samedi 22 septembre 2018 02:49:14

Célébration de la journée du savoir : Quatre personnalités distinguées

Placée sous le patronage du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, une cérémonie en l’honneur des personnalités ayant contribué à l’essor culturel, scientifique et spirituel a été organisée, hier, à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaieh, et ce, à l’occasion de la célébration de la journée du Savoir.

PUBLIE LE : 17-04-2018 | 0:00
Ph :Nacera I.

Placée sous le patronage du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, une cérémonie en l’honneur des personnalités ayant contribué à l’essor culturel, scientifique et spirituel a été organisée, hier, à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaieh, et ce, à l’occasion de la célébration de la journée du Savoir.
Le Président a décerné la distinction du mérite national à Cheikh Hacen El Ansari, Cheikh de la zaouïa Inzadjmir de la wilaya d’ Adrar, M. Mohamed Bourenane chercheur et professeur universitaire, Mme Louiza Chachou, professeur en ophtalmologie, et le grand acteur, M. Sid Ahmed Meziane dit Sid Ahmed Agoumi. Les prix ont été remis par le représentant du Président, ministre de la Culture M. Azzedine Mihoubi, en présence de plusieurs membres du gouvernement et l’hôte de l’Algérie, invité d’honneur à cette cérémonie, le ministre malien de la Culture. Dans son discours, lu en son nom par le ministre de la Culture, M. Mihoubi, le Président de la République a rendu hommage à l’érudit Cheikh Abdelhamid Ben Badis dont l’œuvre inspire les valeurs du savoir et de la foi, lui l’éducateur et le formateur de bien des générations, le conservateur de l’authenticité, tout en étant ouvert sur son époque, le tenant des lumières du savoir et de la connaissance et le défenseur de l’identité nationale et de la patrie.
Le Président a rappelé dans son discours que « l’Algérie s’est attelée à la généralisation de l’enseignement et du savoir en consécration des efforts de Abdelhamid Ben Badis et ses compagnons, qui ont déployé un réseau d’écoles malgré la tyrannie du colonisateur », tout en soulignant que « cet attachement de l’Algérie indépendante à généraliser l’enseignement constitue une revanche sur les privations, l’obscurantisme et la marginalisation qui ont empreint la spoliation de notre liberté ». « Aujourd’hui, l’Algérie peut s’enorgueillir que plus de huit millions de sa population fréquentent les écoles, les lycées,  et deux millions les universités et les centres de formation... Le peuple algérien est en droit de s’enorgueillir de l’existence d’établissements du savoir et de la connaissance, notamment des universités, sur l’ensemble du territoire national et à travers toutes les wilayas ».
La cérémonie à été marquée par une minute de silence à la mémoire des victimes du crash de l’avion militaire à Boufarik.
Les participants ont assisté à la représentation de l’épopée «Essalil».
Sihem Oubraham

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions