Nouvelles de Mascara, Chambre de commerce et d’industrie de Béni Chougrane : Journée d’étude sur les pratiques anticoncurrentielles

La Chambre du commerce et de l’industrie «Béni Chougrane» en collaboration avec la direction du commerce de la wilaya de Mascara a organisé une journée d’étude sur les pratiques anticoncurrentielles, journée animée par des professeurs universitaires de l’Université de Mascara, en présence d’opérateurs économiques et d’étudiants.
PUBLIE LE : 07-03-2018 | 0:00

Page animée par  Abdelkader Ghomchi

La Chambre du commerce et de l’industrie «Béni Chougrane» en collaboration avec la direction du commerce de la wilaya de Mascara a organisé une journée d’étude sur les pratiques anticoncurrentielles, journée animée par des professeurs universitaires de l’Université de Mascara, en présence d’opérateurs économiques et d’étudiants.

Les intervenants se sont longuement étalés sur les pratiques quelles qu’elles soient et leurs applications sur le terrain, ainsi que les conséquences qu’elles peuvent engendrées sur l’économie nationale. Selon les spécialistes, ce  sont les atteintes à l'intérêt général de la concurrence qui ont un impact sur le marché concerné. Elles sont interdites et les mécanismes de concurrence peuvent être affectés par des comportements anticoncurrentiels,  une dépendance économique ou pratique des prix abusivement bas ou prédateur, ou encore par des structures anticoncurrentielles. Le droit à la concurrence regroupe l'ensemble des dispositions législatives et réglementaires visant à garantir le respect du principe de la liberté du commerce au sein d'une économie de libre marché. Cette branche du droit est l'un des fondements du droit communautaire.  Les intervenants ont tour à tour mis l’accent sur l'efficience économique en fonction de la pondération des pratiques de concurrence, les règles de droit de la concurrence. La concurrence déloyale, l’anarchie encouragée par un marché informel qui échappe totalement au contrôle des structures de l’état ont causé au trésor public une perte de plus de 40% au niveau de l’informel ;  une influence par ces pratiques qui ne permet point aux statisticiens de donner des données chiffrées fiables.

----------------------/////////////////////////

Conseil de wilaya
Problèmes et solutions

Le wali a présidé récemment  le Conseil de wilaya en revenant sur certaines instructions déjà données aux P/APC et chef de daira, qui consistent à l’application du PCD dont la répartition doit être faite en fonction du constat fait sur le terrain durant les sorties et la demande des citoyens et pour pouvoir maitriser les faits. Les PCD sont destinés aux zones manquant d’équilibre et accusant un retard par rapport au reste du territoire de la wilaya .
Le village de Hacine qui accuse une dégradation importante vient de bénéficier d’une enveloppe d’environ 11 milliards pour lui permettre de sortir de l’isolement, de même pour la ville de Hachem à laquelle on vient de lancer un plan spécial à réaliser en deux parties , l’une en 2018 et l’autre en 2019. Le dossier sur les espaces verts est  également très important. L’entretien et l’aménagement de ces espaces sont donnés aux jeunes et les premiers résultats sont visibles. Concernant  l’habitat rural, la wilaya a bénéficié d’un premier quota de 2.000 aides, puis aides et enfin 2.000 autres aides soit 5.000 aides en tout. Des instructions fermes ont été données pour une meilleure célérité dans leur attribution aux personnes méritantes, d’ailleurs. Des commissions de contrôles sont constituées pou ce faire, les poches foncières doivent être recensés et doivent également figurer  sur le portefeuille foncier pour d’éventuels projets. En ce qui concerne l’éradication progressive des bidonvilles, 4400 logements sociaux seront attribués d’ici la fin décembre, en associant le citoyen aux commissions générales de la wilaya ; telles sont les principales décisions pass»es en revue au cours de cette réunion à laquelle a  été invitée la presse locale. D’autre part, 500 familles vont bénéficier de l’énergie solaire.

----------------------/////////////////////////

Prélèvement sur compteur d’eau
Du nouveau

L’Algérienne des eaux de la wilaya vient de bénéficier d’appareils numériques pour le prélèvement sur les compteurs de consommation des eaux au système numérique dit P.D.A (personal digital assistant), ces appareils permettent le prélèvement de l’index de consommation d’eau par le client et le calcul de la facture avec précision, et permet également de gagner du temps. Les agents de l’Algérienne des eaux de la wilaya ont bénéficié d’une formation encadrée par le département informatique et commercial. D’autre part, le PDA remplace le releveur Ce dernier traite en temps réel les données saisies et signale automatiquement et immédiatement à l'agent releveur tout écart éventuel par rapport à son historique de consommation. Si le compteur est inaccessible, le releveur laisse une «carte d'auto-relevé» qu'il suffit au client de compléter et déposer au niveau de l'agence commerciale dont il dépend.

----------------------/////////////////////////

Campagne cueillette d’olive et d’agrumes

La campagne de collecte des olives a été clôturée pour une production de 811.300 qx récoltée a partir de la superficie de 12.500 ha en rapport. La campagne s’est déroulée dans de bonnes conditions malgré un manque important de main- d’œuvre qualifié. Selon des fellahs spécialistes, la cueillette des olives a été entamée précocement  ce qui se répercute sur la qualité du produit destiné à la conserverie au vu du manque de jus pulpeux. Mais les services de l’agriculture estiment que la cueillette s’est faite dans les délais et c’est ce qui a permet une bonne production ; un excédent de 11.300 qx a été enregistré cette saison par rapport a l’année précédente. Le chef de service de la DSA dira que des journées de démonstration sur la taille et le greffage se sont déroulées au niveau de l’Institut et ont été encadrées par l’ITAF d’Ain Témouchent, ainsi que les traitements dont la formation a été assurée par l’INPV sous le thème «Conduite d’un verger oléicole». D’autre part, la campagne de collecte des agrumes suit son cours. Une superficie de 5.200 ha, dont 4450 ha ont déjà été récoltés pour une production de 560.000 qx. Les services techniques de l’ITAF assurent actuellement une formation sur le traitement de la maladie des oranges (la lumineuse). L’ensemble des fellahs sont concernés afin d’assurer une bonne  protection de leurs verger et assurer une bonne production.

----------------------/////////////////////////

Sûreté de wilaya
Régression des affaires de délinquance juvénile

La brigade de protection des personnes vulnérables relevant du services de wilaya de la police judiciaire de Mascara a enregistré durant l’année 2017 un nombre de 85 mineurs délinquants et 95 victimes mineurs, contre 134 délinquants et 120 victimes de différentes formes de criminalité durant l’année 2016.
En effet, la brigade a traité en matière de délinquance juvénile 73 affaires durant l’année 2017 impliquant 85 mineurs. On compte 25 affaires relatives à des vols, 20 affaires de violences diverses, dont un homicide, 10 affaires d’atteintes aux mœurs, 03 affaires de dégradations de biens d’autrui, 03 pour ports d’armes blanches prohibées et enfin 12 autres diverses dont le trafic de stupéfiants. Parmi les mineurs impliqués, 16 ont été placés en détention provisoire et 03 ont été placés au centre pour mineurs, alors que les autres ont été libérés.
En 2016, la brigade avait traité 115 affaires impliquant 134 mineurs. Pour ce qui est des mineurs victimes de criminalité, la brigade a traité 94 affaires en 2016, dans lesquelles 94 mineurs victimes. Ces affaires sont liées à des violences diverses dans 41 cas, 50 cas d’atteintes aux mœurs, et 03 affaires d’enlèvement, contre un total de 120 affaires traitées en 2016 impliquant 120 victimes. En outre, 49 mineurs sous le coup de souffrance morale ont été pris en charge, 33 d’entre eux ont été remis à leurs familles, 05 autres placés dans les centres de rééducation pénitentiaire, alors que 07 autres dans des centres spécialisés pour mineurs.

----------------------/////////////////////////

Hadj de la wilaya
67 passeports du président

La wilaya de Mascara a comme le reste des wilayas du pays bénéficié d’un quota de 67 passeports de Hadj sur les 2.000 passeports offerts par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika destinés aux personnes âgées de 70 ans ayant déjà participé a l’inscription de l’opération de Hadj 10 fois. La wilaya compte1209 personnes concernées par cette opération dont 821 hommes et 388 femmes. L’opération s’est déroulée au Palais des congrès de la wilaya en présence du chef de l’exécutif et des responsables concernés.

----------------------/////////////////////////

Contrebande
Saisie de plus de 1.200 unités de boissons alcoolisées

 Les services de Sûreté de la wilaya de Mascara ont saisi récemment plus de 1.200 unités de boissons alcoolisées destinées à la vente illicite, a indiqué vendredi un communiqué de la Direction   générale de la Sûreté nationale (DGSN).  Après avoir intercepté et fouillé un véhicule avec deux individus à bord, les éléments des services de la police judiciaire de la wilaya de Mascara y ont découvert 1.227 unités de boissons alcoolisées destinées à la   vente illicite.  Cette opération entre dans le cadre de la politique de la DGSN visant à  «protéger l'économie nationale contre toutes les formes de trafic illicite», a souligné la même source.  La section de la police judiciaire de la Sûreté urbaine d'Ain Defla a, de son côté, arrêté un individu qui avait volé 20.000 dinars algériens dans un local, a ajouté le communiqué, précisant que cette opération entre dans le cadre de la lutte et la répression de la criminalité sous toutes ses formes.

----------------------/////////////////////////

Habitat rural 
2.000 aides supplémentaires

La wilaya de Mascara a bénéficié de 2.000 aides à l’habitat rural supplémentaires au titre de l’année 2018, augmentant leur nombre à 5.000, a indiqué mardi le wali, Mohamed Lebka. Présidant les travaux du Conseil de l’exécutif, le wali a fait savoir que   le ministère de l’Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville a accordé la semaine dernière  2.000 aides supplémentaires à l’habitat rural qui s’ajoutent aux 1.000 dont a bénéficié la wilaya en janvier et 2.000 en décembre dernier.  Il sera procédé prochainement à la distribution de 3.000 aides à l’habitat rural après l’achèvement de l’opération des 2.000 aides en janvier dernier réparties à travers les communes selon les besoins. Le wali de Mascara a ajouté que le gouvernement a accordé une autorisation à la wilaya pour le retour au système d’habitats ruraux groupés pour les bénéficiaires ne disposant pas de foncier afin de réaliser leurs maisons. Chaque groupe comprend plus de 20 habitations.  Il a chargé l’inspection générale de la wilaya d’enquêter sur les plaintes déposées à propos des listes des bénéficiaires d’aides à l’habitat rural,   soulignant que toute liste non conforme sera annulée.  D'autre part, M. Lebka a annoncé que le ministère des Travaux publics et des Transports a décidé, après la visite du ministre du secteur dans la wilaya la semaine dernière, de consacrer des enveloppes budgétaires pour prendre en charge les points noirs à travers les routes dont ceux de glissement de terrain dans certains axes routiers.

----------------------/////////////////////////

Noyades

Deux enfants ont trouvé la mort, vendredi dans la wilaya de   Mascara, noyés dans des bassins d’eau, a-t-on appris  de source   hospitalière.  Un enfant âgé de 14 ans est mort noyé dans une piscine semi-olympique au   complexe sportif "Mohamed Djebbar" au chef-lieu de wilaya. Son corps a été   transféré vers les urgences médicales de l’hôpital "Meslem Tayeb". 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com