mercredi 15 aot 2018 17:52:23

Téléphonie mobile : Wiko s’installe en Algérie

La tendance vers une vraie industrie est clairement affichée en Algérie, si l’on se fie à la multiplication des usines de montage qui se substituent aux importations, même si certains contestent le terme «industrie», tant que l’on est au stade du SKD.

PUBLIE LE : 14-02-2018 | 0:00
D.R

 La tendance vers une vraie industrie est clairement affichée en Algérie, si l’on se fie à la multiplication des usines de montage qui se substituent aux importations, même si certains contestent le terme «industrie», tant que l’on est au stade du SKD. C’est au tour désormais de Wiko d’emboîter le pas à LG, Samsung et Huawei, et d’annoncer la réalisation d’une usine d’assemblage de Smartphones, la première en Afrique et la deuxième dans le monde, après la Chine. Le premier appareil sera commercialisé normalement au début du mois de mars prochain. «Nous sommes présents en Algérie depuis 2013, ce qui nous a permis de nouer des liens forts avec les consommateurs algériens et la société en général. L’Algérie était donc une évidence pour nous, du fait aussi du potentiel de notre marque et au regard des performances de Wiko dans ce pays», a expliqué le Directeur régional de Wiko pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA), lors d’une cérémonie organisée, dimanche soir, à Alger. Pour Didier Carmeille, la réalisation de cette usine constitue une décision «stratégique» pour le long terme, eu égard au «fort» potentiel du marché algérien qui doit être exploité, et l’objectif recherché est de répondre d’abord à la demande locale avant d’aller éventuellement à l’international (export). Réalisée en partenariat avec Sacomi Electronics, l’usine en question, située dans la zone d’activité d’El-Achour (Alger), devra produire un million de Smartphones par an et peut créer jusqu’à 100 emplois directs, avec pour objectif de doubler ce nombre d’ici 6 à 8 mois, en plus de 200 autres emplois indirects au sein de l’écosystème de l’usine. «Wiko aspire à devenir la marque référence des jeunes Algériens, en rendant accessibles les dernières technologies via des produits design, fun et offrant un excellent rapport qualité/prix. Nous ambitionnons d’être présents dans le TOP 3 des ventes de Smartphones en Algérie pour les années futures, et de développer à terme les exportations», a souligné le Directeur régional de la marque française pour la région MENA. Afin de relever ce «défi», Wiko s’est associé à SACOMI Electronic, pour répondre à la fois aux critères d’assemblage en SKD, exigés par le gouvernement, aux normes de qualité internationales et à ses propres cahiers des charges, pour assurer l’assemblage de Smartphones de qualité répondant aux normes internationales.
 S. A. M.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions