lundi 28 mai 2018 06:07:47

Pêche et aquaculture : Promouvoir l’économie bleue

L’Institut national d’études de stratégie globales (INESG) a organisé hier une conférence-débat scientifique intitulée «la pêche et l’aquaculture en Algérie : situation, enjeux et défis économique, de sécurité alimentaire et environnementaux» animée par M. Taha Hammouche, directeur général de la pêche et de l’aquaculture.

PUBLIE LE : 14-02-2018 | 0:00
Ph. Louiza

L’Institut national d’études de stratégie globales (INESG) a organisé hier une conférence-débat scientifique intitulée «la pêche et l’aquaculture en Algérie : situation, enjeux et défis économique, de sécurité alimentaire et environnementaux» animée par M. Taha Hammouche, directeur général de la pêche et de l’aquaculture.
A cette occasion, M. Hammouche a mis en exergue le tableau général de l’économie bleue en Algérie qui offre des niches de rentabilité qui pourrait faire boule de neige en créant de la richesse, appelant à investir dans la pêche et dans l’aquaculture, M. Hammouche a précisé la nécessité de maîtriser la production halieutique.
Dans ce cadre, M. Hammouche a mis en lumière l’importance de valoriser la production halieutique en réorganisant le réseau de distribution d’un côté et en améliorant, d’un autre côté, les statuts des marchés locaux pour stabiliser les prix, ce qui permettra de créer plus d’emplois.
 Après avoir appelé à augmenter l’offre de poissons, M. Hammouche a souligné «l’exploitation des ressources de la pêche et de l’aquaculture, qui représentent une économie réelle en dehors des hydrocarbures», c’est pourquoi, il est nécessaire de mettre en œuvre une politique de la pêche en impliquant les différentes disciplines pour organiser le secteur, précisant que «rien ne se fait sans la concertation». Selon M. Hammouche, «la pêche joue un rôle moteur dans le développement économique et représente une opportunité», appelant à investir dans ce créneau, car la qualité de la ressource et la main-d’œuvre sont disponibles, notamment le développement des projets de piscicultures dans les 48 wilayas.
Hichem Hamza

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions