mardi 11 dcembre 2018 20:04:01

Nouvelles de Tizi ouzou, village Ath Rbah (Iboudraren) : 547 foyers raccordés au gaz

Formation professionnelle : 2.000 nouveaux inscrits

PUBLIE LE : 27-02-2018 | 0:00
D.R

Page animée par : Belkacem Adrar

Pas moins de 547 foyers du village Ath Rbah, dans la commune d’Iboudraren, ont été raccordés au réseau de gaz naturel, dimanche dernier, au grand soulagement des habitants de ce village de haute montagne, ravis de pouvoir passer cette saison hivernale au chaud et sans angoisse de la pénurie de la bonbonne de gaz butane.

La mise en service de ce réseau de gaz naturel a été effectuée par le premier magistrat de la wilaya de Tizi Ouzou, Mohamed Bouderbali, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale du chahid. Les habitants de ce village, connu pour ses hivers rigoureux, ont exprimé leur joie en voyant leurs foyers raccordés à cette énergie tant attendue. «Pour nous, c’en est là la meilleure façon de rendre hommage aux glorieux martyrs qui se sont sacrifiés pour notre indépendance et permettre aux Algériens de vivre dignement et dans les meilleures conditions», ont souligné plusieurs citoyens et citoyennes bénéficiaires de cette opération de raccordement de foyers au gaz naturel. Le wali de Tizi Ouzou a indiqué, lors de la cérémonie de mise en service du gaz naturel, dont ont bénéficié aussi 389 foyers dans la commune des Ouacifs et 312 autres à Aït Boumehdi, que les travaux de raccordement des villages et hameaux de la wilaya se poursuivront tout au long de cette année, tout en prévoyant le raccordement durant l’année entre 32 à 33.000 foyers, soit l’équivalent du total de foyers qui ont bénéficié de cette énergie l’année 2017. Le taux de raccordement des foyers au gaz naturel dans la wilaya de Tizi Ouzou avoisine actuellement les 84%. Le gaz naturel est désormais une réalité palpable, même dans les hameaux les plus reclus de cette wilaya au relief accidenté et à l’accessibilité difficile.

------------------//////////////////

 

Fréha
Plus de 800 logements sociaux en souffrance

L’édile municipal plaide en faveur de la levée de l’opposition. Le président de l’Assemblée populaire de la commune de Fréha, (30 km à l’est de Tizi Ouzou), M. Mohand Azizi, a réuni hier les représentants de plusieurs villages de la commune à l’effet de les convaincre de renoncer à leur opposition à l’implantation d’un programme de réalisation de pas moins de 882 logements sociaux sur un site situé dans l’un de ces villages. Mardi dernier, les habitants de cette commune, particulièrement ceux du village Ajarar,  avaient empêché l’entreprise chinoise chargée de la réalisation de cet important programme de logement sociaux d’installer son chantier, alors que cette dernière est détentrice d’un ordre de service pour entamer les travaux, et ce depuis une année. L’intervention des éléments de gendarmerie pour l’installation de cette entreprise a été vaine face à la farouche résistance de ces villageois. Dans le but d’éviter d’inutiles affrontements entre les forces de l’ordre et les habitants de sa commune, le maire de cette dernière a décidé de se réunir avec les représentants de ces habitants pour les sensibiliser à la nécessité de renoncer à cette opposition afin de permettre la réalisation dans les meilleurs délais de cet important programme de logements sociaux qui profitera uniquement aux habitants de tous les villages de la commune de Fréha. Mohand Azizi a aussi mis en avant l’impact socio-économique de ce projet pour la commune, puisque celui-ci constitue la première pierre du projet de réalisation d’un nouveau pôle urbain dans la localité. Aussi, l’édile municipal a rassuré ces hôtes que les logements, qui seront réalisés sur ce site, sont destinés aux habitants de la commune, à raison de 35 logements pour chacun des villages de la commune qui recense, a-t-il rappelé, de nombreuses familles vivant dans des habitations  menacées par des glissements  dans certains villages et qui seront elles aussi recasées dans ces futurs logements sociaux. Comme il a soutenu que d’autres équipements publics seront implantés sur ce site dès que le gel qui frappe l’inscription de certains projets sera levé. Les opposants à l’implantation de ce projet de logements sociaux ont mis en avant le caractère agricole de l’assiette de terrain choisie par les autorités locales.  La commune de Fréha enregistre près de 2.000 demandes de logements sociaux et autant pour l’habitat rural qui sont toutes en instance.

------------------//////////////////

 

Dépistage du cancer
La prévention, meilleur moyen  de lutte

«Près de 45.000 nouveaux cas de cancer par an sont enregistrés en Algérie», a indiqué, hier à Tizi Ouzou, le professeur Messaoud Zitouni, coordinateur du plan national de lutte contre le cancer (2015/2019), initié par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Intervenant lors d’un séminaire sur le dépistage du cancer, sur le thème «L'intérêt du dépistage dans la lutte contre le cancer», qui a eu lieu au Centre hospitalo-universitaire Nédir-Mohamed, le professeur Zitouni a fait savoir qu’une importante enveloppe financière de l’ordre de 200 milliards de dinars a été mobilisée dans le cadre de ce plan pour lutter contre cette maladie qui prend de l’ampleur d’année en année. Selon le professeur, la recrudescence du cancer au sein de la société est due essentiellement à deux facteurs, à savoir le vieillissement de la population et les progrès dans le mode de vie des Algériens qui ont adopté de nouvelles habitudes alimentaires, en plus de tabagisme. Sur cette importante enveloppe financière, quelque 30 milliards de dinars sont mobilisés dans le cadre du programme national de dépistage précoce de cette maladie qui est lancé à travers l’ensemble du territoire du pays. L’objectif de ce programme, a-t-il expliqué, est le dépistage et le diagnostic précoce de cette maladie affectant un pan important de la population algérienne, avec une moyenne de près de 45.000 nouveaux cas par an. Le coordinateur du PNC a également annoncé que le nombre de centres anticancéreux atteindra, à la fin de l’année en cours, 25 centres, contre 17 qui sont actuellement opérationnels à travers le territoire national.
Le programme national de dépistage précoce de plusieurs types de cancer est la meilleure stratégie pour lutter efficacement contre cette maladie qui fait des ravages au sein de notre société, ont indiqué les participants à ce séminaire organisée par la faculté de médecine de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, en collaboration avec l’association Toujia, le CHU Nédir-Mohamed et l’EHS privé Chahid-Mahmoudi. Le directeur de ce dernier, docteur Saïd Mahmoudi, a, pour sa part, mis l'accent sur l’importance de dépistage précoce du cancer dans son traitement. Le docteur Mahmoudi a aussi souligné la nécessité de dépister précocement le cancer de la prostate qui affecte de plus en plus la gent masculine, même à un âge précoce.

------------------//////////////////

 

Formation professionnelle
2.000 nouveaux inscrits

Près de 2.000 stagiaires se sont inscrits pour suivre une formation à travers les établissements de la wilaya de Tizi Ouzou  jusqu’à la date limite de cette opération a fait savoir hier le chargé de communication de la direction locale de la formation et de l’enseignement professionnels, dans un communiqué rendu public.
Un peu plus de 667 jeunes, dont 110 filles, se sont inscrits pour des formations diplômantes qui sont d’une durée de 6 à 30 mois. Sur les plus de 667 inscrits dans ce mode de formation, 58 inscrits suivront des formations d’installateurs sanitaires et gaz, 23 de plomberies sanitaire, 27 coutures et 60 d’hôtellerie option cuisine, a-t-on détaillé. Concernant les modes de formation par différents dispositifs, ils sont d’une durée de formation de 2 à 6 mois. La direction locale de la formation et de l’enseignement professionnels a enregistré jusqu’à la période indiquée, 200 inscrits pour la formation qualifiante, 450 pour formation femme au foyer, 32 en initiation à l’informatique, 40 en piquage et montage de vêtement, 37 pour les gâteaux occidentaux et 15 pour la formation en ouvrier agricole. Le total des inscrits pour la session de ce mois courant est de l’ordre de 16.94 stagiaires, dont 100 se sont inscrits par internet, a précisé la même source, tout en rappelant qu’une caravane d’information et de sensibilisation a été menée du 28 janvier au 8 février à travers l’ensemble du territoire de la wilaya. Les 120 fonctionnaires mobilisés pour cette campagne par l’ensemble des établissements du secteur ont sillonné plus de 200 points (sièges des institutions, places publiques, établissements scolaires, marchés et autres) dans les 67 communes. La campagne a permet la progression significative du nombre d’inscrit qui n’était que de près de 300, il y a une dizaine de jours. Pour rappel, pour la rentrée professionnelle de la session de février 2018, la direction de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya de Tizi Ouzou présente une offre de 11.578 postes de formation diplômante et qualifiantes, dont 2.315 postes de formation résidentielle et 4.823 postes de formation apprentissage.
L’opération  de sélection et d’orientation des nouveaux stagiaires, qui a débuté le 18 du mois courant, et s’achèvera aujourd’hui.
La rentrée de la session du février est prévue pour dimanche prochain. Le secteur de la formation professionnelle dans la wilaya de Tizi Ouzou dispose de 35 centres de formation, 5 instituts spécialisés et 10 annexes de formation répartis sur l’ensemble du territoire de la wilaya.

------------------//////////////////

Ath Yenni
Caravane de santé  : Un franc succès

L’association sociale et humanitaire «Relais et Solidarité» d’Ath Yenni, Tizi Ouzou, a organisé, vendredi dernier, en collaboration avec l’émission «Iswi negh, d tazmert nwen», de Berbère tv, l’Association algérienne du patrimoine, de l’environnement et du développement humain et les médecins spécialistes du Centre hospitalo-universitaire Nédir-Mohamed, une caravane de la santé au CEM Larbi-Mezani de la même localité. Plusieurs centaines de personnes ont bénéficié gratuitement de consultations spécialisées, a indiqué cette dynamique association sociale et humanitaire qui a également fait savoir que cette opération humanitaire a connu un franc succès,  grâce à la mobilisation de plusieurs dizaines de bénévoles, membres et amis de l’association. Cette opération, qui devient désormais une tradition pour l’association «Relais et Solidarité», a été marquée cette année par un recueillement fort émouvant sur la tombe du chahid Docteur Nédir Mohamed (1924-1956), au cimetière du village Aït Larbaâ, commune d’Ath Yenni, en présence de la famille du chahid et plusieurs invités. Le président de l’association «Relais et Solidarité» a profité de cette occasion pour  adresser «ses vifs remerciements aux partenaires qui ont contribué à la réussite de cette action, à savoir l’APC d’Ath Yenni, la direction de la santé et de la population, l’EPSP Ouacifs, la polyclinique d’Ath Yenni, le CEM Larbi-Mezani, la direction de l’action sociale et de solidarité, le Croissant-Rouge algérien et tous les participants, particulièrement les médecins spécialistes, les paramédicaux, les membres de l’association Eco-volontaire  d’Ath Yenni, la page facebook Beni Yenni Ath Yenni, Berbère Télévision (BRTV) et Radio-Tizi Ouzou.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions