samedi 15 dcembre 2018 11:15:40

Coupe d'Algérie (finale) : USMBA-JSK Un remake de 1991

La JSK animera ainsi miraculeusement sa 11e finale

PUBLIE LE : 16-04-2018 | 0:00
D.R

La JS Kabylie et l'USM Bel-Abbes se sont qualifiés pour la finale de la Coupe d'Algérie de l'édition 2017-2018 de football, aux dépens respectivement du MC Alger et du CR Zaouia, un remake de la finale de 1991, remportée par le club de la Mekerra (2-0). C'était la JSK qui avait arraché le premier billet de sa 11e finale, en éliminant au stade Hamlaoui de Constantine le MC Alger (0-0 /5-4 aux tab) après prolongations, dans des conditions d’organisation des plus difficiles, avec beaucoup de blessés au sein des supporters du MC Alger.
Il faut reconnaître que les gardiens, Asla et Chaal, ont passé un après-midi paisible, en l'absence de véritables occasions de but,  à cause de l’ambiance délétère dans les tribunes et notamment celles du MCA.
 La JSK animera ainsi miraculeusement sa 11e finale, dans deux semaines (1er mai), au stade 5-Juillet (Alger) devant l'USM Bel-Abbes qu'elle avait affronté en 1991 dans leur 2e rendez-vous dans cette épreuve, dans l'espoir de décrocher un 6e trophée après celui obtenu devant l'USM Harrach (1-0) en 2011. La formation bel-abbesienne ravie d'affronter en demi-finale le cendrillon de l'épreuve, le CR Zaouia (Régionale de Blida), n'a pas manqué l'occasion de prendre le dessus (dans la douleur), car le but de la victoire n'a été inscrit qu'à la 92’ par Tabti. Il faut tout de même saluer la grande performance du club de la Régionale qui a opposé une résistance héroïque, devant le ténor de la Ligue-1, avant de tomber avec les honneurs, au moment où les deux équipes s'acheminaient tout droit vers les prolongations. Les protégés du coach Si Tahar Chérif El-Ouzzani animeront donc leur 2e finale de leur histoire après celle de 1991 (soit 27 ans de disette), qu'ils avaient décroché le 3 mai 1991 au stade 5-Juillet, devant leur futur adversaire..., la JSK, sur un doublé de Tlemçani (6’) et Louahla (51’). Le club de la ’’Mekerra’’ drivé à l'époque par l'enfant du club, l'ancien international Djillali Abdi, s'était imposé face au Polonais Stéfan Ziwotko qui drivait une équipe au sein de laquelle évoluait quelques grands noms du football algérien dont Hamid Sadmi, Moussa Saib et Hakim Meddane pour ne citer que ceux-là. Le rendez-vous du 1er mai 2018 sera donc une  revanche pour la JSK après l'échec de 1991 ou de la confirmation pour l'USMBA.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions