mercredi 17 octobre 2018 06:00:57

Politiciens et militaires israéliens doivent être jugés : une enquête réclamée

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyadh El-Malki, a condamné les États-Unis pour leur blocage d’une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU qui demande une enquête sur l’agression israélienne contre les Palestiniens, où au moins 61 personnes ont été tuées lundi.

PUBLIE LE : 16-05-2018 | 0:00
D.R


Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyadh El-Malki, a condamné les États-Unis pour leur blocage d’une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU qui demande une enquête sur l’agression israélienne contre les Palestiniens, où au moins 61 personnes ont été tuées lundi. «Les États-Unis sont devenus le protecteur d’Israël au Conseil de sécurité», a dénoncé M. Malki à la radio officielle Voice of Palestine, affirmant que Washington «est toujours là pour couvrir les violations israéliennes contre les Palestiniens». Il a ajouté que les États-Unis opposaient toujours leur veto aux résolutions condamnant Israël. «Les États-Unis sont ainsi un partenaire d’Israël dans ses crimes contre les Palestiniens», a indiqué le ministre. Le gouvernement allemand s’est dit favorable à l’ouverture d’une enquête indépendante sur les agressions israéliennes meurtrières dans la bande de Ghaza, ont rapporté les médias. «Je peux dire, au nom du gouvernement allemand, que nous sommes aussi d’avis qu’une commission indépendante pourrait faire la lumière sur les violences et les affrontements sanglants dans la zone frontalière», a indiqué à la presse, le porte-parole de la chancelière Angela Merkel et du gouvernement allemand, Steffen Seibert. L’Allemagne se joint ainsi à plusieurs autres gouvernements soutenant l’ouverture d’une telle enquête réclamée par les Palestiniens. En Europe, le Royaume-Uni a aussi en parallèle lancé un appel en ce sens. «Il est clair que chacun jouit du droit à manifester librement, mais il est tout aussi clair que ce droit de manifestation pacifique ne doit pas dériver en mouvement violent (...)», a souligné le porte-parole allemand.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions