lundi 10 dcembre 2018 01:57:14

Nouvelles de Sétif : 20.000 logements viabilisés en 2017

Plans communaux de développement : 348 projets retenus

PUBLIE LE : 26-02-2018 | 0:00
D.R

Page animée par Farouk Zoghbi

Première du genre à Sétif, la rencontre-bilan des activités déployées durant l’année 2017 par les différents services de la direction de wilaya de l’urbanisme et de la construction, si elle a permis de faire la lumière sur les efforts de l’état dans ce domaine sensible, et, chiffres à l’appui, mettre en exergue le bond qualitatif enregistré par ce secteur, n’a pas été sans être un exemple révélateur de l’impact produit par la démocratie participative.

Une rencontre qui a été marquée par la présence du wali Nacer Maskri et du secrétaire général de la wilaya, ainsi que tous les cadres de ce secteur, chefs de daira, élus, organisations professionnelles, chefs d’entreprises, bureaux d’études, représentants de la société civile et autres partenaires non moins importants œuvrant dans ce domaine.
Intervenant dans ce contexte, Cherif Boukerzaza, le directeur de wilaya de l’urbanisme et de la construction, ne manquera pas de souligner les efforts consentis à tous les niveaux au cours de l’année 2017, qui a été marquée par des réalisations fortes et la consommation de plus de 2 milliards de dinars, bien mieux que les 4 années précédentes au titre de l’amélioration du quotidien et du cadre de vie du citoyen
Dans cette wilaya ou la contrainte des sites non viabilisés s’est faite lourdement ressentir dans un passé récent, c’est un véritable défi qui a été relevé en 2017, sachant, dira l’intervenant, que plus de 20.000 logements ont été raccordés aux différents réseaux d’électricité, de gaz, d’assainissement avec la viabilisation de plus de 15 sites regroupant plus de 5.000 logements dotés de toutes les commodités nécessaires.
Par ailleurs, tous les crédits alloués à la direction pour les programmes centralisés ou décentralisés gérés par le wali sont consommés à 100%, ajoutera le DUC qui précisera que cette enveloppe à permis aussi la prise en charge de l’amélioration urbaine sur 15 grands sites mettant par la même en exergue l’impact induit par les différents instruments d’urbanisme au niveau de chaque commune et du guichet unique avec pas moins de 512 dossiers d’investissement déposés cette même année.
Le wali, Nacer Maskri, qui se félicitera d’une telle initiative qui se veut être un exemple révélateur de l’impact produit par les mécanismes de la démocratie participative, appellera à faire de ce genre de rencontre une tradition dans tous les secteurs, sachant, précisera-t-il, que le développement ne relève pas d’un monopole et implique la contribution et la participation de tous.
Il reviendra sur les 2 milliards qui ont été consommé au titre de la réalisation de différentes opérations  en 2017, et soulignera la disponibilité de l’état à injecter encore plus de crédits sur les différentes actions de développement, mettant par la même en valeur cette rencontre pour remercier tous ces chefs d’entreprises qui ont répondu présents dans les moments difficiles et travaillé sans relâche aux cotés des pouvoirs publics pour relever bien des défis dans cette wilaya.
En faisant état du bond qualitatif relevé durant l’année 2017,le wali appellera les responsables concernés à ne pas tomber dans l’auto-satisfaction, et à développer plus d’efforts encore sur le terrain, mettant particulièrement l’accent sur la nécessité d’agir en symbiose pour lever ensemble toutes les contraintes d’ordre bureaucratiques et construire ensemble cette wilaya.
Le wali relèvera en outre l’état désolant de certaines terres privées qui, dira-t-il, ne doivent pas rester en l’état.

------------------////////////////////////

CNAS et CASNOS
Des mesures à impact immédiat

Agissant au titre du renforcement des actions de contrôle de la Caisse nationale des travailleurs salariés (CNAS), les responsables de l’agence de wilaya de Sétif ont organisé deux journées d’information consacrées essentiellement aux moyens et mécanismes mis en œuvre dans ce domaine. Ces journées qui se sont tenues au siège de la Cnas de Sétif au profit des agents de contrôle de cette caisse et ceux de la Casnos ont permis aux deux parties, dans la complémentarité qui a toujours été de tradition, de s’imprégner des activités de ces deux caisses en matière de procédure et méthode de travail et d’échanger les expériences mises en œuvre entre ces deux structures au titre de l’entraide administrative.
Deux journées à l’issue desquelles des cadres des deux administrations interviendront pour développer des thèmes communs ayant trait notamment à «l’assujettissement et les prérogatives de l’agent de contrôle, les procédures de travail et l’échange de documents ainsi que l’utilisation des tablettes au cours des missions de contrôle».
Une action d’autant plus importante qu’elle sera également marquée par la mise en place d’ateliers pratiques ainsi que d’un plan de contrôle pour les missions sur sites et l’affectation de brigades mixtes selon les catégories professionnelles, cela indépendamment du fait que les contrôleurs des deux caisses agissent aussi mutuellement l’un pour le compte de l’autre.

------------------////////////////////////

Parc d’attractions
Réouverture le 8 Mai

Le parc d’attractions est un de ces espaces qui ont été implanté au cœur de la ville pour préserver toutes ces richesses archéologiques qui trouvent place sous ces immensités et tout en veillant à mettre en place ce que l’on qualifie à juste titre aujourd’hui de poumon de la ville, en éloigner la menace du béton qui pesait alors dans le temps sur cet espace.
C’était là des arguments suffisants pour ériger cet espace de 22 hectares en un lieu paradisiaque ou la population sétifienne et bien des adeptes de la cité de
Ain Fouara, de plus en plus nombreux aujourd’hui, pouvaient y trouver paix et tranquillité dans un environnement de détente et de loisirs ; ce qui ne tardera pas a faire la renommée de ce parc d’attractions où manèges et autres jeux faisaient même bon ménage avec un lac artificiel ou l’on pouvaient même se prêter à une ballade en pédalo.
Il se trouve pourtant, qu’avec le temps, l’indifférence et l’intérêt personnel de certaines parties qui les animaient hélas, le parc d’attractions de Sétif perdit au fur et à mesure de sa verve et le manque d’entretien aidant, sombra dans une régression face à laquelle les pouvoirs publics locaux réagirent énergiquement et prirent des décisions pour la réhabilitation de cet espace.
Prés de 100 milliards de centimes ont été alors injectés et la visite du wali Nacer Maskri en avril 2017 fut révélatrice des lenteurs accusées sur ce chantier tant et si fort que le premier responsable de cette wilaya n’ira pas de mains morte dans le constat rigoureux qu’il dressera sur ces lieux. Déplorant «ces retards injustifiés» et exigeant la mobilisation de tous les moyens humains et matériels pour l’achèvement des travaux d’aménagement, de même qu’il ordonna aux responsables concernés de prendre immédiatement attache avec tous les propriétaires de kiosques pour activer les travaux de configuration de leurs locaux et d’introduire, au delà de la restauration rapide, d’autres activités utiles pour le citoyen.  
Des instructions qui feront l’objet de suivi et ne resteront pas lettre morte. Bien du chemin a été parcouru depuis à tous les niveaux, tant et si bien que la dernière réunion présidée par Khaznadji Rachid, le chef de la daira de Sétif en présence de toutes les parties concernées, notamment l’APC de Sétif, le bureau d’étude, la direction des forets, l’entreprise et les responsables de l’entreprise «SITIFIS Park» gérant la partie jeux, sera couronnée par des décisions importantes allant dans le sens d’une réouverture prévue pour le 8 mai de l’année en cours, une date chère à tous les habitants de cette wilaya.
Aujourd’hui, au fur et à mesure que ce parc d’attractions sur 17 ha retrouve ses couleurs, ses espaces de détente et de loisirs aérés, ses petits coins d’évasion pour les familles, son lac artificiel, son zoo, ses manèges et ses jeux, ainsi que ses restaurants et autres activités non moins importantes, il est heureux de dire que «Sétif n’en sera que plus belle et plus attractive».

------------------////////////////////////

Plans communaux de développement
348 projets  retenus

À Sétif, les effets de la démocratie participative gagnent chaque jour du terrain et ne sont pas sans constituer dés lors un cheval de bataille des responsables de cette wilaya dans l’intensification du volet inhérent à la concertation et à l’implication des élus et représentants de la société civile dans la dynamique du développement local. Une démarche d’autant plus importante qu’elle n’est pas en s’ancrant progressivement dans les rouages de la société sans se traduire par un impact positif sur la mise en œuvre des priorités de développement au niveau de chacune des 60 communes de cette wilaya, et surtout mettre en place une gestion rationnelle des moyens financiers dégagés par l’état à l’effet de répondre aux préoccupations des populations dans les contrées les plus lointaines. Dans ce contexte, les dernières sorties effectuées par M. Louanes Bouzegza, secrétaire général de la wilaya, accompagné de plusieurs directeurs exécutifs directement impliqués directement dans la dynamique du développement local dans les 60 communes à l’effet de se concerter avec les élus locaux et les représentants de la société civile sur les programmes à mettre en œuvre dans chacune de ces circonscriptions au cours de l’année 2018 , s’inscrivent de plein pied dans l’optique d’un développement équilibré adapté aux spécificités de chacune de ces localités. 60 communes bouclées en l’espace de 15 jours et qui ont donc permis dans cette symbiose qui a marqué toutes ces rencontres de dégager les actions à mettre en œuvre au titre des plans communaux de développement (PCD) pour l’année 2018. Des rencontres, estime le secrétaire général de la wilaya, qui ont produit l’impact recherché et mis en exergue les effets d’une large concertation, en dégageant pour chaque commune les priorités et les actions qui s’imposent, dégageant ainsi 348 projets qui ont été retenus avec pas moins de 70% de ces actions orientées vers l’hydraulique avec des enveloppes qui dépassent celles allouées les années précédentes.                                                          

------------------////////////////////////

MUTUALITE AGRICOLE
Bientôt une maison de l’agriculteur

«La wilaya de Sétif sera bientôt dotée d’une maison de l’agriculteur». C’est ce qu’a annoncé Cherif Benhabyles, le directeur général de la caisse nationale de la mutualité agricole en marge de la signature à Sétif d’une convention de partenariat entre la caisse régionale (CRMA) et la COOPSEL de Sétif.
Une décision qui aura un impact notamment dans le domaine des grands élevages bovins qui font aujourd’hui de la wilaya un bassin laitier de premier ordre, avec une production de 293 millions de
litres/an de lait cru et une collecte de plus de 110 millions de litres.
Autant d’éléments qui vont dans le sens de la décision prise par le directeur général de la CNMA, appelée à consolider cette dynamique sachant de surcroit que cette maison de l’agriculteur, qui se veut être un acquis indéniable pour le monde de l’agriculture et qui s’inscrit de plein pied avec les grands objectifs économiques assignés à ce secteur, vient pour répondre aux attentes de ceux qui pratiquent de grands élevages dans cette wilaya et par la même les rassurer par les effets induits par une culture de l’assurance agricole.
C’est donc à Ain Lahdjar, au cœur de cette coopérative d’élevage, un modèle du genre qui produit plus de 80.000 litres de lait cru/mois et qui est dotée de toutes les commodités nécessaires, y compris une ferme école avec des infrastructures de formation et de développement, que sera implantée en maillon fort de cette filière cette nouvelle maison qui sera prise en charge financièrement par la CNMA où les agriculteurs assurés à la CRMA et les adhérents à la COOPSEL pourront y trouver à titre gracieux tous services au niveau d’une clinique vétérinaire dotée de tous les équipements nécessaires. Une convention qui n’est pas sans comporter des éléments incitatifs dans le domaine de l’assurance agricole aux adhérents et éleveurs relevant de cette coopérative.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions