lundi 10 dcembre 2018 02:00:36

Sétif : Assurer une gestion transparente

C’est en présence du secrétaire général de la wilaya, de directeurs du conseil de wilaya chargés notamment de la réglemention générale et de l’animation locale ainsi que de l’inspecteur général de la wilaya que le wali de Sétif, Nacer Maskri, a procédé à l’ouverture de la session de formation consacrée aux élus locaux.

PUBLIE LE : 12-03-2018 | 0:00
D.R

C’est en présence du secrétaire général de la wilaya, de directeurs du conseil de wilaya chargés notamment de la réglemention générale et de l’animation locale ainsi que de l’inspecteur général de la wilaya que le wali de Sétif, Nacer Maskri, a procédé à l’ouverture de la session de formation consacrée aux élus locaux. Une rencontre d’autant plus importante qu’elle s’inscrit en droite ligne avec la stratégie adoptée dans ce domaine par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire (MICLAT) au titre de son programme pluri-annuel, à l’effet d’assurer la formation qui se doit à ces élus issus des dernières élections locales. Dans la matinée, les présidents d’APC, réunis au siège de la wilaya, ont suivi avec beaucoup d’intérêt cette cérémonie diffusée en direct par visio-conférence à travers les 48 wilayas du pays et à l’issue de laquelle Nouredine Bedoui, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, s’est adressé directement à ces élus, attestant ainsi de l’intérêt accordé par l’Etat aux élus du peuple, responsables de toutes ces cellules de base de la nation.
A l’institut de formation professionnelle de Ain Tebinet, où devait se dérouler cette session de formation ouverte par le wali et qui s’étalera sur deux fois deux jours pour chacun des deux groupes de 30 présidents des assemblées populaires communales, le secrétaire général de la wilaya, Bouzegza Louanes, interviendra pour dire l’importance que revêtent ces sessions de formation et l’impact qu’elles sont appelées à produire sur la bonne gestion des collectivités locales, et partant, assurer une prestation de qualité à la hauteur des aspirations du citoyen.
Une formation qui va dans le sens des préoccupations dés élus, sachant que pas moins de 8 modules se rapportant directement aux prérogatives des élus et à la mission qui leur échoit,  seront enseignés, parmi lesquels ceux inhérents à la gestion et l’organisation de la commune, les marchés publics, les finances locales, l’état civil et la circulation des personnes et des biens, la gestion et la prévention des risques ainsi que les thèmes liés au développement local et aux PCD.
Le wali, qui a présidé l’ouverture de cette session, n’a pas manqué d’exhorter les élus présents à mettre a profit ces cursus de formation initiés par le MICLAT, qui vont aussi dans le sens de l’unification des méthodes de travail et permettent, au titre de cet espace de connaissances et d’échange d’expériences, d’assurer une gestion sereine et transparente de ces collectivités.
    F. Zoghbi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions