Nouvelles d’Oran, Tourisme Lancement du premier village-club

Restauration de la mosquée du Pacha : Les travaux lancés en juin
PUBLIE LE : 06-03-2018 | 0:00

Page animée par : Amel Saher

Oran devra réceptionner son premier village-club touristique d’ici 60 mois. Il s’agit de Kristel Club, dont la première pierre a été posée par le ministre du Tourisme, Hacène Marmouri , lors de sa dernière visite à Oran.

Le projet qui sera construit sur une superficie de 10 ha, en contrebas de la montagne des Lions à l’est de la wilaya, comprend la réalisation de deux hôtels 5 et 4 étoiles pour 550 chambres, des bungalows, un aquarium, des espaces verts et de détente et une marina pour accueillir des dizaines de bateaux, un centre de thalassothérapie et d’autres équipements de hauts standing. Les gros œuvres ont été confiés à une entreprise chinoise et les travaux d’aménagement et de finition devront être assurés par des Espagnols. En matière d’hôtellerie, la wilaya d’Oran dispose d’une capacité d’accueil estimée actuellement à 15.000 lits devra passer à près de 26.000 l’année prochaine et à 50.000 d’ici cinq ans. Les projets lancés dans le secteur qui seront réceptionnés dans les deux années à venir devront générer près de 10.000 postes d’emploi. En outre, une Ecole supérieure d’hôtellerie et de tourisme, lancée par la Société d’Investissement hôtelier (SIH) est en cours de réalisation. Cet établissement est le deuxième du genre appartenant à cette société publique après celle d’Aïn Benian et elle disposera de 160 places pédagogiques et autres structures. Cette école devra assurer une formation d’excellence pour les futurs managers et cadres dirigeants du secteur. Elle est située à proximité du Centre des Conventions d’Oran (CCO). L’autre projet s’inscrivant dans la stratégie du développement du secteur, est l’institut supérieur régional des métiers de  l'hôtellerie et de tourisme, lancé à Cap Falcon et qui devra être réceptionné dans un an, selon les responsables locaux. La future institution est placée sous la tutelle du ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels et elle est dédiée à la formation des techniciens supérieurs et à la prise en charge de toutes les manifestations pédagogiques concernant la filière d'hôtellerie.

------------------///////////////////

Restauration de la mosquée du Pacha
Les travaux lancés en juin

Une année après l’accord accordé officiellement par le gouvernement algérien à la proposition du groupe Tosyali-Algérie de prendre en charge la restauration de deux monuments historiques à Oran remontant à l’époque ottomane, les responsables du secteur de la Culture ont annoncé, hier, le lancement des travaux de la mosquée du Pacha en juin prochain. C’est en marge d’une visite d’inspection effectuée par wali, Mouloud Chérifi, au cours de laquelle il s’est enquis de l’état d’un nombre de monuments historiques faisant objet soit d’opération ou projet de restauration ou d’intégration au circuit touristique. Parmi lesquels, les donjons rouge, la porte de la citadelle, l’église St Louis, le palais du bey et la mosquée du Pacha. Concernant le palais du bey, l’on croit savoir que les études sont toujours en cours, contrairement au projet de la mosquée du Pacha où les choses semblent avoir bien avancées avec le lancement effectif des travaux en juin prochain. En mai 2017, le leader africain de l’industrie sidérurgique, en l’occurrence le groupe turc Tosyali-Algérie, s’était engagé officiellement à prendre en charge la restauration de deux monuments historiques à Oran remontant à l’époque ottomane, à savoir le palais du Bey Mohamed El-Kebir et la mosquée du Pacha. Une convention cadre permettant la concrétisation de cette action a été signée au siège de l’assemblée communale de la ville d’Oran, en présence du wali d’Oran, de l’ambassadeur de Turquie en Algérie, des représentants du ministère de la Culture et de l’agence gouvernementale turque des sites archéologiques. A cette occasion, l’ex-wali d’Oran, avait indiqué que cette opération est le couronnement de plusieurs rencontres entre les deux parties « Le gouvernement algérien a approuvé la proposition du groupe Tosyali Algérie de prendre en charge la restauration de ces deux monuments historiques. Cette société qui a déjà offert à Oran la mosquée Emir Abdelkader (en cours de réalisation) est en train de s’ouvrir sur son environnement », a-il assuré. Le même responsable a fait savoir qu’une opération d’extension de la place 1er-Novembre sera lancée prochainement. Il a ajouté que  l’institution militaire a décidé de quitter la place abritant depuis des années le centre territorial d'information relevant de de la 2e Région militaire, pour va occuper un nouvel édifice, ce qui permettra à la ville de récupérer son ancien siège, a-t-il précisé. Le même responsable s’est dit confiant quant à la réussite de ce partenariat entre le groupe Tosyali et les autorités algériennes et que «le palais du Bey et la mosquée du Pacha, seront prochainement intégrés dans le circuit touristique de la ville ». Il convient de souligner que des spécialistes de l'agence gouvernementale turque des sites archéologiques «Tica» se sont rendus à Oran, il y a quelque temps, où ils ont procédé  à un état des lieux du Palais du Bey Mohamed El Kebir et de la mosquée Pacha, situés dans le vieux quartier de Sidi El Houari. Toujours dans le registre de la coopération algéro-turque, il y a lieu de rappeler que suite à un avis d’appel d’offre international, une société turque a remporté le marché de l’achèvement, réaménagement et mise à niveau de la carcasse de l’ex-hôtel Châteauneuf converti en siège de l’APC d’Oran, avait indiqué à notre journal un ex-responsable au sein de l’exécutif communal de la ville d’Oran. L’exécution des travaux de ce projet dirigé par la direction de construction et de l’urbanisme (DUC) en tant que maître d’ouvrage délégué devrait être lancée prochainement. Selon le même responsable, la commune d’Oran s’est impliquée dans les différentes phases de lancement du projet entre autres, la conception, le choix de l’entreprise et des matériaux ect. Une fois achevée et réaménagée, l’ex-carcasse de l’hôtel Châteauneuf devra regrouper l’ensemble des services administratifs de la commune d’Oran. Quant au siège de l’hôtel de ville sis à la place 1er Novembre qui connaît, à son tour des travaux de restauration, devra accueillir le cabinet du président de la commune. 

------------------///////////////////

Agriculture
Un nouveau complexe d’abattoirs

Le projet de réalisation d’un grand abattoir de bovins et d’ovins  lancé par la Sarl Viande d’Or, il y a une année, avance dans de bonnes conditions, a-t-on appris d’un responsable local. Ce complexe dont le coût global d’investissement est estimé à plus de 142 milliards de centimes, devrait créer 197 postes d’emplois. Selon la fiche technique du projet, ce complexe-abattoirs est doté de tous les équipements nécessaires au bon fonctionnement de ce type d’activité, notamment les dépôts de stockage et une chaîne de froid. Sa capacité de production est de 400 têtes bovines par jour de viande bovine et 1.200 têtes ovines/jour. Ce projet est considéré parmi les plus importants lancés dans le domaine de l’élevage agricole et le conditionnement dans la wilaya. Cette dernière a bénéficié d’un autre projet non moins important celui d’un grand complexe avicole à Oued Tlélat du qui dispose d’un immense hangar pour les poussinières, d’une capacité de 105 mille poussins et un  centralisateur d’œufs pour le conditionnement.

------------------///////////////////

Saison estivale
Des centres de vacances  pour les familles démunies 

Des centres de vacances seront réservés à l’accueil des enfants et familles des employés du secteur de l’Intérieur et des Collectivités locales, a indiqué le wali   lors d’une réunion de travail consacrée à la préparation de la saison estivale. Selon le premier responsable de l’exécutif local, Mouloud Chérifi, cette mesure s’inscrit dans le cadre des directives du ministère tutelle et vise à permettre aux familles des fonctionnaires du secteur —aux petits salaires— de passer des vacances dans des conditions agréables. Dans le même registre, le wali a insisté sur la préparation et l’équipement des camps de vacances destinés à accueillir des enfants originaires des wilayas du sud. L’objectif de cette opération qui, rappelons-le, est placée sous le haut patronage du Président de la République Abdelazziz Bouteflika, est de permettre aux jeunes des régions du Sud et des Hauts plateaux de découvrir la richesse touristique et les vestiges historiques de la wilaya d’Oran et d’autres villes côtières du pays, et ce, en attendant de lancer une action similaire au profit des enfants des régions du nord pour leur faire découvrir la beauté du sud et les hauts plateaux, durant les prochaines vacances d’hivers et d‘automne. Concernant la préparation de la saison estivale, l’on croit savoir que l’ensemble des directions intervenant sans cette opération ont été instruits à de veiller sur la gratuité et la propreté des plages.

------------------///////////////////

Festival du conte  du 12 au 17 mars

Plus de 13 conteurs de plusieurs pays africains et européens vont participer à la 12e édition du festival du conte qui sera organisé par l’association Petit Lecteur, du 12 au 17 mars prochain au théâtre régional d’Oran Abdelkader Alloula, a indiqué sa présidente Mme Hamitou Djamila lors d’un point de presse. Comme chaque année, la manifestation accueillera des artistes de pays voisins africains et de l’autre côté de la rive ; entre autres, le Congo Brazaville, la France, la Tunisie, l’Espagne et bien sûr l’Algérie. Selon l’animatrice de la conférence, la manifestation n’a bénéficié d’aucune subvention financière, excepté le soutien d’un nombre d’associations locales et institutions culturelles étrangères, parmi lesquels, les associations Bel Horizon, SDH, Numédia, Graine de paix, les deux instituts français et Cervantès, le théâtre Abdelkader-Alloula et l’assemblée populaire d’Oran. Le festival du conte est devenu au fil des ans un rendez-vous culturel incontournable pour les professionnels et amateurs du conte.

------------------///////////////////

Salon national des sports et loisirs en mai   

Le premier Salon national des sports et des loisirs sera organisé à Oran du 2 au 5 mai prochain, a-t-on appris mardi des organisateurs. Ce salon, prévu au Centre des Conventions d’Oran, s’inscrit dans le cadre des préparatifs en vue de la tenue, dans la capitale de l’Ouest, des Jeux   Méditerranéens de 2021, souligne l’agence "Myriade communication"    organisatrice de cette manifestation. Le salon regroupera tous les acteurs intervenant dans le domaine des sports et des loisirs comme les institutions, les organismes, les clubs, les associations, les fédérations, les opérateurs économiques, les équipementiers, les médecins sportifs, les médias, les professionnels et   amateurs, les dirigeants et encadreurs, les gestionnaires des lieux dédiés aux loisirs et au divertissement, précise-t-on de même source. Seront également conviés à ce rendez-vous, les porteurs des projets en   rapport avec l’industrie des sports et loisirs, répondant ainsi aux besoins en exponentiel de la jeune population algérienne en matière de sport et de   loisirs, détaillent encore les organisateurs.  Aussi, et en plus des espaces réservés à l’exposition, cette manifestation offre également des espaces pour des démonstrations, des shows et des   activités scientifiques, selon ses organisateurs.

 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com