mardi 16 octobre 2018 03:45:02

économie numérique : Protection des données

Près de 90% des nouveaux utilisateurs d’Internet, au cours de la dernière demi-décennie, vivent dans les pays en développement.

PUBLIE LE : 17-04-2018 | 0:00
D.R

 

Entre 2012 et 2017, le nombre d’utilisateurs mensuels de Facebook est passé de 1 milliard, à 2,2 milliards. Une évolution marquée, dont la croissance la plus rapide est observée dans les pays en développement. Les données relevées dans une analyse de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) indique qu’environ 90% de tous les nouveaux utilisateurs d’internet, au cours de la dernière demi-décennie, sont issus des pays en développement. Mais malgré son utilisation à grande échelle, le service internet n’est pas accessible à tous, et d’importantes inégalités persistent à ce niveau. L’Union internationale des télécommunications révèle, à ce propos, que «seule la moitié de la population mondiale utilise internet, et dans les pays les moins avancés, cette proportion n’est que d’un sur six ». L’autre constat est que dans leur majorité, les utilisateurs d’internet dans les pays en développement «sont généralement prompts à adopter les réseaux sociaux, comme Facebook, beaucoup moins utilisent internet pour effectuer des paiements ou acheter des biens ou des services». Un état de fait qui pourrait être justifié par «un manque de confiance dans internet ou une connaissance limitée de la façon de tirer parti de cette technologie», suggèrent les auteurs de l’analyse. Une situation qui renvoie à la problématique de «la confidentialité des données», et des capacités des pays à «protéger les utilisateurs de divers services internet». À ce titre, l’Union européenne prévoit «un nouveau règlement général sur la protection des données devant entrer en vigueur le 25 mai 2018», censé obliger «les entreprises à protéger les données personnelles de tout citoyen de l’Union européenne».
L’étude considère que «la confidentialité des données deviendra également une préoccupation croissante dans les pays en développement, qui comptent 418 millions d’utilisateurs de Facebook et où l’utilisation des plateformes numériques se développe rapidement». Au sein de la Cnuced, un nouveau groupe intergouvernemental d’experts sur le commerce électronique et l’économie numérique se réunira pour la deuxième fois, au cours de la «Semaine du commerce électronique», prévue à Genève du 16 au 20 avril. L’événement qui regroupera près d’un millier de participants représentant les gouvernements, le secteur privé, la société civile et les organisations internationales de quelque 100 pays est censé «examiner les implications des plateformes numériques pour le commerce et le développement». Aussi, l’étude de la Cnuced plaide pour «aider les pays en développement à mieux se préparer à l’évolution de l’économie numérique, les efforts actuels sont loin d’être adéquats». Dans cette optique,  «l’initiative e-Trade for All de la CNUCED», regroupant 29 organisations internationales et régionales, œuvre «à rendre plus efficace et plus transparent, le soutien aux pays en développement qui souhaitent bénéficier davantage du commerce électronique».
 D. Akila

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions