lundi 29 mai 2017 16:18:50

Conférence-débat sur le développement économique de l’Algérie : Nouveaux éclairages…

L’ouvrage collectif intitulé : “Le développement économique algérien: Bilan et perspectives’’, paru aux éditions Casbah, a été au cœur d’un débat très instructif, hier à l’hôtel Hilton (Alger), auquel ont pris part un panel de personnalités et d’intellectuels venus de divers horizons.

PUBLIE LE : 14-05-2011 | 18:23
D.R

L’ouvrage collectif intitulé : “Le développement économique algérien: Bilan et perspectives’’, paru aux éditions Casbah, a été au cœur d’un débat très instructif, hier à l’hôtel Hilton (Alger), auquel ont pris part un panel de personnalités et d’intellectuels venus de divers horizons. Taïeb  Hafsi, présente l’ouvrage comme étant non pas conjoncturel, mais comme un exercice de réflexion. Un regard pédagogique et synoptique sur un sujet toujours d’actualité, à savoir le développement économique en Algérie, ses atouts et ses faiblesses. L’ouvrage se décline en cinq parties ; y sont abordés les thèmes les plus variés, de la situation économique en Algérie, notamment de son évolution contrastée depuis l’indépendance à 2010, au management, en passant par les fondements théoriques des idées et des comportements, les éléments moteurs du développement économique et la mise en concurrence des pays par les facteurs clés de succès. L’ouvrage rend compte de l’expérience algérienne et comprend 17 contributions. Les auteurs, dont certains sont établis à l’étranger décortiquent par l’analyse de nombreux sujets ayant trait au mode de gouvernance, la finance, l’énergie, l’entreprise et la compétitivité, du savoir et de la connaissance, la mondialisation et autres expériences développées ailleurs, dans divers domaines. Les participant ont fait le point sur l’expérience algérienne et rouvrent, désormais, le débat sur la nature du développement en Algérie. Les intervenants placent sous les feux de l’actualité de nombreuses questions restées en suspens, mais consacrent la part belle au développement, érigé au rang de cause nationale. En réponse aux questions soulevées autour du thème, médiatique et polémique par définition, les auteurs présents à cette occasion ont tenté de cerner les contours de la question, en apportant de nouveaux éclairages. L’ouvrage est appelé à faire date. Un tour d’horizon complet des temps forts de l’actualité. Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, Taïeb Hafsi réaffirme son credo : Le rôle essentiel de la morale dans la vie sociale et politique et qu’il développe autour de la notion de tolérance affectueuse. Une recette du consensus, qui évite les conflits inutiles. Les moments forts du débat ont porté sur les moyens de redéploiement des entreprises, de l’industrie à la lumière du changement imposé par les contraintes pesant sur les entreprises par la concurrence et les nécessités de l’adaptation à l’environnement extérieur. Ont été énuméré aussi les atouts dont dispose le pays, en termes de sources d’énergie, de matières premières, de ressource humaine… qui constituent autant d’éléments de la force algérienne. Mais il y a aussi des faiblesses que sont le faible niveau de l’éducation, la faiblesse du système productif, du management, de l’innovation du commerce… qui constituent autant de causes du mal-être algérien. S’agissant des ingrédients du succès pour réussir un rattrapage économique et technologique formidable, il est nécessaire en plus de mettre en œuvre une stratégie, de libérer les initiatives et d’agir dans l’ensemble naturel auquel appartient le pays, à savoir le Maghreb, est-il indiqué, entre autre.
Farid B.   
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions