jeudi 20 septembre 2018 05:03:25

Reconnaissance officielle de l’assassinat de Maurice Audin : Deux députés français interpellent le président Macron

Les députés Cédric Villani (La République en marche, LREM) et Sébastien Jumel (Parti communiste français, PCF) ont demandé hier au président Emmanuel Macron la reconnaissance officielle de l'assassinat, en juin 1957 par l'armée française, du militant de la cause algérienne Maurice Audin.

PUBLIE LE : 15-02-2018 | 0:00
D.R

Les députés Cédric Villani (La République en marche, LREM) et Sébastien Jumel (Parti communiste français, PCF) ont demandé hier au président Emmanuel Macron la reconnaissance officielle de l'assassinat, en juin 1957 par l'armée française, du militant de la cause algérienne Maurice Audin. Au cours d'une conférence de presse, organisée à l'occasion de la naissance de la victime (14 février 1932), le député Jumel a expliqué que leur initiative «vise à obtenir une reconnaissance officielle devant l'opinion», soulignant «l'engagement de la responsabilité de l'Etat» dans la disparition et l'assassinat de Maurice Audin. Pour sa part, Cédric Villani, mathématicien proche de la famille Audin, a demandé «davantage d'expression officielle» sur cette affaire qui date de plus de 60 ans. «C'est le devoir de l'Etat de mettre tout en œuvre pour ce travail de vérité», a-t-il déclaré. M. Villani, rappelle-t-on, avait indiqué, en janvier dernier dans une interview au quotidien l'Humanité, que le président Macron lui a fait part de son «intime conviction» que Maurice Audin a été «effectivement assassiné par l'armée française». «Oui, j'ai eu l'occasion de m'en entretenir directement avec le président Macron (...) Il m'a fait part de son intime conviction que, effectivement, Maurice Audin a été assassiné par l'armée française», avait déclaré dans une interview à l'Humanité, publié le 23 janvier, ce mathématicien proche de la famille Audin. L'historien Gilles Manceron avait considéré, en janvier dernier dans une interview à l'APS, que l'Etat français, à travers cette confidence du président Macron, a fait un «petit pas» vers la reconnaissance de la vérité sur l'assassinat de Maurice Audin. Dans son édition de mercredi, l'Humanité a publié le témoignage d'un ancien soldat appelé du contingent qui pense avoir enterré le corps de Maurice Audin. «Je crois que c'est moi qui ai enterré le corps de Maurice Audin», a confié au journaliste de l'Humanité ce témoin des atrocités qu'avait fait subir l'armée française aux Algériens durant la guerre de Libération, qui a voulu garder l'anonymat en se tenant à la disposition de la famille Audin. Les événements se sont déroulés dans une ferme à Fondouk (actuellement Khemis El-Khechna) où, dans une cabane fermée à clé, se trouvaient «deux cadavres enroulés dans des draps et cachés sous la paille», a raconté le témoin de 82 ans (que le journal appelle Jacques Jubier) pour «soulager sa conscience et se rendre utile pour la famille Audin». «J'ai d'abord l'impression de loin que ce sont des Africains. Ils sont tout noir, comme du charbon», a-t-il précisé, faisant état des propos du soldat Gérard Garcet, désigné plus tard par ses supérieurs comme l'assassin de Maurice Audin qui racontait «fièrement» avoir passé les deux victimes à la «lampe à souder» (...) pour éviter qu'on puisse les identifier». «C'est une grosse prise. Il ne faut jamais que leurs corps soient retrouvés», avait-il ajouté aux jeunes appelés, dont parmi eux Jacques Jubier, précisant que l'un était «le frère de Ben Bella et l'autre, ‘‘une saloperie de communiste’’ qui les a fait disparaître». Pour le témoin, il est certain qu'il s'agissait bien de Maurice Audin, alors que pour le deuxième corps, il est impossible, pour lui, qu'il s'agisse d'un membre de la famille d'Ahmed Ben Bella. Il pense que c'est le corps d'un dirigeant du Front de libération nationale (FLN) proche de Ben Bella. «Après les avoir enterrés, on a repris la route au nord du barrage du Hamiz. Je ne disais pas un mot», a-t-il dit. (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions