samedi 22 septembre 2018 18:56:49

Sidi Bel-Abbès : La voix de la femme de l’Algérie profonde

Paix et developpement, justice sociale et promotion de la femme ont été les principaux axes développés, lors du séminaire régional, tenu hier à Sidi Bel-Abbès, au niveau de la maison de la Culture Kateb-Yacine.

PUBLIE LE : 08-03-2018 | 0:00
D.R

Paix et developpement, justice sociale et promotion de la femme ont été les principaux axes développés, lors du séminaire régional, tenu hier à Sidi Bel-Abbès, au niveau de la maison de la Culture Kateb-Yacine.
La salle de conférences s’est avérée exiguë pour contenir les adhérentes et sympathisantes de cette organisation, dont les membres du secrétariat national se sont déplacés en force pour réitérer leur engagement à œuvrer dans le sens de la consolidation des acquis  remportés à la faveur d’une ère nouvelle, et faire entendre la voix de  la femme de l’Algérie profonde.
Un vibrant hommage a été d’ailleurs rendu à l’artisan de toute cette œuvre qui est le Président de la République, après, notamment, la projection d’un documentaire relevant l’impact de son approche, les progrès accomplis dans l’équipement et la modernisation du pays, et relatant, à propos, les droits politiques constitutionnalisés désormais des femmes. Les souvenirs lancinants d’une période sombre de l’histoire du pays ont été ravivés en la circonstance en observant la minute de silence à la mémoire des enseignantes de Sfisef assassinée par la horde sauvage pour situer la justesse d’une démarche de Concorde nationale et de réconciliation nationale intervenue pour panser les blessures et permettre à une nation de renouer avec ses marques d’union et de solidarité. Emouvants ont été souvent les récits des intervenants pour s’accorder sur la nécessité de préserver la paix rétablie et la stabilité restaurée.
C’est là, un défi majeur à relever par la femme qui fut aux premières loges d’une résistance et d’une lutte contre les forces de l’obscurantisme.
L’intervention de la secrétaire générale de l’UNFA, Mme Nouria Hafsi, a eu le mérite de faire toute une rétrospective comme  pour interpeller une assistance et situer les enjeux d’un contexte exigeant la mobilisation de toutes les forces vives de la nation et l’exploitation de toutes les potentialités du pays.
Le volet économique a été en effet au cœur de cette allocution qui se voulait un appel à la gent féminine pour prendre part au processus engagé de réformes et valoriser les ressources existantes autres que celles des
hydrocarbures.
« Aujourd’hui, cette femme est dans tous les circuits administratifs, économiques et politiques pour qu’elle puisse influer sur le cours des événements, contribuer constamment à la remise à niveau des secteurs d’activité et rendre notre économie performante…», a-t-elle martelé, avant de revenir sur le travail en profondeur accompli et couronné par la mise en place d’une infrastructure de base moderne, génératrice de richesses et créatrice d’emploi.
Mme Hafsi a par la suite rappelé l’opportunité de la tenue de ce séminaire régional qui intervient à quelques jours de la célébration de la journée mondiale de la Femme, a-t-elle souligné, pour à propos perpétuer le serment des martyrs et  être au service du pays.
«L’Algérie avant tout», s’est-elle exclamée en incitant les adhérentes à s’investir plus sur le terrain, à accompagner la mutation nationale et en signifiant l’urgence de la mission d’utilité publique et le rôle de  sensibilisation de la femme dans cette étape…
 A. Bellaha
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions