samedi 22 septembre 2018 23:19:50

Forum de développement pour les états arabes : Accélérer le déploiement des TIC

Mme Faraoun : « Adopter une vision stratégique commune, un impératif »

PUBLIE LE : 13-02-2018 | 0:00
D.R

Les intervenants au Forum régional de développement pour les Etats arabes ont plaidé en faveur d’un large déploiement et d’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour une maîtrise optimale des changements climatiques. Le spécialiste en climatologie, M. Keith Dickerson, a indiqué que «les changements climatiques ont de graves répercussions sur l'environnement et que l’impact des activités humaines sur l'environnement et sur les changements climatiques, en particulier, sont des questions de préoccupation croissante».
«Les TIC offrent de nouvelles possibilités d'atténuer et de s'adapter aux changements climatiques», a-t-il dit, ajoutant que les TIC aident à surveiller et à analyser les variations climatiques à court et à long terme. Il a appelé le Monde arabe à échanger les expériences et à acquérir des outils et mécanismes à même de permettre l’élargissement des TIC à tous les domaines afin de protéger l’environnement et réduire les émissions de carbone.
De son côté, le directeur du bureau développement au sein de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Brahima Sanou, a appelé à «mettre en œuvre les initiatives issues de la Conférence mondiale de développement des Télécommunications (CMDT-17)», tenue à Buenos Aires (Argentine) en 2017, afin de mieux maîtriser notamment les changements climatiques et les télécommunications d’urgence. Il a également plaidé «en faveur de la mise en œuvre des autres initiatives régionales arabes», telles que l’inclusion financière numérique, le développement de l’internet des objets, la réalisation de villes intelligentes (Smart-Cities) et l’encouragement de l’innovation et l’entrepreneuriat en optant pour l’introduction tous azimuts des nouvelles technologies. Rappelant que la CMDT-17 a proposé d’allouer 30 millions de dollars pour la mise en œuvre de ces initiatives, il a fait savoir que les participants au forum d’Alger vont examiner cette question qui va être soumise au prochain Conseil de l’UIT qui se tiendra entre les 17 et 27 avril prochain.
Lors des débats, il a été relevé l’impératif de lutter contre les changements climatiques, en encourageant la conclusion de partenariats public-privé pour mettre au point des technologies plus économes en énergie, telles que les énergies renouvelables, principalement les énergies éolienne et solaire. «Les nouvelles technologies, qui devraient ouvrir la voie à une nouvelle génération de produits dont le bilan énergétique est moins nocif, permettront d’éviter des déplacements et d’améliorer l’efficacité de la répartition des biens tout en économisant du combustible», ont-ils estimé.
Le Forum régional de développement pour les Etats arabes, qui s'étale sur deux jours, intervient en «application des résolutions de la Conférence plénipotentiaire tenue à Busan (République de Corée) en 2014, et conformément aux décisions approuvées lors de la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT-17), tenue à Buenos Aires (Argentine) en 2017». Organisé par le bureau régional arabe de l’Union internationale des télécommunications (UIT) sous le thème «Les TIC au service des Objectifs du développement durable : Vers la mise en œuvre des résultats de la CMDT-17», le Forum régional de développement pour les Etats arabes a pour principal objectif «l’évaluation des orientations stratégiques pour le programme opérationnel régional pour la période 2018-2021».

Mme Faraoun : « Adopter une vision stratégique commune, un impératif »

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane-Houda Faraoun, a souligné, hier à Alger, lors du Forum régional de développement pour les États arabes, la nécessité d’accélérer davantage le déploiement et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information  et de la communication, afin de réduire la fracture numérique et réaliser les Objectifs du développement durable (ODD). La réponse aux aspirations des peuples de la région dans l’utilisation des outils offerts par les technologies de l’information et de la communication constitue des défis qu’il y a lieu d’inscrire dans les stratégies des pays de la région pour la réalisation des ODD, a indiqué Mme Feraoun dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère, Fouad Belkacem.  Elle a souligné, dans ce sens, l’impératif d’adopter une «vision stratégique commune» en matière de nouvelles technologies qui connaissent un développement rapide, à l’instar de l’internet très haut débit fixe et de l’internet mobile de 5e génération. «Nous sommes appelés à concrétiser les engagements adoptés en vertu de la déclaration de Buenos Aires, notamment sur les points relatifs à l’encouragement de l’innovation en matière de communication dans les zones reculées, l’échange d’expériences et de coopération internationale, dans le but d’améliorer la communication au profit des pays les moins développés et la protection des données personnelles, la garantie de la fiabilité et de la sécurité des réseaux et des services dans le domaine des TIC», a-t-elle rappelé. Dans ce cadre, Mme Feraoun a indiqué que les perspectives auxquelles aspire l’Algérie, dans le cadre du programme du Président de la République en matière de déploiement des TIC à travers le territoire national, accordent une importance particulière à la ressource humaine, assurant que l’Algérie a inscrit, dans sa stratégie nationale, le développement des technologies de l’information et de la communication comme «un axe prioritaire basé sur la mise en place d’infrastructures de télécommunications au service du citoyen». Elle a cité, dans ce cadre, les projets de réalisation de deux câbles en fibre optique maritimes qui permettront de sécuriser et garantir un haut débit d’internet à l’ensemble du territoire national, le projet transsaharien en fibre optique et les lancements de satellites renforcés récemment par celui de télécommunications Alcomsat-1, ce qui contribuera certainement à promouvoir le développement économique et l’amélioration du niveau de vie de la population dans les zones reculées, notamment dans les pays voisins.
Les travaux du Forum régional de développement pour les Etats arabes sur le thème «Les TIC au service des Objectifs du développement durable», organisé par l'Union internationale des télécommunications (UIT), ont pour principal objectif l’évaluation des orientations stratégiques pour le programme opérationnel régional pour la période 2018-2021. Ces cinq initiatives sont l'environnement, changements climatiques et télécommunications d’urgence, l'instauration de la confiance et de la sécurité dans l’utilisation des télécommunications et des TIC, l'inclusion financière numérique, internet des objets, villes intelligentes (Smart-Cities) et méga-données (Big Data), innovation et entrepreneuriat. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions