jeudi 16 aot 2018 15:04:16

Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme : « Israël doit rendre des comptes »

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a estimé hier que tout Palestinien manifestant à Ghaza, qu'il représente une menace imminente ou non, pouvait être «tué» par les forces israéliennes.

PUBLIE LE : 16-05-2018 | 0:00
D.R

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a estimé hier que tout Palestinien manifestant à Ghaza, qu'il représente une menace imminente ou non, pouvait être «tué» par les forces israéliennes.
«Il semble que n'importe qui peut être tué», a déclaré aux médias à Genève un porte-parole du Haut-Commissariat, Rupert Colville, soulignant que le droit international prévoit clairement que «la force létale ne peut être utilisée qu'en dernier recours». «Ce n'est pas acceptable de dire : il s'agit du Hamas, donc c'est ok», a-t-il ajouté, rejetant la justification présentée par Israël qui accuse le Hamas d'être à l'origine de la manifestation. Parmi les personnes tuées par balles lundi, principalement par des tireurs d'élite israéliens, figurait notamment un homme doublement amputé, a déclaré M. Colville, avant de lancer : «Quelle menace peut représenter un homme double amputé, depuis l'autre côté d'une barrière large et fortifiée ?»
Le responsable des droits de l'homme pour l'ONU, Zeid Ra'ad Al Hussein, a déclaré de son côté que «ceux qui sont responsables de violations flagrantes des droits de l'homme devront rendre des comptes».

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions