avoisinerait les
71.000 postes, a-t-il assuré, en faisant savoir que sur ces 1.240,  366 projets qui devraient mobiliser une enveloppe financière de l’ordre de 134 milliards de dinars et créer quelques 23.000 postes d’emplois directs, sont déjà validés par la commission de wilaya chargée de l’étude et de la validation des dossiers d’investissement.
Pour l’invité de la radio locale, l’Etat a mis en place toutes les conditions nécessaires à l’encouragement de l’implantation de potentiels investisseurs dans la wilaya. Des facilitations ont été accordées aux investisseurs concernant la délivrance des actes de concession des terrains à l’intérieur des zones d’activités et hors-zones, ainsi que les permis de construction et des autorisations d’exploitation, a encore détaillé le directeur de l’Industrie de Tizi-Ouzou, en rappelant qu’une commission de wilaya se réunie pratiquement chaque semaine pour étudier l’ensemble des préoccupations soulevées par les investisseurs. Hamitouche Moula a par ailleurs indiqué que des fiches techniques ont été établies pour lancer les travaux de mise à niveau de 16 zones d’activités et la zone industrielle d’Oued Aissi.  « Le dossier de ce projet de lancement des travaux de mise à niveau de ces zones est ficelé et déposé au niveau de la commission de l’arbitrage du ministère des Finances pour sa validation», a-t-il  encore souligné. La mise à niveau des ces 16 zones d’activités à travers la wilaya et la zone industrielle d’Oued Aissi nécessite la mobilisation de 178 milliards de centimes, selon le directeur de l’Industrie. La mise à niveau de toutes ces zones d’activités et industrielles, a-t-il enchainé, encouragera inéluctablement les investisseurs à réaliser leurs projets et convaincra d’autres à venir investir dans notre wilaya.

-------------------////////////////////

Cimetière des martyrs de Mdouha
Vaste opération de nettoyage

Une vaste opération de nettoiement du cimetière des martyrs de MDouha, dans la ville de Tizi-Ouzou, a été menée au courant de la semaine écoulée par la dynamique ligue des activités de plein  air, de loisir et de jeunesse (LAPALEJ), a-t-on constaté. Cette opération d’entretien de ce cimetière envahit par des mauvaises herbes et autres ordures de diverses natures a été entamée la veille du mois sacré de ramadan et s’est poursuivie jusqu’à la veille de la célébration de la Journée nationale de l’étudiant, coïncidant avec le 19 mai 1956, date à laquelle des jeunes lycéens et universitaires algériens ont décidé de quitter les bancs de l’école pour rejoindre les maquis et prêter maintes fortes aux combattants de l’indépendance nationale. Plusieurs dizaines de jeunes et moins jeunes, membres de cette ligue, ont travaillé d’arrache-pied pour soulager l’intérieur du cimetière, où gisent de valeureux martyrs, de ces tas d’ordures et mauvaises herbes ayant gravement terni l’image de ce lieu de mémoire. La situation dégradante dans laquelle se trouvait ce lieu de mémoire a suscité de vives indignations des participants à ce volontariat, dont le député Tayeb Mokadem qui n’a pas manqué de s’interroger sur les raisons ayant fait que ce symbole des sacrifices de nos valeureux chahids soit laissé dans cet état alors que la direction du musée régional du Moudjahid se trouve sur le même site. «Rien ne peut justifier cette situation lamentable et dégradante dans laquelle se trouve ce cimetière», a fulminé le député, en estimant que ce lieu doit impérativement bénéficier d’une attention particulière des directions des Moudjahidines et du Musée eu égard à la portée historique de ce lieu chargée d’histoire, qui doit être préservée et transmise aux générations futures pour qu’elles s’imprègnent davantage des sacrifices consentis par nos martyrs et moudjahidines pour que vive l’Algérie libre et indépendante.
L’initiative citoyenne a été saluée par le wali et les autorités locales : «L’entretien et la préservation de la mémoire de la glorieuse révolution de Novembre 1954 est un devoir auquel doit s’inscrire toute personne fière du glorieux passé révolutionnaire de tous ceux qui se sont sacrifiés pour libérer notre pays du joug colonial qui aura perduré prés de 132 longues années», ont déclaré en chœur tous ces volontaires qui, malgré le jeûne, ont mené avec courage et abnégation cette opération de nettoyage de ce lieu, témoin de la féroce lutte menée par les Algériens et  Algériennes pour qu’aujourd’hui l’Algérie recouvre son indépendance et exercice sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. En plus des travaux de l’entretien, les volontaires de l’APALEJ auxquels se sont joints quelques éléments de la Protection civile, initiative qui a été d’ailleurs vivement saluée par les responsables de cette ligue, ont creusé des trous qui accueilleront 257 plants d’arbres à travers les allées des tombes se trouvant dans ce cimetière en hommage aux victimes du crash d’avion survenu le 08 avril dernier à Boufarik dans la wilaya de Blida. L’opération de plantation de ces arbres par la LAPALEJ s’est déroulée le 19 mai dernier, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’étudiant, en présence des autorités locales à leur tête le  wali, Mohamed Bouderbali, des membres de la famille révolutionnaire, les élus locaux et nationaux, des membres de l’exécutif de la wilaya et de l’APW et des citoyens.
Le wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, a salué cette initiative de nettoyage du carré des martyrs et de plantation d’arbres à la mémoire de tous ces militaires qui ont péri dans ce crash en précisant que s’en est là une «bonne manière de commémorer la Journée nationale de l’étudiant». Le premier responsable de la ligue, Abdelkrim Débiane, a profité de cette occasion pour interpeler les autorités de wilaya et de la commune ainsi que les associations, notamment celles des ayants droits de chouhadas, à fournir plus d’efforts pour l’entretien de tous les lieux de mémoire de la wilaya.

-------------------////////////////////

Hébergement des estivants
Une capacité  prévisionnelle de 10.000 lits

Prés de 10.000 lits sont prévus par la direction du Tourisme de la wilaya de Tizi-Ouzou pour l’hébergement des estivants qui choisiront de passer leurs vacances dans les villes côtières de la wilaya, apprend-on. Une part importante de ce nombre prévu est recensée au niveau des habitants de ces villes balnéaires qui louent, en pareille saison, leurs logements et maisons aux vacanciers. Cette formule de location communément appelée «l’hébergement chez l’habitant», qui est du reste non réglementée, est pratiquée à grande échelle pendant la saison estivale à travers toutes les villes balnéaires de la wilaya faute de disponibilité en nombre importants d’infrastructures hôtelières susceptibles de répondre à la forte demande en hébergement des estivants désirant y séjourner. Les 10.000 lits recensés pour la prochaine saison estivale dans la wilaya de Tizi-Ouzou restent toujours insuffisant eu égard à l’importance du flux d’estivants qu’enregistre la wilaya en pareille saison.  Le manque qu’enregistre la région en matière d’hébergement des vacanciers sera toute fois atténué au fur à mesure de la concrétisation de pas moins de 40 projets d’infrastructures hôtelières et complexes touristiques qui sont en cours de réalisation à travers plusieurs localités de la wilaya de Tizi-Ouzou. Il faut par ailleurs souligner que l’investissement touristique est en constante augmentation à Tizi-Ouzou où le nombre de projets d’infrastructures hôtelières en réalisation est passé de 33 en 2017 à 40 durant l’année en cours.

-------------------////////////////////

Education
Le secteur  recrute

En prévision de la rentrée scolaire 2018/2019, la direction de l’Education de la wilaya de Tizi-Ouzou organisera le 12 juin prochain le concours de recrutement de 55 enseignants dans le cycle primaire et 143 autres employés dans l’administration, a annoncé cette direction.
Les 55 postes d’enseignants à recruter dans le cycle primaire concernent la langue arabe avec 48 postes, tamazigh avec 06 postes et le français avec un poste, a-t-on détaillé. Le nombre de postulants à ces 55 postes avoisine déjà les 12.839, dont 11.645 pour l’arabe, 825 pour tamazight et 366 pour le français. Ce nombre pourrait atteindre la barre des 20.000 à la date de clôture de l’opération de dépôt des dossiers de candidatures à ce concours, selon la direction de l’Éducation. Concernant les 143 postes administratifs à pourvoir à la faveur de ce concours de recrutement, le nombre de postulant est jusqu’à vendredi dernier de l’ordre de 2.440. Ce chiffre connaitra lui aussi une nette augmentation à la clôture de l’opération de dépôt de candidatures.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions