vendredi 17 aot 2018 04:14:22

Energie, M. Guitouni : «Stabiliser les marchés»

M. Guitouni s’entretient avec ses homologues égyptien et sud-africain

PUBLIE LE : 14-02-2018 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Énergie, M. Mustapha Guitouni, a participé au Caire à la 2e édition de «l’Egypt Petrolium Show», où il a évoqué la nécessité de mettre en œuvre des partenariats à même de renforcer les fondamentaux économiques de l'industrie énergétique et pétrolière, a indiqué un communiqué de ce ministère.

M. Guitouni a pris part à un panel ministériel intitulé «Inspirer, diriger et créer des opportunités qui transformeront le paysage mondial», auquel ont participé ses homologues ministres de l’Énergie et du Pétrole d’Égypte, du Venezuela et d’Afrique du Sud. Au cours de leurs échanges, les panélistes ont abordé des thèmes liés à la nécessité de mettre en œuvre des partenariats à même de renforcer les fondamentaux économiques de l'industrie énergétique et pétrolière, de façon à créer de la richesse, tout en s’inscrivant dans les impératifs du développement durable. M. Guitouni a pour sa part mis en avant les opportunités d’investissement qu’offre l'Algérie en matière énergétique, ainsi que les efforts déployés pour améliorer le climat des affaires et faciliter l’entrepreneuriat, a indiqué la même source. Il a également évoqué les incertitudes et les volatilités qui caractérisent encore les marchés du pétrole et du gaz qui ont bouleversé les fondamentaux économiques de par le monde. À ce propos, le ministre a évoqué la nécessité de donner de la visibilité aux producteurs et consommateurs, et de maintenir les efforts entrepris par les pays Opep et non Open, en vue de stabiliser les marchés et de les équilibrer sur le moyen et long terme. L’Algérie, a-t-il ajouté, et sous l’impulsion du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a toujours joué un rôle actif dans tous les espaces de dialogue et de concertation, ce qui a permis de conclure l’accord d’Alger en septembre 2016, et ainsi de redonner confiance aux marchés en donnant la possibilité aux entreprises d’envisager sereinement des investissements nouveaux dans l’amont et l’aval des industries pétrolière et gazière.
Selon le ministère, l’année 2018 est dans la même perspective. «L’Egypt Petrolium Show» a vu la participation des acteurs parmi les plus influents sur la scène pétrolière et énergétique, il constitue une plate-forme d’échanges pour les professionnels de l’industrie pétrolière et gazière autour des opportunités d’investissement, du développement des marchés pétroliers et gaziers, des technologies et de l’ingénierie énergétique, ainsi que du développement durable.

M. Guitouni s’entretient avec ses homologues égyptien et sud-africain

M. Mustapha Guitouni s'est entretenu avec le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minérales, M. Tarek El-Molla, et le ministre de l’Énergie d’Afrique du Sud, M. David Mahlobo, sur la coopération énergétique. Le ministre a évoqué, avec son homologue sud-africain, les opportunités d’investissement et de partenariat, ainsi que les échanges d’expériences et de savoir-faire dans le domaine énergétique. Il a également insisté sur la possibilité de développer, avec l’Afrique du Sud, des joint-ventures, en vue de se positionner ensemble sur le marché africain, étant donné les richesses des deux pays, leur savoir-faire, la qualité de leurs ressources humaines et leur position géographique stratégique.
D'autre part, dans leur entrevue, M. Guitouni et son homologue égyptien ont fait le point sur les relations bilatérales en matière énergétique et sur les voies et moyens de les renforcer. Les deux ministres ont qualifié les relations bilatérales «d’excellentes» et ont manifesté leur volonté de les rendre encore «plus solides» en étudiant ensemble toutes les opportunités qui s’offrent aux deux pays dans les industries électrique, gazière et pétrolière. Les parties ont également fait le point sur les projets discutés, lors de leur entretien précédent, tenu en marge de la 99e réunion du conseil ministériel de l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP), le 10 décembre dernier au Koweït. Les parties ont ainsi discuté de la relance des projets de commercialisation du GPL algérien au profit de l’Égypte, la commercialisation du GNL qui sera fourni à l’Égypte en fonction des commandes, ainsi que de la commercialisation du propane brut, pour satisfaire les besoins à venir des usines pétrochimiques en Égypte. Les ministres ont abordé, par ailleurs, le volet formation et l’échange d’expériences, notamment la possibilité de partager l’expérience algérienne dans le raccordement des populations en gaz naturel et par des îlots propanés. M. Guitouni a évoqué, avec son homologue, la nécessité pour les deux pays de joindre leur moyens et d’entrevoir des projets de partenariat porteurs dans la perspective d’intégrer le marché africain et d’opérer ensemble sur l’ensemble des chaînes énergétiques, pétrolières et gazières, a conclu le communiqué. (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions