jeudi 16 aot 2018 15:03:50

Grande mosquée d’Alger : Un chef-d’œuvre architectural et un monument religieux et culturel

Un minaret de 43 étages desservi par des ascenseurs panoramiques

PUBLIE LE : 16-05-2018 | 0:00
D.R

La Grande mosquée d’Alger, dotée du plus haut minaret au monde, constitue un chef-d’œuvre architectural, un monument religieux et un édifice culturel. Dans la partie Est de la salle de prière de 20.000 m2, pouvant accueillir 120.000 fidèles avec son immense esplanade, se trouve un imposant mihrab, orienté vers la Qibla, qui sera réalisé en marbre, zellige et plâtre peint de multiples couleurs et d’une finition brillante, avec une touche rustique. À proximité du mihrab (utilisé par l’imam pour diriger les prières), se trouve le minbar, une sorte d’escabeau en bois de cèdre, d’une splendide sculpture, utilisé par l’imam pour les prêches. Cette grande salle comporte 618 colonnes octogonales, décorées de marbre avec des veinures d’un blanc éclatant, servant de pilier à l’édifice, qui, malgré ses grandes dimensions, est aéré et très lumineux. 6  kilomètres d’écritures calligraphiques, dont certaines seront gravées sur du marbre et de la pierre avec un système de laser, décoreront la salle de prière, ainsi que les différents autres édifices de la mosquée d’Alger. Le toit de la salle de prière, qui s’élève à une hauteur de 45 mètres, supporte, quant à lui, une immense coupole d’un diamètre de 50 mètres culminant à une hauteur de 70 mètres. Non loin de cette coupole, vue de l’extérieur, est érigé le plus haut minaret jamais réalisé dans le monde.

Un minaret de 43 étages desservi par des ascenseurs panoramiques

D’une hauteur de 265 mètres, le minaret comporte 43 étages desservis par des ascenseurs panoramiques. Chaque étage est doté d’un espace fonctionnel, dont une aire d’entrée spacieuse, avec un grand foyer, prévu au pied du minaret, un musée, un centre de recherche pour l’art et l’histoire islamiques, ainsi que des bibliothèques. Le minaret abrite aussi dans ses différents niveaux un espace pouvant accueillir des expositions, un musée d’art et d’histoire de l’islam, une plateforme d’observation de la baie d’Alger et ses environs, ainsi qu’un commerce et un restaurant. La Grande mosquée d’Alger abrite aussi une école du Coran «Dar El-Qoran», d’une capacité d’accueil de 300 places, dédiée aux étudiants post-gradués algériens et étrangers en sciences islamiques et sciences humaines. L’école comprend, notamment des salles de cours, une salle multimédia et une salle de conférences, ainsi qu’un internat et des bureaux administratifs.
La mosquée est dotée aussi d’autres édifices, tels qu’un centre culturel, d’une capacité d’accueil de 3.000 places. Ce centre comprend un hall d’exposition, une bibliothèque d’1 million de livres, une médiathèque, une vidéothèque, une filmothèque, deux amphithéâtres, un amphithéâtre de 500 places, avec salle de projection, une salle de travail d’une capacité d’accueil de 30 à 50 personnes, des espaces de projection, des ateliers d’art, un pôle informatique, un espace administration pour la gestion du centre culturel et une cafétéria.
La mosquée compte également une autre bibliothèque de 3.500 places, un institut islamique, un amphithéâtre, plusieurs salles de séminaires et un musée d’arts et d’histoire islamiques. Elle possède aussi un parking de 4.000 véhicules construit sur deux niveaux au sous-sol d’une grande esplanade bordée de nombreux jardins (comportant plus de 700 variétés d’arbres, d’arbustes et de plantes) et de bassins et plans d’eau autour desquels se trouvent un hôtel de 300 chambres, des restaurants, un centre commercial et un parc de loisirs.
Le projet de Djamaâ El- Djazaïr se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique, conjuguant authenticité et modernité, à travers son style architectural particulier. Il sera également un lieu emblématique incarnant les véritables valeurs de l’islam contre toute forme d’extrémisme. La première pierre de ce projet d’envergure a été posée par le Président Bouteflika, le 31 octobre 2011, et sa livraison est prévue pour fin 2018.
La réalisation des gros œuvres de Grande mosquée d’Alger est quasiment achevée, alors que les travaux d’aménagement intérieur au niveau de la salle de prière, le minaret et la cour ont débuté (revêtement, décoration, plâtre, marbre et dalle de sol). Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a déjà entamé la formation du staff religieux chargé de l’encadrement de la mosquée qui représentera la vitrine de la capitale et, globalement, du pays. 

-----------------///////////////////////

Structure de la Grande Mosquée

La superficie globale des biens immobiliers servant d’emprise à la réalisation de la Grande Mosquée d’Alger est de 27,75 hectares situés sur le territoire de la commune de Mohammadia (wilaya d’Alger). Ce projet comprend les structures suivantes :
La salle de prière : superficie couverte de 20.000 m2, avec un espace réservé aux femmes. Elle est aussi dotée d’un espace imam localisé à l’opposé de l’accès principal de la mosquée et composé de : salle de réception des personnalités, salon d’honneur, bureau de l’imam (El-Maksoura), Mihrab (indique la direction de La Mecque), Minbar (chaire à prêcher).
La coupole : diamètre de 50 mètres (m), culmine à une hauteur de 70 m en couronnant la salle de prières.
L’esplanade : superficie de 20.000 m2 qui servira aussi d’extension de la salle de prière.
Elle comprend : salles d’ablution pour les hommes et pour les femmes, salle de lecture, salle polyvalente avec accès indépendants.

Le minaret : hauteur de 265 m.
Cet édifice, ouvert au public, abritera, entre autres, dans ses 43 niveaux :
- un espace d’accueil pouvant aussi recevoir des expositions ;
- un musée d’art et d’histoire de l’islam réparti sur 15 niveaux ;
- un centre de recherche sur l’histoire de l’Algérie ;
- une plateforme d’observation de la baie d’Alger et ses environs ;
- commerces de première nécessité et restaurant.

Dar El-Coran : une grande école pouvant accueillir jusqu’à 300 étudiants post-gradués en sciences islamiques et humaines et comprenant :
- salles de cours ;
- salle multimédia ;
- salle de conférence ;
- internat ;
- annexes (bureaux d’administration et de gestion).

Le centre culturel : superficie de 8.000 m2 comprenant :
- un hall d’exposition ;
- bibliothèque ;
- médiathèque ;
- vidéothèque ;
- filmothèque ;
- amphithéâtres ;
- ateliers d’art -Pôle informatique ;
- cafétéria ;
- espace administration pour la gestion du centre culturel ;
- le parking de stationnement d’une capacité de 4.000  à 6.000 places ;
- l’accès avec un espace vert aménagé sur une superficie  2.000 m2 ;
- les jardins et parcs de détente sur une superficie de 1.000 m2 ;
- restaurants et cafeterias - ateliers et commerces d’artisanat ;
- la centrale technique ;
- le siège de l’administration ;
- les logements de fonction ;
- le poste avancé de la Protection civile ;
- le bâtiment de sécurité ;
- les voies d’accès.


 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions