lundi 10 dcembre 2018 01:57:50

Lancement du prix Mustapha Kateb sur l’étude du théâtre

transformations de la dramaturgie

PUBLIE LE : 03-03-2018 | 0:00
D.R

Le théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi a annoncé, hier, l’organisation de la première édition du prix Mustapha-Kateb des études sur le théâtre algérien pour l’année 2018. 
Un prix qui vise à soutenir la recherche et donner la chance aux scientifiques d’observer les transformations de la dramaturgie algérienne, de rassembler et de vérifier l’œuvre et la pratique du quatrième art. 
Le concours se fixe comme objectif d’encourager les chercheurs à étudier les transformations de la dramaturgie algérienne au niveau des textes, des performances, des expériences et des orientations théâtrales, d’aller vers les origines du théâtre algérien afin de mettre en exergue ses spécificités artistiques et esthétiques ainsi que ses qualités humaines, de mettre en évidence le rôle du théâtre algérien dans la culture arabe et universelle, de stimuler la participation active du TNA Mahieddine-Bachtarzi à l’encouragement de documenter, d’élucider la genèse et théoriser le théâtre algérien, ainsi que de rendre efficace la participation du théâtre au développement culturel de l’Algérie. Ouvert à tous les chercheurs et intéressés de toutes les nationalités, les études peuvent être présentées en arabe, en tamazight ou dans toutes les langues étrangères, à condition de s’intéresser à la dramaturgie algérienne et ses pratiques. Les études doivent faire preuve d’une originalité et d’un esprit créatif, n’ont pas été proposées pour d’autres concours ou publiées auparavant. Elles ne doivent pas faire partie d’un mémoire de magistère, d’une thèse de doctorat ou d’un projet de recherche d’un laboratoire, et les études ne doivent pas être antérieures à 1990.  Avec l’obligation d’accompagner les travaux de supports audiovisuels ou autres, selon la nature de la recherche, le travail manuscrit doit comprendre entre 7.000 et 12.000 mots, tout en respectant les règles méthodologiques et académiques. Selon la nature des approches utilisées et les axes de recherche, l’institution organisatrice de cet événement installera un jury qui sera constitué de personnes de la spécialité, aux qualifications scientifiques et une expérience reconnue. Trois prix, dotés des sommes de 500.000 DA pour le premier prix, 300.000 DA pour le deuxième et 200.000 DA pour le troisième, sanctionneront  les meilleures études sur le théâtre algérien.  La date limite de dépôt des dossiers de participation au concours  de la première édition de ce prix a été fixée au 31 juillet 2018, et la liste des lauréats sera annoncée lors du prochain festival national du  théâtre professionnel (FNTP).
L’un des symboles du théâtre algérien, Mustapha Kateb (1920-1989) a voué sa vie au 4e art  comme comédien et metteur en scène de plusieurs pièces à succès. Membre de la troupe artistique du front de libération nationale (FLN) avant de devenir le premier directeur du TNA en 1963 avec la mise en scène d’une dizaine d’œuvres d’anthologie du théâtre algérien.
 Dans le volet cinéma, Mustapha Kateb a tourné dans des chefs-d’œuvres du grand écran algérien, à l’exemple «Le vent des Aurès», «L’opium et le bâton», «Décembre» ou encore «Hassan Enniya», avant d’occuper à nouveau le poste de directeur du TNA durant les années 1980.
Kader Bentounès

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions