lundi 18 juin 2018 01:08:19

Algérie - Danemark : « Des relations politiques excellentes »

Réouverture de la chancellerie danoise en Algérie

PUBLIE LE : 06-03-2018 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a souligné «l'excellence» des relations politiques entre l'Algérie et le Danemark, relevant qu'il y a une «constante» concertation entre les deux pays sur notamment la lutte antiterroriste, l'immigration clandestine et l'extrémisme violent. M. Messahel qui s'exprimait au terme de ses entretiens avec son homologue danois, Anders Samuelsen, a indiqué avoir eu un échange de vues sur les questions d'intérêt commun et sur la situation dans la région, soulignant «l'excellence» des relations politiques entre l'Algérie et le Danemark. La relation entre l'Algérie et l'Union européenne a été aussi abordée lors de cet entretien, a-t-il dit, relevant la concertation «constante» entre l'Algérie et le Danemark sur les défis dans la région notamment la lutte antiterroriste, l'immigration clandestine et l'extrémisme violent. M. Messahel a ajouté qu'une usine algéro-danoise de produits pharmaceutiques sera inaugurée demain à Blida en présence de M. Samuelsen et du ministre de la Santé algérien, soulignant que le forum d'affaires algéro-danois de mardi permettra «de mieux identifier les possibilités d'investissement notamment en Algérie, pour sortir de la dépendance aux hydrocarbures». Pour sa part, M. Samuelsen a déclaré avoir évoqué avec son homologue algérien les possibilités de renforcement des relatons bilatérales de coopération, notamment dans le domaine économique, de la sécurité et de la lutte antiterroriste. L'évolution de la situation au Moyen-Orient, la situation dans l'environnement immédiat de l'Algérie, à savoir la Libye et d'autres pays ainsi que les moyens de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, a été également abordées lors de cette rencontre, a-t-il déclaré. M. Samuelsen a entamé dimanche dernier une visite de travail en Algérie, à l'invitation d'Abdelkader Messahel, qui s'inscrit dans le cadre du «renforcement des relations bilatérales, notamment la consolidation de la coopération économique entre les deux pays».

Réouverture de la chancellerie danoise en Algérie

M. Abdelkader Messahel, a présidé hier, avec son homologue danois, M. Anders Samuelsen, la cérémonie de réouverture de la chancellerie danoise à Alger, rue Doudou Mokhtar à Ben Aknoun. S'exprimant en marge de la réouverture de la chancellerie, fermée en 2010, M. Messahel a affirmé que la «réouverture de cette ambassade témoigne de l'intérêt accordé par le Royaume du Danemark aux liens historiques unissant les deux pays et reflète aussi notre souci de renforcer et d'élargir les relations politiques et économiques bilatérales privilégiées».
M. Messahel a également évoqué le Forum d'affaires algéro-danois qui se tiendra aujourd’hui, qualifiant cette rencontre de «très importante pour la consolidation des relations et du partenariat bilatérale». M. Messahel a en outre indiqué que lors de sa visite, le chef de la diplomatie danoise procédera en compagnie du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, à la pose de la première pierre du complexe algéro-danois de fabrication de médicaments.
De son côté, M. Samuelsen s'est félicité de la réouverture de l'ambassade du Danemark en Algérie, mettant en avant l'importance de renforcer les relations politiques et économiques entre les deux pays.

Entretien avec M. Guitouni

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a reçu M. Anders Samuelsen, avec qui il a discuté des moyens du renforcement de la coopération bilatérale dans le secteur de l’énergie, a indiqué le ministère dans un communiqué. Lors de cet entretien, les deux parties ont abordé les opportunités d’affaires et d’investissements ainsi que les voies et moyens de partager les expériences entre les deux pays et de renforcer les relations   bilatérales, notamment dans le domaine des hydrocarbures et des énergies renouvelables, précise la même source. M. Guitouni a donné un aperçu général de la politique énergétique algérienne et des opportunités offertes dans l’amont pétrolier et gazier ainsi que dans le domaine de la pétrochimie, des industries de transformation et dans les énergies renouvelables.   
Il a insisté, dans ce sens, sur la volonté de l’Algérie d’œuvrer davantage pour mieux valoriser ses ressources en hydrocarbures et pour explorer et exploiter son patrimoine minier en hydrocarbures.   (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions