mardi 11 dcembre 2018 13:15:39

Nouvelle de Sétif : Des investissements forts et des réalisations

100 lycées et deux universités pour une seule wilaya.

PUBLIE LE : 03-06-2018 | 0:00
Ph : Dj Krach

Page animée par : Farouk ZOGHBI

Bien du chemin a été parcouru, ces dernières années, en matière de développement dans la wilaya de Sétif, au titre des programmes initiés  par le Président de la République et les résultats obtenus dans tous les secteurs en relation directe avec le quotidien du citoyen, dans les villes et les campagnes, attestent bien de ces remarquables avancées qui font aujourd’hui de ce grand bassin de population, le creuset d’une dynamique impulsée chaque jour un peu plus par des moyens et des hommes qui ont pris à bras-le-corps le destin de leur wilaya.

Des moyens financiers d’envergure qui ont été consentis par l’Etat à la faveur de ce développement que la volonté des hommes et des femmes de cette wilaya, sans cesse encouragés par les pouvoirs publics pour relever bien des défis et mieux, faire que bien des rêves deviennent réalité aujourd’hui dans cette wilaya qui a eu de surcroît le privilège de recevoir une douzaine de fois le chef de l’Etat qui s’est rendu dans les coins les plus reculés pour donner sa signification pleine au développement local, le citoyen sans cesse au cœur de sa stratégie.
Autant de réalisations qui font en effet que les indicateurs présentés par le wali Nacer Maskri, devant les membres de la société civile de toute cette wilaya, les cadres et les élus alors que le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement urbain effectuait une visite de trois jours à Sétif, attestent bien de l’œuvre sans relâche qui est menée dans cette wilaya consolidée de surcroît par la mise en œuvre de grands projets structurants.

Des efforts incommensurables entrepris pour le développement de cette capitale des Hauts Plateaux

Une intervention d’autant plus significative qu’elle a révélé, chiffres à l’appui, les efforts incommensurables consentis par l’Etat et les résultats obtenus dans cette wilaya qui a bénéficié, depuis 1999, de plus de 402 milliards de dinars au titre des programmes décentralisés orientés vers le développement et l’équilibre social et économique.
Pas moins de 348,4 milliards de dinars ont été affectés aux programmes sectoriels décentralisés pour l’inscription de 1.763 opérations au moment où les programmes communaux de développement qui ont de tous temps été un des maillons de fort de la politique du développement local ont été marqués par l’inscription de 8.594 opérations pour un montant global de 54,2 milliards de dinars.
Bien des acquis que le programme centralisé est venu consolider dans des secteurs sensibles à l’instar de ceux du logement et de l’énergie permettant ainsi à cette wilaya de bénéficier d’une enveloppe de 287,3 milliards de dinars dont plus de 37 ont été consentis au logement  et 250 à celui de l’énergie.
Le programme sectoriel structurant qui a par ailleurs été d’un impact positif considérable sur le développement social et économique de la wilaya fait ressortir une enveloppe de 230 milliards de dinars pour les grands transferts de l’eau, les périmètres d’irrigation rattachés à ce méga projet, le renforcement de certaines communes de la wilaya en eau potable à partir du barrage de Tichy Haf  ainsi que le projet de la pénétrante Djen Djen - El Eulma sur 55 km, le dédoublement de la voie de chemin de fer Sétif - El Gourzi et la réalisations du tramway de Sétif qui fait aujourd’hui la fierté des Sétifiens.

Au-delà de la vocation agropastorale, l’ambition de devenir un grand bassin laitier

Des acquis qui attestent des évolutions qu’a connues cette wilaya et dont les résultats sont largement perçus par les citoyens des 60 communes et mieux, tous ceux qui élisent domicile dans les coins les plus reculés de la wilaya induisant par la même un intérêt particulier dans l’investissement agricole qui constitue la vocation essentielle de toute cette région des hautes plaines et partant, l’encouragement des habitants de cette wilaya à s’investir dans l’élevage ovin et bovin avec une production de lait qui est passée de 151 millions de litres en 2008 à 277 millions de litres en 2017, impulsant ainsi cette wilaya au premier rang au niveau national.
Des résultats perceptibles également dans la production des viandes rouges et blanches alors que pour la production céréalière la surface irriguée a également évolué de 11.000 hectares en 1999 à 40.000 hectares actuellement avant d’être portée à 80.000 hectares dès l’achèvement du grand projet structurant des grands transferts qui permettront de quintupler les rendements et induire la création de 100.000 emplois directs et indirects dont 36.000 permanents.

Ressources en eau et énergie : le grand saut

Le secteur des ressources en eau n’a pas été aussi sans connaître un bond qualitatif sachant que la dotation jour/habitant est arrivée à 145 litres avec le renforcement prévu de 34 communes à partir des grands transferts pour porter cette dotation à 160 litre jour/habitant.
Si par ailleurs le taux d’électrification est à 99,22% celui de la couverture en gaz naturel n’est pas sans s’inscrire dans toutes ces extraordinaires avancées qui font que le taux de couverture de 95% aujourd’hui à travers la wilaya relève d’un défi sans précédent qui a permis grâce à la volonté de l’Etat et à la force des hommes, d’aller à la conquête de toutes ces zones montagneuses, atteignant même un taux de 100% dans bien des communes où, au grand bonheur de ces populations rurales, un rêve est devenu réalité.
Les secteurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur n’ont pas été sans connaître le même essor dans une wilaya qui compte aujourd’hui 836 écoles primaires, 257 CEM et 100 lycées soit au moins un lycée par commune, toujours dans une démarche tendant à ancrer au mieux le savoir dans ces contrées éloignées et le rapprocher le plus possible des enfants et des jeunes.
Une wilaya où le premier centre universitaire, ouvert alors en 1978 avec 250 étudiants, relève de lointains souvenirs, quand on sait que deux grandes universités Ferhat-Abbas - Sétif 1 et Mohamed-Lamine-Debaghine - Sétif 2 ont vu le jour ces dernières années dans une ville universitaire de 60.000 étudiants.  Deux universités qui comptent aujourd’hui 57.769 places pédagogiques et près de 31.000 lits à la dernière rentrée, alors qu’il n’excédait pas les 10.000 lits en 1999.
Autant de réalisations qui s’inscrivent dans la dynamique de développement engagée sur tous les fronts et qui n’a pas laissé sur le bord de la route un autre secteur aussi important que celui de la jeunesse qui a aussi gagné beaucoup de terrain au titre des différents investissements publics consentis à l’endroit du potentiel juvénile dans une wilaya qui compte aujourd’hui 18 complexes sportifs et 13 salles omnisports, 41 maisons de jeunes et autant de complexes de proximité de l’ordre de 103 structures du genre aujourd’hui à travers la wilaya.

393.112 logements de différents segments réalisés

Des indicateurs qui portent aussi au vert l’effort qui a été déployé dans un autre secteur aussi sensible que celui du logement qui, en dépit de ce qui reste à faire, à connu aussi de formidables avancées sur les différents segments.
Dans une wilaya où le parc logement dépasse aujourd’hui les 374.000 logements, les taux d’occupation par unité ont été impactés positivement puisque le TOL qui était de l’ordre de 7,73 personnes par logement est descendu à 5,03 et atteindra, soulignera le wali, une moyenne de 4,05 avec l’achèvement des programmes qui sont en cours de réalisation.
Dans ce domaine, il est par ailleurs utile de souligner que la wilaya de Sétif a bénéficié pour la période s’étalant entre 1999 et 2018, de 145.548 logements sur les différents segments et l’achèvement de 393.112 logements au profit de 650.000 citoyens.
L’autre mécanisme non moins important, qui a suscité une très forte adhésion des populations de cette wilaya et qui a été initié à l’effet de fixer les populations et encourager leur retour, est indéniablement celui de l’habitat rural sachant, là aussi, que la wilaya a bénéficié entre 2000 et 2018 de 64.767 logements de ce type.

De grands projets structurants

Des projets d’envergure qui n’ont pas été sans hisser le secteur de la santé avec notamment la réalisation du centre anticancer qui est venu rendre de précieux services aux malades de cette région, l’hôpital mère et enfant également implanté sur le plateau médical d’El Bez, et qui, dans leur dimension d’amélioration de la prestation viennent consolider un potentiel infrastructurel de 11 hôpitaux, 69 polycliniques et 232 salles de soins en 2017.
Des années de réalisations également marquées par de grands projets structurants à l’instar de l’aéroport du 8-Mai-1945 qui connaît un flux important de voyageurs et dont l’aérogare est en voie d’extension en attendant de porter une action analogue sur la piste et la porter de 2.900 à 3.200 m pour lui permettre d’accueillir les gros porteurs.
Le tramway  qui fait aujourd’hui la fierté des Sétifiens et s’inscrit en véritable valeur ajoutée dans le domaine des transports est un de ces autres gros moyen qui permet de transporter 5.000 voyageurs par heure et par sens  soit une moyenne de 30.000 voyageurs/jour sur un tracé de 15,5 km.
Dans ce même lot et dans une wilaya à vocation essentiellement agricole, vient aussi prendre place le méga projet des grands transferts  dont l’achèvement global prochain permettra de donner et renforcer la dotation en eau potable pour près de 1.700.000 habitants et permettre l’irrigation de 40.000 hectares.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions