jeudi 16 aot 2018 15:04:11

Dans la lucarne : Vers le «tout» professionnel ?

Personne ne s’attendait à ce que la défaite contre l’Arabie saoudite, qui prépare le Mondial russe (14 juin-15 juillet 2018), face autant de «remous». Ses conséquences ont été apparentes, à travers les propos aussi bien du sélectionneur national que du président de la FAF.

PUBLIE LE : 16-05-2018 | 0:00
D.R

Personne ne s’attendait à ce que la défaite contre l’Arabie saoudite, qui prépare le Mondial russe (14 juin-15 juillet 2018), face autant de «remous». Ses conséquences ont été apparentes, à travers les propos aussi bien du sélectionneur national que du président de la FAF. La défaite a été amère non pas à cause seulement du résultat technique, mais surtout par la manière avec laquelle les verts l’avait abordée. On ne s’attendait pas à une telle prestation. Aujourd’hui, certains ont, peut-être, prévu à l’avance un tel scénario du fait qu’on a fait sortir la «moulinette». En effet, on est en train de «tomber» sur les joueurs du cru comme on ne l’avait jamais fait auparavant. Indirectement, on veut leur faire «porter le chapeau». Cela nous rappelle l’adage qui dit : «lorsqu’on veut se débarrasser de son chien, on dit qu’il a la rage.» Malheureusement, on est en plein dedans. C’est vrai que ces joueurs ont été sélectionnés par le staff et surtout Madjer. Ils ne sont pas venus tous seuls en sélection en s’imposant de force. On avait dit qu’après la victoire contre le Rwanda, à Tunis, en amical, sur le score de 4 à 1, on a affirmé que l’EN a trouvé son ossature pour préparer l’avenir. Pourtant, les spécialistes, en chœur, avaient affirmé qu’il s’agit d’un «leurre» du fait qu’un match amical ne peut être considéré comme une référence, quelque chose de consistant sur lequel on pourra asseoir notre avenir. Il aura suffit d’une petite «tornade» pour que l’édifice soit aussitôt «fissuré», et ce qui devait rester dans le secret total est sorti au grand jour pour reposer avec acuité et surtout circonspection le problème de l’avenir des verts à quelques mois du premier match officiel contre la Gambie. Par le passé, lorsqu’on tombe contre une équipe comme le Gabon ou le Bénin, on peut dire que «c’est du gâteau, du pain béni». Ce n’est plus le cas de nos jours. Car tout le monde sait que le nivellement par le bas n’est nullement une vue de l’esprit. C’est une réalité qui s’impose à tous. D’où le fait qu’il faut être mesuré dans ses propos et ne pas avancer tout ce qui peut passer par la tête. Le fait de dire que «je vais, avec cette génération, remporter la CAN2019 prévue au Cameroun, le pays organisateur, ne peut qu’accentuer la pression sur les épaules des joueurs». Le pays hôte de cette compétition fera tout pour la gagner. On peut même dire qu’il en a les moyens et les ambitions. C’est-à-dire qu’il possède déjà une équipe prête. Elle n’est pas en reconstruction comme on ne cesse de le rabâcher jour et nuit. Ceux qui font une telle annonce doivent être très concentrés sur leur sujet en mobilisant les moyens adéquats pour la concrétisation d’un tel objectif que nous n’avions pu atteindre depuis notre seule victoire, en 1990, sous la direction d’Omar Kezzal et aussi le coach Kermali (aidé par le regretté Abdelouahab et Fergani), qui nous ont quittés (que Dieu le Tout-Puissant ait leurs âmes), on n’a plus gagner un tel titre en dépit du fait que nous avions possédé de grandes sélections avec des joueurs talentueux. Par conséquent, remporter une CAN n’est pas «quelque chose qui se décrète». Elle exige beaucoup de sacrifices, de travail, de la compétence et des joueurs au grand talent, mais aussi suffisamment motivés pour être couronnés. Il faudra d’abord, avant même de parler de la CAN, assurer sa qualification. Ce qui n’est pas encore le cas. Les éliminatoires qui ne sont qu’à leur deuxième journée ne sont pas encore évidentes, ni bouclées. Il ne faudra pas se précipiter et placer la «charrue avant les bœufs». «Celui qui veut aller doit ménager sa monture». C’est un adage qui reste d’une grande pertinence et surtout d’actualité.
Hamid Gharbi

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions